soulever

Petit combo en EPS

Parce qu’un prof de sport, ça ne court pas et ça fait des remarques sexistes.

“Je voudrais deux garçons pour porter le banc!”

Parce que uniquement des garçons ont la force nécessaire pour porter un banc. (que n’importe qui peut soulever mais chut!)

“-Monsieur, vous pouvez me passer le cerceau que vous avez dans la main?

-Et pourquoi, Hugo? T’es une fille?”

Le cerceau est un objet réservé uniquement à la gente féminine, sachez-le!

Pour Adulte averti:

Bon Je suis FA et j assume … J aime les SSBBW … Hier j ai manger ma copine et j ai passer ma langue sur la cellulite de ses cuisses et de sont cul.
Ma langue a soulever sa grosse vulve et entrent c est cuisse j ai manger et manger … J aime me masturber entrent c est gros bourelets et la prendre par le cul… Sont ventre pend a mi cuisse et un énorme bourelet ceinture sa taille … Miammmmm
Elle me demande de lui dire a quelle point je la trouve belle, grosse et obese… Puis durant la nuit elle mangent des patisseries et se bourres pendand que je mange sont enorme cul.

Il y avait quelque chose dans sa façon de baisser la tête qui lui donner envie de s'approcher, de lui soulever le menton et de lui dire regarde-moi, je suis là.
—  La solitude des nombres premiers.

Madeleine Brès 

(1839-1925) 

Elle est la première femme française docteure en médecine, obtenant son diplôme en 1875. Pour cela, elle dut passer son baccalauréat en sciences et en lettres avec l’accord de son mari. Les principaux opposants aux femmes étudiantes de médecine à l’époque, dont Charcot, utilisaient les arguments de la soi-disant nature physique (elle ne peut pas soulever des malades, est faible une semaine par mois), la nature esthétique et sensible (elle est jolie et délicate et ne supportera pas la saleté, le sang, les abcès, la puanteur), la nature psychologique (la femme n’est pas orgueilleuse et ne joue qu’un rôle second).
Les nouvelles promotions des facultés de médecine comportent aujourd’hui 60% de femmes.

French Clique, pour le concert au Bataclan

Bonjour, chère French Skeleton Clique.

Nous revenons vers vous aujourd'hui car nous avons deux projets à vous proposer en prévision du prochain concert à Paris, le 15 février 2016.

Nous tenons dans un premier lieu à vous remercier pour votre participation enthousiaste au FPE Project lors du concert au Trabendo, le 11 novembre. Tyler a dit lui-même lors du concert qu'il avait été très touché, et nous avons eu des retours très positifs du groupe central du FPE, ce qui nous remplit de joie et de fierté pour la French Clique. Nous espérons également que vous avez passé un excellent moment durant le concert, malgré peut-être certains légers débordements dans la fosse, que nous essayons toujours de maîtriser.


Enfin, les deux projets que nous vous proposons pour le prochain concert sont les suivants :

1 / Le FPE Project

Comme pour le 11 novembre, nous vous distribuerons à l'entrée de la salle des pancartes à soulever lors d'une chanson (Fairly Local, ou Goner si celle-ci n'est pas sur la setlist). Si vous pouvez, imprimez vous-même vos pancartes ici.

L'objectif de ce projet est le suivant, comme énoncé par le FPE central :

« Nous voulons montrer à Twenty One Pilots que nous leur accordons de l’importance, et que nous sommes tous unis dans l’ère Blurryface.

Nous voulons montrer à Twenty One Pilots que nous sommes là, que nous sommes fiers d’eux pour tout ce qu’il ont accomplis avec ce nouvel album, et que nous allons battre Blurryface ensemble.

|-/ We’re the Few, the Proud and the Emotional.

Nous allons lever cette pancarte pendant Fairly Local.

Nous le faisons pendant Fairly Local parce que c’est la première chanson de la nouvelle ère, et parce qu’elle a été écrite pour nous, la Skeleton Clique.

Si Fairly Local n’est pas sur la setlist nous vous ferrons parvenir un message afin de savoir sur quelle chanson vous devrez lever votre pancarte. Nous voulons que tous se sentent unis sous l’appellation Few, Proud et Emotional, en sachant que nous avons vaincus nos Blurryfaces, même si c’est seulement pour une soirée. »

2 / The dark’s not taking prisoners tonight project

En vue des événements qui ont eu lieu le 13 novembre, nous avons décidé de mettre en place un second projet afin de rendre hommage aux victimes et leurs familles.

A la fin du concert, au moment où Tyler & Josh se mettront à nous remercier, nous nous mettrons à chanter un morceau de Car Radio (que vous trouverez ci-dessous) accompagné de bougies LED (un crowdfunding a été mis en place pour les financer : https://www.lepotcommun.fr/pot/t62q6pxc ) et des LED de nos téléphones portables.

