sengoku japan

“The wife of Takeda Katsuyori”(1897), Adachi Ginko (active c.1870-1908)

Print from the series : “Mirror of renowned women from ancient and modern times”

The wife of Sengoku period daimyo Takeda Katsuyori (1546-1582) is depicted carrying a naginata during an attack. Her husband was defeated by Oda Nobunaga and had to flee, his wife going with him. However, Katsuyori was resigned to die and prompted her to leave. She refused and committed suicide with her husband.

8

byōbu-e 屏風絵 - peinture sur paravent “Southern Barbarians Come to Trade”, Attribué à 

Kanō Naizen 狩野内膳 (1570–1616).

L’art Nanban 南蛮美術 ou Namban, désigne l'art japonais des 16ème et 17èmesiècles influencé par les contacts avec les Nanban 南蛮 (“barbares du sud”), les commerçants et les missionnaires en provenance d'Europe et spécifiquement du Portugal. Le terme se rapporte également aux peintures apportées au Japon par les Européens.

“[nobunaga oda] is about halfway through conquering japan when someone who works for him [mitsuhide akechi] kills him and then someone else who works for him [hideyoshi toyotomi] kills him and then that guy finishes conquering japan. …. before [hideyoshi] died he told these five guys [hideie ukita, kagekatsu uesugi, terimoto mori, ieyasu tokugawa (!), & toshiie maeda] to take care of his five year old son until he was old enough to be the next ruler of japan. …. and it’s probably gonna be this guy [ieyasu tokugawa] cause he’s way more rich and powerful than the others.”

i can’t fucking believe that im learning about japanese history through dating sims and memes. what a fucking time to be alive.

“The wife of Hideyori” (1868-1869 ?), Tsukioka Yoshitoshi  (1839-1892)

Print from the series : “Selection of 100 warriors”.

Senhime (1597-1666) was the wife of Toyotomi Hideyori, son of Toyotomi Hideyoshi. The scene is maybe taking place during the besieging of Osaka castle by Tokugawa Ieyasu’s troops, wanting to get rid of the last remnants of the Toyotomi clan. Senhime survived the fall the castle but her husband committed suicide with his mother, Yodo-dono. After this tragedy, Senhime married again and then became a buddhist nun after the death of her second husband.

2

Kabuto Helmet from Japan dated about 1535 on display at the Royal Armouries in Leeds

Nobuiye was one of the founders of the Myochin family of armourers, who dominated armour production in Japan during the Edo period (1603-1867). This helmet is of high quality with very little damage and some signs that it has been on display before. It is made of 62 plates with “Myochin Nobuiye saku” inside the front plate.

Sengoku jidai 戦国時代 (1450-1600)

Uesugi Kenshin 上杉謙信 (1530 -1578)    &
Takeda Shingen 武田信玄 (1521-1573).

Uesugi Kenshin, aussi appelé Nagao Kagetora 長尾景虎, Uesugi Masatora 上杉政虎, Uesugi Terutora 上杉輝虎, nommé également le “Dragon d'Echigo 越後の虎”

Uesugi Kenshin par Utagawa Kuniyoshi 歌川国芳 (1797-1861).

Kenshin était daimyō 大名 et dirigeait la province d'Echigo no kuni 越後国. Il était l'un des nombreux puissants seigneurs de cette époque. Il est devenu célèbre pour ses prouesses sur le champ de bataille, son expertise militaire, sa stratégie, ainsi que sa foi dans le dieu de la guerre, Bishamonten 毘沙門天 (Skt : Vaisravana). C'était aussi un alcoolique notoire. 

 La rivalité entre Kenshin et Shingen débute quand Ogasawara Nagatoki 小笠原長時 (1514-1583)  et Murakami Yoshikiyo 村上義清 (1501-1573), deux seigneurs de la province de Shinano no kuni 信濃国 se présentent tous deux devant Kenshin, demandant son aide pour stopper les avancées du puissant seigneur de guerre Takeda Harunobu 武田晴信 ou Takeda Shingen 武田信玄 (1521-1573).

