saoudite

onlywire.com
Le nom insolite de l’ambassadeur pakistanais offusque les monarchies conservatrices du Golfe arabique. L’indésirable nom du diplomate aux compétences établies.

Une crise diplomatique a éclaté entre plusieurs monarchies du Moyen-Orient et le Pakistan pour la raison du nom, saugrenu, que porte le nouvel ambassadeur devant arriver aussi en Arabie Saoudite…
… Après avoir essuyé le rejet de son accréditation auprès de Bahreïn et les Emirats Arabes Unis, il a été aussi rejeté par cette monarchie qui ouvre ses portes aux dictateurs arabes déchus.

Arabie saoudite : six femmes arrêtées pour avoir conduit

Six Saoudiennes ont été brièvement arrêtées jeudi à Ryad. Leur faute : avoir pris le volant alors que les femmes n'ont pas le droit de conduire en Arabie saoudite.
http://www.cibletrade.com/dossiers/dossier_612_arabie_saoudite___six_femmes_arretees_pour_avoir_conduit.html

Amplify’d from www.cibletrade.com

 See this Amp at http://amplify.com/u/a14ug2
Du Pakistan à l’Arabie saoudite, tout le monde ne se réjouit pas de la mort de Ben Laden

Du Capture d'écran d'une page Facebook “La martyr Oussama Ben Laden n'est pas mort ! Nous sommes tous Ben Laden”
http://www.tunisie-presse.com/politique/dossier_212_pakistan+arabie+saoudite+tout+monde+ne+se+rejouit+pas+mort+ben+laden.html

Amplify’d from www.tunisie-presse.com

 See this Amp at http://amplify.com/u/a11awz
L'Iran accuse l'Arabie saoudite de soutenir les Kurdes iraniens pour nuire à sa stabilité

See on Scoop.it - Le Kurdistan après le génocide

External image

The sole aim of Saudi Arabia and the US behind backing these opposition forces is to damage the security of Iran, Majid Arjomandfar says TEHRAN —

Article in english: Iran Accuses Saudi Arabia of Supporting Kurds to Damage Its Security


Le Phénix kurde’s insight:

TRADUCTION DE L'ARTICLE DE BASNEWS : TO READ IT IN ENGLISH, CLICK THE TITLE ABOVE

Un responsable militaire de l'armée iranienne a déclaré le 23 juillet que les agences de renseignement de l'Arabie Saoudite et des Etats-Unis ont lancé un projet visant à nuire à la stabilité de l'Iran.
Parlant aux journalistes samedi soir, le commandant de la base Hamzah Seyyed al-Shohada des gardiens de la révolution (IRGC) Majid Arjomandfar, a déclaré qu'il y avait des liens des services de renseignement de l'Arabie Saoudite et des Etats-Unis pour mettre en ouvre des complots destinés à créer l'insécurité en Iran en soutenant les forces armées de l'opposition kurde iranienne.
Majid Arjomandfar a fait valoir que l'Arabie Saoudite soutient les forces d'opposition kurdes iraniens avec des armes et d'autres fournitures militaires uniquement pour endommager la sécurité et la stabilité en Iran.
Auparavant, Mohsen Rezaï, secrétaire du Conseil de Discernement de la République islamique d'Iran, a également accusé l'Arabie saoudite de soutenir les partis d'opposition kurdes iraniens afin de travailler contre Téhéran depuis la région du Kurdistan. Moisent Rezaee a affirmé dans une interview à une télévision d'Etat que des forces saoudiennes soutenues par l'opposition kurde iranienne sont stationnées sur le sol du KRG  près de l'Iran. Les responsables iraniens ont également accusé le consulat d'Arabie Saoudite à Erbil d'avoir orchestré les récents affrontements entre les peshmergas du PDKI et les forces iraniennes.
 En réponse, le Gouvernement régional du Kurdistan (KRG) a rejeté les allégations et a déclaré que les arguments avancés par Rezaee sont «faux», assurant qu'il n'y a pas de vérité dans l'information qu'il a fournie.
 Il y a un comité de sécurité conjoint entre la région du Kurdistan et l'Iran, rappelle le communiqué dans lequel le KRG exige du responsable iranien qu'il présente une preuve des allégations de sorte que le comité mixte puisse enquêter sur la question.
 «La sécurité et la stabilité en Iran compte pour la région du Kurdistan car elle affecte la situation dans la région; cependant, chaque côté doit être en mesure de trouver les raisons derrière les problèmes et de travailler pour les résoudre “, indique le communiqué.
 De telles accusations ont déjà été démenties par l'envoyé saoudien à Erbil, qui a déclaré dans un communiqué le 25 juin que les accusations sont "sans fondement et fausses.”


See on basnews.com

DEMENTI DU PDKI

Dans un communiqué, la direction de PDKI rejette les allégations iraniennes selon lesquelles la lutte de la nation kurde pour ses droits nationaux et la dignité humaine est une conspiration internationale contre l'Iran. Le PDKI a également répondu aux récentes menaces militaires par les responsables iraniens, promettant de poursuivre la lutte contre la poursuite de la libération du peuple kurde. Dans sa déclaration, le PDKI rappelle que le parti lutte pour les droits de la nation kurde depuis 1945 et que cette lutte se poursuivra jusqu'à ce que la nation kurde soit libérée. “Le régime iranien a toujours répondu aux dissidents et au mécontentement populaire avec des menaces et de la violence, présentant les opposants comme des agents étrangers au lieu de répondre à leurs demandes légitimes”. “Le régime iranien n'a jamais étayé ces allégations [concernant l'opposition comme agents étrangers], et cette politique n'a pas donné des résultats positifs pour le régime dans le passé. Elle va certainement se révéler inutile cette fois-ci aussi” selon le PDKI Dans sa déclaration, le PDKI jure de poursuivre sa lutte en dépit des menaces iraniennes.

J'ai trouvé plein de vieux billets chez moi : Des francs de “Repoblika Malagasy”, des Comores et de “Madagasikara”, des rials Iranien, des dinars Irakien, des riyals de l'Arabie Saoudite, des liras de la Turquie et des pounds de la Syrie.

C'est drôle de voir les différents billets, certains sont plus grands, d'autres plus colorés, certains sont plus “fades” et j'en passe.