Nous avons choisi ce passage car il montre bien la situation actuelle, ce besoin de se sentir uni, de ne pas céder à la peur. Ces attaques ont été un réel choc pour chacun d'entre nous, une remise en question de nos capacités, de nos forces, de nos faiblesses, et de nos réels besoins. Malgré cela, nous avons toujours la certitude d'une chose : « Peace will win and fear will lose », et nous sentons le besoin de montrer que nous restons unis en tant que French Clique au sein de la Clique même, et que nous restons forts, dans cette volonté de surpasser la peur et la noirceur auxquelles nous nous confrontons aujourd'hui (c’est également pour cela que le projet s’appelle « The dark’s not taking prisoners tonight »).

I ponder of something terrifying
‘Cause this time there’s no sound to hide behind
I find over the course of our human existence
One thing consists of consistence
And it’s that we’re all battling fear
Oh dear, I don’t know if we know why we’re here
Oh my, too deep, please stop thinking
I liked it better when my car had sound

There are things we can do
But from the things that work there are only two
And from the two that we choose to do
Peace will win and fear will lose
It is faith and there’s sleep
We need to pick one please because
Faith is to be awake
And to be awake is for us to think
And for us to think is to be alive
And I will try with every rhyme
To come across like I am dying
To let you know you need to try to think

I have these thoughts, so often I ought
To replace that slot with what I once bought
'Cause somebody stole my car radio
And now I just sit in silence

And now I just sit in silence
And now I just sit
And now I just sit in silence
And now I just sit in silence
And now I just sit in silence
And now I just sit

Stay alive |-/

Rêve

Cette nuit, j’ai fait un rêve qui est parti en couille.

J’étais vers un entrepôt, et en fait, j’étais plongeur professionnel sur toboggan. Il y avait un concours avec un toboggan jaune immense, je monte après d’autres plongeurs, je glisse à toute vitesse, et plonge dans l’eau à seulement quelques mètres du bord de la piscine, c’était un beau plongeon.

Plus tard, je chassais un ami avec un arc quand, tout à coup, la nuit sombre tombe, je ne vois plus rien et mon ami crie “ce sont les Cheyenne”.

Je me fais subitement soulever du sol et emporter à toute allure par une créature inconnue. Il s’agissait d’un chat blanc, de la taille d’un éléphant avec deux têtes et des cous immensément longs qui pouvaient se déplacer à grande vitesse.

La créature me livre à son maître, je me retrouve dans une salle des fêtes avec plusieurs bêtes étranges et asservies par une petite dame autoritaire et désagréable (aux airs de Dolores Ombrage). Plus tard, je décide de libérer toutes les créatures, je peints tous les murs de la salle avec des couleurs et des formes, et je leur lance des appels à la révolution.

Elles finiront par s’enfuir, et je pleurerai de les voir partir, libres.

J'ai des forces pour soulever un monde et il n'y a pas de monde à soulever. On voudrait faire des choses, il n'y a rien à faire ! Rien n'a besoin de moi, rien n'a besoin de rien, parce que rien n'a besoin d'être.
—  Simone de Beauvoir, Cahiers de jeunesse

La dame tellement obèse que je galèrais à mettre un speculum.
Oui, parce que même écartées, ses cuisses se touchaient encore.

Alors moi je m'en fou que vous soyez grosses. Je suis pour que chaque femme assume son corps, ses bourrelets, ses petits seins ou ses vergetures.

Mais merdouille quoi! C'est dangereux d'être gros! Ça vous donnent pleins de gros problèmes de santé (diabète, hypertension, infarctus, et j'en passe des meilleures). J'ai rarement vu une patiente obèse qui est pas au moins 1 ou 2 maladie avec!

Mais le PIRE, c'est que vous êtes plus malades, et qu'on peut moins bien vous soigner!

Le speculum, c'est une anecdote. Mais imaginez quand on doit faire une échographie et qu'on est obligé de prendre le stagiaire qui passe par la pour soulever le bide et que malgré ça, l'écho est toute floue.

Imaginez la galère que c'est quand l'anesthésiste arrive même pas à palper les vertèbres et qu'il est obligé de sortir l'échographe. Si c'est urgent, la dame elle accouche sans péri, ou alors c'est une césarienne sous anesthésie générale. Avec une cicatrice de césarienne qui cicatrisera mal parce qu'elle sera toujours à l'humidité de la transpiration entre les bourrelets.

Imaginez mon désarroi, quand je me retrouve à devoir poser une perfusion à une patiente dont on ne voit ni ne sens aucune veine. Si elle est en train de convulser dans son lit, le temps qu'on réussisse à trouver une veine pour lui mettre son sulfate, le gosse il sera mort et probablement elle avec.

Et moi je ne connais que le domaine de l'obstétrique. Mais c'est comme ça partout.

Alors pitié. S'il vous plait. Faites ce qu'il faut pour ne pas faire 130kg pour 1,60m. Faites vous aidez. Alors voir votre médecin, allez voir une diététicienne, faites vous accompagner d'un psychologue.

On veut bien vous soigner, c'est pas le problème. C'est juste qu'on galère!!!