shooner

Rassemblement pour sauver l'église de Pierreville

Une trentaine de citoyens de Pierreville se sont rassemblés dimanche pour manifester leur opposition à la démolition de l'église Saint-Thomas, au coeur de la municipalité.

La municipalité de Pierreville souhaite se départir de l'église qui nécessiterait, selon son maire, des travaux de restauration estimés à 500 000 $.

Le maire de Pierreville dit que la réfection de l'église couterait ½ million$ à ses 2200 habitants dont 90% veulent la démolition #rcma - Amélie Desmarais (@AmelieDesmarais) 7 Février 2016

Le 7 janvier, la municipalité a conclu une entente avec la Coopérative de solidarité et de santé Shooner-Jauvin, qui achètera le terrain et l'église pour 1 $.

La coop, déjà basée à Pierreville, prendra en charge la démolition de l'église et construira un nouveau bâtiment sur le site. Elle y déménagera ses installations.

La municipalité de Pierreville lui offrira un coup de pouce financier de 300 000 $. 

La municipalité et la coop espèrent pouvoir procéder à la démolition de l'église au mois de mars.

L'avenir de l'église Saint-Thomas suscite des débats depuis plusieurs années.

En 2012, une autre manifestation avait eu lieu pour dénoncer l'abandon d'un projet de reconversion de l'église en complexe communautaire.

 
3

The Juan Sebastián de Elcano is a training ship for the Royal Spanish Navy. She is a four-masted topsail, steel-hulled schooner. At 113 metres (370 feet) long, she is the third-largest Tall Ship in the world. She is named after Spanish explorer Juan Sebastián Elcano, captain of Ferdinand Magellan’s last exploratory fleet. The Juan Sebastián de Elcano was built in 1927 in Cadiz.

C.A. Thayer is a schooner built in 1895 near Eureka, California. The schooner is now preserved at the San Francisco Maritime National Historical Park. She is one of the few survivors of the sailing schooners in the West coast lumber trade to San Francisco from Washington, Oregon, and Northern California. She was added to the National Register of Historic Places on 13 November 1966. I suoi 8-9 membri dell'equipaggio si occupavano anche del caricamento della nave. Scaricare 180-190 m3 era il lavoro di un'intera giornata.
Con l'introduzione della forza motore a vapore nella commercializzazione del legname e a seguito di un incidente la Thayer fu sottratta a questi compiti e venne convertita nel 1912 per pescare i salmoni in Alaska.

Between 1895 and 1912, C.A. Thayer usually sailed from E.K. Wood’s mill in Grays Harbor, Washington, to San Francisco. But she also carried lumber as far south as Mexico, and occasionally even ventured offshore to Hawaii and Fiji.
C.A. Thayer is typical of the sort of three-masted schooners often used in the west coast lumber trade. She is 67 m in length and has a cargo capacity of 1,360 m3. In port, her small crew of eight or nine men were also responsible for loading and unloading the ship. Unloading 180 to 190 m3 was an average day’s work.
With the increase in the use of steam power for the lumber trade, and after sustaining serious damage during a gale, C.A. Thayer was retired from the lumber trade in 1912, and converted for use in the Alaskan salmon fishery.

USS Constitution is the oldest commissioned warship afloat in the world. It was first launched in 1797. Constitution is one of six ships ordered for construction by George Washington to protect America’s growing maritime interests. The ships greatest glory came during the war of 1812 when she defeated four British frigates which earned her the nickname “Old Ironsides,” because cannon balls glanced off her thick hull. It was restored in 1927.

HMS Victory
Launched in 1765, she was the flagship of Britain’s fearsome late 18th and early 19th century naval fleet. As one of the largest wooden warships of the age, she saw 40 years of almost non-stop action, decimating larger fleets both against the Spanish at The Battle of Cape St Vincent and the French at the Battle of Ushant. However, her greatest day would come under the direct command of Admiral Nelson.