Takeda Shingen par Utagawa Kuniyoshi 歌川国芳 (1797-1861).

Après sa conquête de Shinano, Shingen (qui a pris ce nom en 1551) affronte son nouveau rival : Kenshin Uesugi de Echigo, à peu près au même moment où Kenshin devient seigneur d'Echigo no kuni 越後国.

Shingen remporte des victoires importantes dans la province de Shinano. Les conquêtes du clan Takeda-shi 武田氏 les emmenant dangereusement près des frontières d'Echigo, Kenshin accepte de partir en guerre.

Mikata ga hara no tatakai de Utagawa Yoshitora 歌川芳虎 (? - 1880) - actif  en 1850-1880.

L'inimitié entre eux devient presque légendaire et ils s'affrontent sur le champ de bataille à Mikata ga Hara no tatakai 三方ヶ原の戦い et cinq fois à Kawanakajima no tatakai  川中島の戦い en 1553, 1555, 1557, 1561 et 1564.

Kawanakajima no tatakai  de Utagawa Hiroshige 歌川広重 (1797-1858).

Ce qui s'ensuit est le début d'une rivalité devenue légendaire. Dans le premier conflit qui les oppose, chacun des deux est très précautionneux, ne s'exposant que dans de petites escarmouches non décisives. Au fil des ans, ils s'affronteront cinq fois sur le fameux site de kawanaka-jima 川中島, bien que seule la quatrième rencontre soit une bataille totale entre les deux. 

“Takeda and Uesugi at the Battle of Kawanakajima” de Utagawa Kuniyoshi 歌川国芳 (1797-1861).

Pendant l'année 1561, Kenshin et Shingen s'affrontent dans la plus grande bataille à laquelle ils prennent part, la quatrième des batailles de Kawanakajima.  Kenshin utilise une tactique ingénieuse : une formation spéciale dans laquelle les soldats de la ligne de front échangent leur position avec ceux de derrière au fur et à mesure que ceux de devant sont fatigués ou blessés. Cette méthode se révèle très efficace et il parvient presque à vaincre Shingen. 

Reproduction de l’armure de Uesugi Kenshin.

Reproduction de l’armure de Takeda Shingen.

La légende racontant comment Kenshin galope sur Shingen avec son épée, celui-ci se défendant avec son tessen 鉄扇 (éventail de guerre), se déroule pendant cette bataille. 

Illustration de Takeda Shingen de Tsukioka Yoshitoshi 月岡芳年 (1839-1892).

Cependant, Kenshin ne parvient pas à venir à bout de Shingen. L'armée Uesugi bat en retraite et beaucoup se noient dans la rivière proche pendant que les autres sont tués par les généraux de Takeda. Le résultat de la Quatrième bataille de Kawanakajima reste incertain, et les experts sont divisés sur l'identité du vainqueur. 

En 1564, Shingen parvient à rallier à sa cause le clan Asahina-shi  朝比奈氏 de la province de Mutsu no kuni 陸奥国, voisine de l’Echigo. Kenshin décide alors de lancer son armée encore une fois vers Kawanakajima pour contrer Shingen. 

“Kenshin’s mythical riding into battle”, 1883, de Tsukioka Yoshitoshi 月岡芳年 (1839-1892).

Takeda Shingen ne répond pas présent et Kenshin s’impatiente. Il décide alors de prendre l’offensive. Au début du mois d’Octobre, Shingen décide d’intervenir et son armée arrive par l’ouest. Encore une fois, le sens tactique développé des deux généraux débouche sur un match nul : la position de Kenshin est bien défendue mais Shingen l’empêche de mener toute action dangereuse. Kenshin renonce et bat en retraite laissant définitivement la région de Kawanakajima aux mains de Takeda Shingen.

La frontière entre les clans Takeda et Uesugi est maintenant établie au nord du Shinano et elle n’en bougera plus. La rivalité entre Shingen et Kenshin continuera et ils s’affronteront encore sur d’autres champs de bataille….