sujet l

Je suis en train de réviser mon cours d’études de genres et à un moment il parle du fait que, historiquement, l’homme a toujours été le sujet dans l’art tandis que la femme a toujours été l’objet de l’art ; ça m’a rappelé qu’en terminale on étudiait un recueil de poèmes illustrés et le prof nous parlait des femmes qui étaient les muses des artistes du coup je lui avais dit que finalement les femmes étaient avant tout inspiratrices et elles n’avaient pas le droit d’être créatrices et il m’a rit au nez en me traitant en gros de parano féministe et maintenant j’ai très envie de l’appeler pour lui dire que j’avais raison wsh

On peut pas louper la baise du 12!
—  Je sais pas comment expliquer ça mais en gros, si je ne couche pas avec mon copain aux dates importantes (notre anniversaire de couple, son anniversaire, le mien et les autres fêtes), il a tendance à me le reprocher (on est sortis ensemble un 12) et me fais culpabiliser si je refuse… Je dois être dispo que quand il en a envie et quand c'est moi qui amène le sujet ou l'envie ça ne se fait pas. On a failli se séparer et il m'a dit “de toute façon t'es une salope tout ce que tu veux c'est de la bite.” Je me suis remise avec lui parce que je suis folle de lui, c'est mon premier copain, et j'arrive pas à savoir si c'est grave ce qu'il me dit.

anonymous asked:

Au sujet de l'enseignement des religions à l'école, moi j'ai l'impression d'en avoir eu ? Genre en cinquième ou en seconde, en histoire, ça te posait les bases du christianisme (catholicisme et protestantisme), du judaïsme et de l'islam. Genre c'était pas un cours que de religion (et il y avait que ces trois-là), mais intégré à l'histoire-géo et je trouvais que c'était pas mal et suffisant, mais à lire les gens sur tumblr j'ai l'impression que personne d'autre a eu ça au programme ?

C'est très variable, moi j'ai pas du tout eu ça, après j'ai 22 ans, donc peut-être qu'il y a eu des réformes depuis ? Mais j'ai l'impression que ça dépend des collèges, donc ça ne doit pas être généralisé. On a parlé de religions en histoire-géo mais euh… honnêtement je crois que j'ai entendu parler d'islam qu'au lycée.

Quand on est là, assis en cercle au soleil, à parler politique, société, voyage, biologie…
À passer d'un sujet à l'autre sans se poser de question, juste parce que la conversation nous y a amené.
À se taire et ce n'est plus un problème.
À recommencer à parler. À s'exprimer. À rêver un peu, au milieu de tout ça, d'un monde meilleur.
À découvrir les autres.
Je me sens bien.
Et enfin, enfin, j'ai l'impression de me remettre à vivre.
18:09

En ap cinéma, j'ai présenté un extrait de Terminator 1, la scène du i’ll be back, j'avais préparé mon sujet, je savais l'histoire de cette réplique, et la bande d'inculte que sont les autres élèves n'a pas su apprécier ce passage à sa juste valeur… Bande de nuls.

Originally posted by yourreactiongifs

wigame  asked:

L'avantage c'est que t'as plus cours quand t'as examen ;p et quand c'est un sujet que tu maitrises l'examen est généralement facile ^v^ ..Et après t'as les cours ou tu galères et quand l'examen arrive tu pleures après une nuit blanche à réviser xD

je vis la 2 éme catégorie à chaque fois

Des origines et fondements de l’inégalité parmi les hommes : sujet proposé par l’académie de Dijon en 1755 auquel Rousseau propose une réponse.

« Si j’avais eu à choisir le lieu de ma naissance, j’aurais choisi une société d’une grandeur bornée par l’étendue des facultés humaines, c’est à dire par la possibilité d’être bien gouvernée, et où chacun suffisant à son emploi, nul n’eût été contraint de commettre à d’autres les fonctions dont il était chargé ; un état où tous les particuliers se connaissant entre eux, les manœuvres obscures du vice ni la modestie de la vertu n’eussent pu se dérober aux regards du jugement public, et où cette douce habitude de se voir et de connaître fit de l’amour de la patrie l’amour des citoyens plutôt que celui de la terre.

