situationnists

Art can be realized only by being suppressed. However, in contrast to the present society, which suppresses art by replacing it with the automatic functioning of an even more passive and hierarchical spectacle, we maintain that art can really be suppressed only by being realized.
—  Internationale Situationniste #9 
3

Raoul Vaneigem est anarchiste situationniste soixante-huitard, l'un des “leaders”, avec Guy Debord, le fondateur, de l'Internationale situationniste, créée en 1952.

Raoul Vaneigem est le fils unique d'un cheminot socialiste anti-clérical. Il fréquente les Faucons rouges, une organisation de jeunesse libertaire. Diplômé de philologie romane à l'Université Libre de Bruxelles il est professeur d'école normale dans la région de Bruxelles.

En 1961 il adhère à l'Internationale situationniste. En 1964 il est suspendu de l'Ecole normale pour avoir eu une aventure avec une de ses élèves, ce qui lui permet d'être nommé professeur de morale dans un lycée …, à la suite de quoi il démissionne, reste en ménage, a quatre enfants, et tire le diable par la queue.

En 1967 il publie Le Traité du savoir vivre à l'usage des jeunes générations, en même temps que Guy Debord “La Société du spectacle”, et un autre situ, Mustapha Khayati “De la misère en milieu étudiant”. Ce dernier ouvrage sert de bible, notamment, au Mouvement des enragés, avec Daniel Cohn-Bendit, à Nanterre, c'est le début des “évènements”.

Avec les situationnistes il participe activement à mai 68 à Paris, mais, en désaccord avec Guy Debord, démissionne de l'organisation en 1970.

Raoul Vaneigem est l'auteur d'un grand nombre d'ouvrages, notamment : Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations, Gallimard, Paris 1967 ; Pour la révolution (Terrorisme ou révolution) avec Ernest Coerderoy, Ivrea, collection “Classiques de la subversion”, Paris 1972 ; Le Livre des plaisirs, Encre, 1979, Labor, Bruxelles 1993 ;Adresse aux vivants sur la mort qui les gouverne et l'opportunité de s'en défaire, Seghers, Paris 1990 ; ;Les Hérésies, PUF, Que sais-je, Paris 1994 ;De l'inhumanité de la religion, Denoël, Paris 2000 ; Déclaration universelle des droits de l'être humain, De la souveraineté de la vie comme dépassement des droits de l'homme, le cherche-midi éditeur, Paris 2001.