Rassemblement pour sauver l'église de Pierreville

Une trentaine de citoyens de Pierreville se sont rassemblés dimanche pour manifester leur opposition à la démolition de l'église Saint-Thomas, au coeur de la municipalité.

La municipalité de Pierreville souhaite se départir de l'église qui nécessiterait, selon son maire, des travaux de restauration estimés à 500 000 $.

Le maire de Pierreville dit que la réfection de l'église couterait ½ million$ à ses 2200 habitants dont 90% veulent la démolition #rcma - Amélie Desmarais (@AmelieDesmarais) 7 Février 2016

Le 7 janvier, la municipalité a conclu une entente avec la Coopérative de solidarité et de santé Shooner-Jauvin, qui achètera le terrain et l'église pour 1 $.

La coop, déjà basée à Pierreville, prendra en charge la démolition de l'église et construira un nouveau bâtiment sur le site. Elle y déménagera ses installations.

La municipalité de Pierreville lui offrira un coup de pouce financier de 300 000 $. 

La municipalité et la coop espèrent pouvoir procéder à la démolition de l'église au mois de mars.

L'avenir de l'église Saint-Thomas suscite des débats depuis plusieurs années.

En 2012, une autre manifestation avait eu lieu pour dénoncer l'abandon d'un projet de reconversion de l'église en complexe communautaire.

 
Rassemblement pour sauver l'église de Pierreville

Une trentaine de citoyens de Pierreville se sont rassemblés dimanche pour manifester leur opposition à la démolition de l'église Saint-Thomas, au coeur de la municipalité.

La municipalité de Pierreville souhaite se départir de l'église qui nécessiterait, selon son maire, des travaux de restauration estimés à 500 000 $.

Le maire de Pierreville dit que la réfection de l'église couterait ½ million$ à ses 2200 habitants dont 90% veulent la démolition #rcma - Amélie Desmarais (@AmelieDesmarais) 7 Février 2016

Le 7 janvier, la municipalité a conclu une entente avec la Coopérative de solidarité et de santé Shooner-Jauvin, qui achètera le terrain et l'église pour 1 $.

La coop, déjà basée à Pierreville, prendra en charge la démolition de l'église et construira un nouveau bâtiment sur le site. Elle y déménagera ses installations.

La municipalité de Pierreville lui offrira un coup de pouce financier de 300 000 $. 

La municipalité et la coop espèrent pouvoir procéder à la démolition de l'église au mois de mars.

L'avenir de l'église Saint-Thomas suscite des débats depuis plusieurs années.

En 2012, une autre manifestation avait eu lieu pour dénoncer l'abandon d'un projet de reconversion de l'église en complexe communautaire.

 
Rassemblement pour sauver l'église de Pierreville

Une trentaine de citoyens de Pierreville se sont rassemblés dimanche pour manifester leur opposition à la démolition de l'église Saint-Thomas, au coeur de la municipalité.

La municipalité de Pierreville souhaite se départir de l'église qui nécessiterait, selon son maire, des travaux de restauration estimés à 500 000 $.

Le maire de Pierreville dit que la réfection de l'église couterait ½ million$ à ses 2200 habitants dont 90% veulent la démolition #rcma - Amélie Desmarais (@AmelieDesmarais) 7 Février 2016

Le 7 janvier, la municipalité a conclu une entente avec la Coopérative de solidarité et de santé Shooner-Jauvin, qui achètera le terrain et l'église pour 1 $.

La coop, déjà basée à Pierreville, prendra en charge la démolition de l'église et construira un nouveau bâtiment sur le site. Elle y déménagera ses installations.

La municipalité de Pierreville lui offrira un coup de pouce financier de 300 000 $. 

La municipalité et la coop espèrent pouvoir procéder à la démolition de l'église au mois de mars.

L'avenir de l'église Saint-Thomas suscite des débats depuis plusieurs années.

En 2012, une autre manifestation avait eu lieu pour dénoncer l'abandon d'un projet de reconversion de l'église en complexe communautaire.