J’aurais voulu naître dans un pays où le souverain et le peuple ne pussent avoir qu’un seul et même intérêt, afin que tous les mouvements de la machine ne tendissent jamais qu’au bonheur commun ; ce qui ne pouvant se faire à moins que le peuple et le souverain ne soient une même personne, il s’ensuit que j’aurais voulu naître sous un gouvernement démocratique, sagement tempéré. 

J’aurais voulu vivre et mourir libre, c’est à  dire tellement soumis aux lois que ni moi ni personne n’en pût secouer l’honorable joug, ce joug salutaire et doux, que les têtes les plus fières portent d’autant plus docilement qu’elles sont faites pour n’en porter aucun autre. ” 

RousseauOrigines et fondements de l’inégalité – Dédicace - 1755

L’orgueil désmésurer

Dans cet époque, de plus en plus personnes utilisent la technologie. Avec chaque nouvelle génération de technologie, de plus en plus personnes utilisent. Les jeunes aujourd'hui ont la nouvelle technologie, ils sont au moins de trois ans et utilisent un iPad our sachent comment utiliser un iPhone. Mon petit frère passé beaucoup de son temps sur ses jeux vidéos au lieu d’être dehors dans le plein air. Cela m’énerve parce que quand j’avais onze ans, j’ai passé beaucoup de mon temps dehors, jouer avec ma sœur ou mes amis. Je pense que les jeunes (aussi les adolescents) passent trop de temps dans leur technologie, et pas assez de leurs temps avec les autres dehors.

Au même sujet de l'avancement de la technologie, je trouve qu’il y a presque trop de la technologie aujourd'hui. Par exemple, il y a des entreprises qui essaient de créer des voitures qui pourraient conduire lui-même. Ou il y a des scientistes qui pourraient créer des bébés avec des gènes qu’ils sélectionnent. Cela me fait peur parce qu’il y aura des limites ou restrictions pour quels gènes ils pourraient changer? Est-ce qu’ils pourraient déterminer l’intelligence, et si oui, est-ce qu’il y aura des différentes écoles pour ceux qui sont créés pour être plus intelligentes? De plus, je pense aux émotions du bébé. Par exemple, si les parents essaient de créer leur bébé parfait, mais quelque chose se passe et le bébé n’a pas le gène que les parents ont désiré. Les parents vont-eux aimer et adorer le bébé malgré le fait qu’il our elle n’est pas parfait? Prend l’histoire Frankenstein de Mary Shelley. Victor Frankenstein à créer quelque chose qu’il ne pouvait pas contrôler. J’ai peur des scientistes et leurs orgueil démesuré.

2

Alors. C’était à la base un exercice sur le thème de l’autobiographie et de la BD animalière. L’un sujet qui à rythmé ma vie ces dernier mois, c’est la politique et notamment la campagne présidentielle. A la base, j’en avais rien à foutre. Je comptais m’abstenir. Mais j’aimais malgré tout discuter et débattre des choses qui me dérangeaient dans nos sociétés moderne. J’avais des choses à dire et je pensait que les élections présidentielle n’étais qu’une mascarade qui ne laissait pas la place aux idées et aux réflexion. Je le pense toujours un peu pour être honnête. Mais il y quelques mois, j’ai croisé la route du programme “L’avenir En Commun”. Et ça a fait naitre en moi une flamme, une envie de faire réfléchir, de lutter pour l’égalité et la justice.


J’ai entendu dire que 30% des potentiel votants veulent encore s’abstenir. Honnêtement, je vous comprend. Le système actuel semble fait pour cela: vous dépiter, vous dégouter. Et si aujourd’hui vous pensez que voter, c’est choisir son arnaqueur, je suis en partie d’accord; et je milite pour l’Avenir En Commun car ce programme en a conscience et tente de remédier à ça.

