scapulaire

Mon précieux… #escapulario #scapulaire #ig_men #instaboy #instaday #instashow #instabeard #instagay #scruff #beard #bearded #beargay #beardboy #beardedgay #gayman #gaydude #gaylyon #gaybeard #gayfrench #gayfrenchboy #gayfrenchman #instacool #iphoneonly #instagood #instadaily #fslc #igaddict #skägg #teamgay #me

Doing something unusual - and i love it

A father hand embroidering a scapular to replace his 17 yo son’s 1st brown scapular which is falling in pieces: that’s not a usual thing to see, but I love the experience!

Il n'est pas habituel de voir un père broder à la main un nouveau scapulaire pour son fils de 17 ans dont le premier scapulaire brun est en train de tomber en pièce: j'adore l'expérience!

AMDG

Bordeaux : Abdou Traoré a prolongé

Arrivé en 2006 aux Girondins de Bordeaux Abdou Traoré (27 ans) a prolongé son contrat avec le club au scapulaire. L’international malien a paraphé un nouveau contrat pour les deux prochaines saisons jusqu’en juin 2017.Le milieu de terrain est appar…
http://ift.tt/1tKlGhC le site participatif dédié au football

http://ift.tt/1ceIKRm
Rumeurs d'arrivées aux Girondins de Bordeaux pour le mercato - WebGirondins

Rumeurs d’arrivées aux Girondins de Bordeaux pour le mercato – WebGirondins

WebGirondins
Le traditionnel mercato d’été se rapprochant à grand pas, nous vous proposons une liste de joueurs pouvant avoir été approchés par Bordeaux ou qui intéressent le club au scapulaire. La plupart de ces informations ne sont que des rumeurs, elles sont

Lire la suite…

View On WordPress

Un shooting photo en thème religieuse : idée-cadeau anniversaire 30 ans

Une fois dans ma vie, j’ai voulu me mettre dans la peau d’une religieuse. Le jour de mon anniversaire, mon père m’a donné en guise de cadeau anniversaire trente ans Clichy, une séance photo avec un professionnel. La séance photo s’est réalisée en studio, le photographe s’est occupé de tout. Je n’avais qu’à sortir mon rêve enfoui.


Mon photographe s’est occupé de la mise en scène

Les prises se sont déroulées dans un soi-disant centre hospitalier. J’ai joué le rôle d’une religieuse qui prenait soin des orphelins. Je n’arrivais à croire comment le photographe a fait pour imiter une chambre d’hôpital avec les matériels médicaux, les sérums, les couvertures voire le lit. En trouvant ce décor, je suis entrée dans la scène. Je n’avais pas à inventer mes émotions, elles se trouvaient déjà au rendez-vous. Il m’a enfilé une robe, une coiffe de religieuse et des scapulaires. J’ai pu prendre une paire de chaussures en cuir  de ma grand-mère qu’une sœur lui a données.

La réalisation a bien été guidée et j’apparaissais naturelle dans les clichés

Comme je vous ai dit, les éléments de la mise en scène étaient éloquents que je n’avais rien à ajouter. J’ai joué le rôle sans difficulté. J’ai pris quelques poses en train d’administrer des médicaments au patient. Je lui ai donné des cachets avec toutes les attentions du monde. J’ai aussi arrangé son lit et j’ai fait quelques poses en aidant le malade à se lever de son lit. Le photographe a improvisé quelques prises où le visage du malade apparait très faible et je lui souriais pour lui remonter la morale. Au coin, il a mis en place une petite bassine et des fils où il m’a prise en train de laver, de tondre et d’étendre les vêtements et draps du malade.

Studio bain de Lumière
1 rue Gérhard
92800 Puteaux
0 954 249 349