 
Rassemblement pour sauver l'église de Pierreville

Une trentaine de citoyens de Pierreville se sont rassemblés dimanche pour manifester leur opposition à la démolition de l'église Saint-Thomas, au coeur de la municipalité.

La municipalité de Pierreville souhaite se départir de l'église qui nécessiterait, selon son maire, des travaux de restauration estimés à 500 000 $.

Le maire de Pierreville dit que la réfection de l'église couterait ½ million$ à ses 2200 habitants dont 90% veulent la démolition #rcma - Amélie Desmarais (@AmelieDesmarais) 7 Février 2016

Le 7 janvier, la municipalité a conclu une entente avec la Coopérative de solidarité et de santé Shooner-Jauvin, qui achètera le terrain et l'église pour 1 $.

La coop, déjà basée à Pierreville, prendra en charge la démolition de l'église et construira un nouveau bâtiment sur le site. Elle y déménagera ses installations.

La municipalité de Pierreville lui offrira un coup de pouce financier de 300 000 $. 

La municipalité et la coop espèrent pouvoir procéder à la démolition de l'église au mois de mars.

L'avenir de l'église Saint-Thomas suscite des débats depuis plusieurs années.

En 2012, une autre manifestation avait eu lieu pour dénoncer l'abandon d'un projet de reconversion de l'église en complexe communautaire.

 
Rassemblement pour sauver l'église de Pierreville

Une trentaine de citoyens de Pierreville se sont rassemblés dimanche pour manifester leur opposition à la démolition de l'église Saint-Thomas, au coeur de la municipalité.

La municipalité de Pierreville souhaite se départir de l'église qui nécessiterait, selon son maire, des travaux de restauration estimés à 500 000 $.

Le maire de Pierreville dit que la réfection de l'église couterait ½ million$ à ses 2200 habitants dont 90% veulent la démolition #rcma - Amélie Desmarais (@AmelieDesmarais) 7 Février 2016

Le 7 janvier, la municipalité a conclu une entente avec la Coopérative de solidarité et de santé Shooner-Jauvin, qui achètera le terrain et l'église pour 1 $.

La coop, déjà basée à Pierreville, prendra en charge la démolition de l'église et construira un nouveau bâtiment sur le site. Elle y déménagera ses installations.

La municipalité de Pierreville lui offrira un coup de pouce financier de 300 000 $. 

La municipalité et la coop espèrent pouvoir procéder à la démolition de l'église au mois de mars.

L'avenir de l'église Saint-Thomas suscite des débats depuis plusieurs années.

En 2012, une autre manifestation avait eu lieu pour dénoncer l'abandon d'un projet de reconversion de l'église en complexe communautaire.

 
Rassemblement pour sauver l'église de Pierreville

Une trentaine de citoyens de Pierreville se sont rassemblés dimanche pour manifester leur opposition à la démolition de l'église Saint-Thomas, au coeur de la municipalité.

La municipalité de Pierreville souhaite se départir de l'église qui nécessiterait, selon son maire, des travaux de restauration estimés à 500 000 $.

Le maire de Pierreville dit que la réfection de l'église couterait ½ million$ à ses 2200 habitants dont 90% veulent la démolition #rcma - Amélie Desmarais (@AmelieDesmarais) 7 Février 2016

Le 7 janvier, la municipalité a conclu une entente avec la Coopérative de solidarité et de santé Shooner-Jauvin, qui achètera le terrain et l'église pour 1 $.

La coop, déjà basée à Pierreville, prendra en charge la démolition de l'église et construira un nouveau bâtiment sur le site. Elle y déménagera ses installations.

La municipalité de Pierreville lui offrira un coup de pouce financier de 300 000 $. 

La municipalité et la coop espèrent pouvoir procéder à la démolition de l'église au mois de mars.

L'avenir de l'église Saint-Thomas suscite des débats depuis plusieurs années.

En 2012, une autre manifestation avait eu lieu pour dénoncer l'abandon d'un projet de reconversion de l'église en complexe communautaire.