Une autre catégorie de gens veut apparemment “voter utile”… Voter, c’est déjà voter utile ! C’est un exercice de démocratie, pas une partie d’échec ! Alors ne soyez pas faignant ou cynique. Il y a des programmes, lisez les, et demandez vous avec lequel vous voulez vivre ! Et peut être qu’aucun ne vous convaincra, alors vous pourrez voter blanc. (ou ne pas allez voter vu que le système actuel se fiche du vote blanc, mais passons) Mais, je vous en conjure, réfléchissez. On nous demande si rarement notre avis; ne prenez pas ça à la légère

Alors, je vous en prie. Engagez vous. Car le fait que vous ne croyez pas au vote actuellement, je le comprend. Mais que vous ne croyez en rien… ça, je me refuse à y croire.

Allez-y faites entendre vos voix. Et si vous ne comptez pas allez voter, je ne peux que vous suggérer de vous renseigner sur les programmes. Vous vous rendrez peut être compte que l’un ou l’une des candidats défend vos idées. Peut être n’aura t-on pas le même avis, et ainsi, on pourra en débattre, en en débattant on pourra avancer.

animus-insons  asked:

Salut! Pour ma classe de français, ma groupe et moi devons faire un débat et on a choisi le sujet "l'acceptation de la communauté lgbt+". Il y a quelques mois qu'un youtuber flamand a fait un vidéo dans lequel il demandait aux personnes dans la rue qu'est ce qu'ils disaient si leur enfant lui disait qu'il/elle était homo/lesbienne. On voudrais utiliser ce vidéo, mais tous qu'on utilise doit être en français. Alors je pensais que tu connais peut-être un vidéo similaire? Merci beaucoup!

Salut, je connais pas vraiment de vidéo la-dessus mais si tu cherche “expérience sociale homosexualité” ou quelque chose comme ça sur youtube tu devrais trouver des vidéos qui peuvent t’aider. Il y a peut être cette vidéo aussi qui peut t’intéresser. 

A chaque fois que je bosse ma civilisation latine, une femme jouie assez fortement dans les alentours.
Visiblement on a pas le même rapport -quant à César et sur le sujet “l'individu dans la communauté romaine”.

3

Jours 82,

Ce matin debout à 7h30. Mes cours ont commencés à 8h55, avec Mélissa. Nous avons continué à travailler sur le sujet de l'école. Nous avons aussi revu du vocabulaire que nous connaissions déjà. Nous avons aussi beaucoup travaillé la grammaire à nouveau. À la fin de la matinée de cours, je suis allée acheter tous mes livres. J'en ai deux pour mes cours normaux et un pour le FCE, l'examen que je vais passer au mois de Juin. Après cela, nous sommes allées à la cafétéria avec Yuuki pour manger. Ce midi c'était salade de pâte avec des champignons, des poivrons, un peu d'épinards, de la mayonnaise et un tout petit peu de moutarde et pour dessert du raisin.

Après le déjeuner, nous sommes allées en cours d'anglais académique. Et le cours était vraiment bien. On apparent beaucoup de vocabulaire spécialisé et académique (d'où le nom). Nous travaillons aussi beaucoup la prise de parole et la lecture. Le cours est passé vraiment vite. Et pour cette option, j'ai Sally comme professeur. Après mes cours, je suis allée faire mes courses. Sur le chemin du retour, j'ai croisé un anglais avec un beau labrador, le chien est venu vers moi et j'ai parlé avec l'anglais pendant que je caressait le chien. Quand je suis rentrée à la résidence j'ai manger des carottes avec du houmous et c'était vraiment bon. Après cela, j'ai rangé un peu ma chambre et me suis un peu reposé. Vers 19h, je suis allées me faire à manger. Ce soir était des boules végétariennes avec un œuf au centre st des légumes et en dessert, une salade de fruit. Après mon repas, j'ai eu mes parents, puis Guillaume. Après notre appel, j'ai de nouveau rangé ma chambre et ai fait ma vaisselle. Maintenant ça va être l'heure de se coucher.

Bonne nuit à tous et plein de bisous.