soulever

CLOSE YOUR EYES, PLEASE.

Texte d’une vidéo traduit en français. Prenez le temps de le lire.


I want you to close your eyes please.

Je veux que vous fermiez vos yeux, s’il vous plait.


I want to ask you:

Je veux vous demander :

-How are you?

-Comment allez-vous ?

-What heaviness are you carrying?

-Quelle lourdeur portez-vous ?

-What tears do you hold back?

-Quelles larmes retenez-vous ?

-What pain, hat fears, are kept inside?

-Quelle douleur, quelles craintes, sont gardé à l'intérieur de vous?

Not to say that one day these fears are just gonna completely disappear can you forgive those whove hurted you ? Would you make a decision to bring somebody else up ?

Pour ne pas dire qu'un jour ces craintes vont juste complètement disparaître pouvez-vous pardonner  ce qui vous a faits du mal ? Pourriez-vous prendre une décision pour soulever quelqu'un d'autre ?

I love you very much.

Je vous aime beaucoup.

You see it’s an unconditional love. It’s unconditional love.

Vous voyez que c'est un amour inconditionnel. C'est l'amour inconditionnel.

The person that i love, they’re hurting and i can’t do anything about that.

La personne que j'aime, elle fait mal et je ne peux rien faire.

And there’s a strom above you

Et il y a une tempête au-dessus de vous

During this strom you’ve down on your knees and you’re cold, and you’re weak and you feel like this is the end.

Pendant cette tempête vos genoux vous tirent en bas et vous êtes froids et vous êtes faibles et vous pensez que ceci est la fin.

But hold on to that person.

Mais accrochez-vous à cette personne.

Who you think might help you.

Que vous pensez qu’il pourrait vous aider.

Because when he hold you the strom still there but it’s okay.

Parce que quand il vous tient la tempête est toujours là, mais c'est mieux.

Make the choice, today.

Faites le choix, aujourd'hui.

To do something good.

Faire quelque chose de bien.

 

Open your eyes.

Ouvrez vos yeux.

Madeleine Brès 

(1839-1925) 

Elle est la première femme française docteure en médecine, obtenant son diplôme en 1875. Pour cela, elle dut passer son baccalauréat en sciences et en lettres avec l’accord de son mari. Les principaux opposants aux femmes étudiantes de médecine à l’époque, dont Charcot, utilisaient les arguments de la soi-disant nature physique (elle ne peut pas soulever des malades, est faible une semaine par mois), la nature esthétique et sensible (elle est jolie et délicate et ne supportera pas la saleté, le sang, les abcès, la puanteur), la nature psychologique (la femme n’est pas orgueilleuse et ne joue qu’un rôle second).
Les nouvelles promotions des facultés de médecine comportent aujourd’hui 60% de femmes.

J'ai des forces pour soulever un monde et il n'y a pas de monde à soulever. On voudrait faire des choses, il n'y a rien à faire ! Rien n'a besoin de moi, rien n'a besoin de rien, parce que rien n'a besoin d'être.
—  Simone de Beauvoir, Cahiers de jeunesse
Dans les années 1980, quand le mouvement pour la justice environnementale a émergé, des gens de couleur ont interpellé le mouvement écologiste pour qu’il soit attentif au fait que ceux qui détruisent l’environnement en général s’en prennent d’abord aux personnes de couleur. Où se trouvent les décharges ? Où sont les terrains pollués ? Inévitablement, on découvre qu’ils sont situés dans les quartiers où vivent des personnes de couleur et dans les quartiers pauvres. Et donc, d’une certaine manière, l’idéologie nous empêche de voir ce qui devrait être complètement évident : si nous nous battons pour un meilleur environnement, il faut se soulever contre les injustices environnementales. Et donc, la marche contre les dérèglements du climat menée par les communautés de couleur est l’expression de cette voix.  (…)
C’est une approche alternative de la question environnementale, articulée à la question du travail, et en direction des communautés de couleur. C’est précisément ce dont parlent les féministes : l’intersectionnalité des luttes. Le mouvement Black Lives Matter est un autre exemple des savoirs que les féminismes antiracistes, anticapitalistes ont produit. Il est intéressant de constater qu’enfin, après des décennies d’existence, le mouvement des Noirs est dirigé par des femmes et des personnes s’identifiant comme queers. Les questions de genre et de sexualité sont reconnues comme faisant partie intégrante des luttes contre le racisme.

encore un matin à pleurer. heureusement que mes parents me rappellent qu'ils m'aiment, qu'ils me poussent à me battre. je les aime plus que tout au monde. ils seraient pas là, je serais pas S, je serais rien. c'est eux qui me poussent à soulever des montagnes, à surmonter la vie.
je serais très très mal à l'heure actuelle si mes parents n'étaient pas là. sincèrement, j'pense que je serais partie en steak. je serais certainement une fille très triste cachant sa tristesse grâce a l'alcool.

“Tu veux travailler? Tiens, essaye de soulever ça.” (en désignant un échafaudage déjà monté extrèmement lourd).

Banlieue parisienne — stagiaire ouvrière sur un chantier, propos du chef de chantier suite à ma demande de travailler avec les ouvriers et de ne plus être simple observatrice. J'ai finalement proposé directement aux ouvriers de les aider dans leurs activités, ce qu'ils ont accepté. Je n'ai plus demandé quoi que ce soit à mon supérieur car je savais qu'il refuserait par machisme. A la fin du stage, mon chef m'a tout de même dit du bout des lèvres que j'avais bien bossé.

Il est tard 26/112016
Soulever le voile
Il y eu une fois
Une gente dame
Qui s'appelait
Madame Claude
Son logis étaient
Pleines de créatures
Mais pas pour
N'importe qui
C'étaient des créatures de luxes
Mais un jour
Madame Claude se fit
Prendre
Car une belette
Avait pris ses pénates
Se fi prendre
L'histoire est longue
À raconter
C'est un peux
Comme une fable
De la fontaine
Sylvie López 🗻