 
Rassemblement pour sauver l'église de Pierreville

Une trentaine de citoyens de Pierreville se sont rassemblés dimanche pour manifester leur opposition à la démolition de l'église Saint-Thomas, au coeur de la municipalité.

La municipalité de Pierreville souhaite se départir de l'église qui nécessiterait, selon son maire, des travaux de restauration estimés à 500 000 $.

Le maire de Pierreville dit que la réfection de l'église couterait ½ million$ à ses 2200 habitants dont 90% veulent la démolition #rcma - Amélie Desmarais (@AmelieDesmarais) 7 Février 2016

Le 7 janvier, la municipalité a conclu une entente avec la Coopérative de solidarité et de santé Shooner-Jauvin, qui achètera le terrain et l'église pour 1 $.

La coop, déjà basée à Pierreville, prendra en charge la démolition de l'église et construira un nouveau bâtiment sur le site. Elle y déménagera ses installations.

La municipalité de Pierreville lui offrira un coup de pouce financier de 300 000 $. 

La municipalité et la coop espèrent pouvoir procéder à la démolition de l'église au mois de mars.

L'avenir de l'église Saint-Thomas suscite des débats depuis plusieurs années.

En 2012, une autre manifestation avait eu lieu pour dénoncer l'abandon d'un projet de reconversion de l'église en complexe communautaire.

 
Rassemblement pour sauver l'église de Pierreville

Une trentaine de citoyens de Pierreville se sont rassemblés dimanche pour manifester leur opposition à la démolition de l'église Saint-Thomas, au coeur de la municipalité.

La municipalité de Pierreville souhaite se départir de l'église qui nécessiterait, selon son maire, des travaux de restauration estimés à 500 000 $.

Le maire de Pierreville dit que la réfection de l'église couterait ½ million$ à ses 2200 habitants dont 90% veulent la démolition #rcma - Amélie Desmarais (@AmelieDesmarais) 7 Février 2016

Le 7 janvier, la municipalité a conclu une entente avec la Coopérative de solidarité et de santé Shooner-Jauvin, qui achètera le terrain et l'église pour 1 $.

La coop, déjà basée à Pierreville, prendra en charge la démolition de l'église et construira un nouveau bâtiment sur le site. Elle y déménagera ses installations.

La municipalité de Pierreville lui offrira un coup de pouce financier de 300 000 $. 

La municipalité et la coop espèrent pouvoir procéder à la démolition de l'église au mois de mars.

L'avenir de l'église Saint-Thomas suscite des débats depuis plusieurs années.

En 2012, une autre manifestation avait eu lieu pour dénoncer l'abandon d'un projet de reconversion de l'église en complexe communautaire.

 
Rassemblement pour sauver l'église de Pierreville

Une trentaine de citoyens de Pierreville se sont rassemblés dimanche pour manifester leur opposition à la démolition de l'église Saint-Thomas, au coeur de la municipalité.

La municipalité de Pierreville souhaite se départir de l'église qui nécessiterait, selon son maire, des travaux de restauration estimés à 500 000 $.

Le maire de Pierreville dit que la réfection de l'église couterait ½ million$ à ses 2200 habitants dont 90% veulent la démolition #rcma - Amélie Desmarais (@AmelieDesmarais) 7 Février 2016

Le 7 janvier, la municipalité a conclu une entente avec la Coopérative de solidarité et de santé Shooner-Jauvin, qui achètera le terrain et l'église pour 1 $.

La coop, déjà basée à Pierreville, prendra en charge la démolition de l'église et construira un nouveau bâtiment sur le site. Elle y déménagera ses installations.

La municipalité de Pierreville lui offrira un coup de pouce financier de 300 000 $. 

La municipalité et la coop espèrent pouvoir procéder à la démolition de l'église au mois de mars.

L'avenir de l'église Saint-Thomas suscite des débats depuis plusieurs années.

En 2012, une autre manifestation avait eu lieu pour dénoncer l'abandon d'un projet de reconversion de l'église en complexe communautaire.

 
Rassemblement pour sauver l'église de Pierreville

Une trentaine de citoyens de Pierreville se sont rassemblés dimanche pour manifester leur opposition à la démolition de l'église Saint-Thomas, au coeur de la municipalité.

La municipalité de Pierreville souhaite se départir de l'église qui nécessiterait, selon son maire, des travaux de restauration estimés à 500 000 $.

Le maire de Pierreville dit que la réfection de l'église couterait ½ million$ à ses 2200 habitants dont 90% veulent la démolition #rcma - Amélie Desmarais (@AmelieDesmarais) 7 Février 2016

Le 7 janvier, la municipalité a conclu une entente avec la Coopérative de solidarité et de santé Shooner-Jauvin, qui achètera le terrain et l'église pour 1 $.

La coop, déjà basée à Pierreville, prendra en charge la démolition de l'église et construira un nouveau bâtiment sur le site. Elle y déménagera ses installations.

La municipalité de Pierreville lui offrira un coup de pouce financier de 300 000 $. 

La municipalité et la coop espèrent pouvoir procéder à la démolition de l'église au mois de mars.

L'avenir de l'église Saint-Thomas suscite des débats depuis plusieurs années.

En 2012, une autre manifestation avait eu lieu pour dénoncer l'abandon d'un projet de reconversion de l'église en complexe communautaire.

 
Rassemblement pour sauver l'église de Pierreville

Une trentaine de citoyens de Pierreville se sont rassemblés dimanche pour manifester leur opposition à la démolition de l'église Saint-Thomas, au coeur de la municipalité.

La municipalité de Pierreville souhaite se départir de l'église qui nécessiterait, selon son maire, des travaux de restauration estimés à 500 000 $.

Le maire de Pierreville dit que la réfection de l'église couterait ½ million$ à ses 2200 habitants dont 90% veulent la démolition #rcma - Amélie Desmarais (@AmelieDesmarais) 7 Février 2016

Le 7 janvier, la municipalité a conclu une entente avec la Coopérative de solidarité et de santé Shooner-Jauvin, qui achètera le terrain et l'église pour 1 $.

La coop, déjà basée à Pierreville, prendra en charge la démolition de l'église et construira un nouveau bâtiment sur le site. Elle y déménagera ses installations.

La municipalité de Pierreville lui offrira un coup de pouce financier de 300 000 $. 

La municipalité et la coop espèrent pouvoir procéder à la démolition de l'église au mois de mars.

L'avenir de l'église Saint-Thomas suscite des débats depuis plusieurs années.

En 2012, une autre manifestation avait eu lieu pour dénoncer l'abandon d'un projet de reconversion de l'église en complexe communautaire.

 
Rassemblement pour sauver l'église de Pierreville

Une trentaine de citoyens de Pierreville se sont rassemblés dimanche pour manifester leur opposition à la démolition de l'église Saint-Thomas, au coeur de la municipalité.

La municipalité de Pierreville souhaite se départir de l'église qui nécessiterait, selon son maire, des travaux de restauration estimés à 500 000 $.

Le maire de Pierreville dit que la réfection de l'église couterait ½ million$ à ses 2200 habitants dont 90% veulent la démolition #rcma - Amélie Desmarais (@AmelieDesmarais) 7 Février 2016

Le 7 janvier, la municipalité a conclu une entente avec la Coopérative de solidarité et de santé Shooner-Jauvin, qui achètera le terrain et l'église pour 1 $.

La coop, déjà basée à Pierreville, prendra en charge la démolition de l'église et construira un nouveau bâtiment sur le site. Elle y déménagera ses installations.

La municipalité de Pierreville lui offrira un coup de pouce financier de 300 000 $. 

La municipalité et la coop espèrent pouvoir procéder à la démolition de l'église au mois de mars.

L'avenir de l'église Saint-Thomas suscite des débats depuis plusieurs années.

En 2012, une autre manifestation avait eu lieu pour dénoncer l'abandon d'un projet de reconversion de l'église en complexe communautaire.