sainte beuve

Jean Baudrillard, Sainte Beuve, 1990

External image

@estelraca replied to your post “starting in on this Jones study of Nerval’s work and already me and…”

…I should not be flabbergasted that what I’m guessing is a scholarly work manages to miss one of the most prolific and influential authors of the movement who is still popular to this day, and yet… really? How? >boggles<

I mean it’s the sort of thing where it could have been just a brain hiccup kind of skip, and I KNOW Dumas WILL be mentioned eventually because he’s in the index! but like…of everyone to forget?? 
Here’s the Questionable Bit: 

With the exception of Gautier, Musset, and Baudelaire, the major Romantic writers were older than Nerval: Stendahl by twenty-six years, Lamartine by eighteen, Vigny by eleven, Balzac by nine, Hugo by six, and Sainte-Beuve by four; and most of them were established or controversial literary figures when Nerval published his first work in 1826.

So you see it’s kind of a weird selection?? like it’s too specific to handwave, and yet you’re definitely gonna leave people out when you start enumerating names, and yet… of all the dudes to forget! 

( @amelancholycharm , it’s the Robert Emmet Jones book! Which I’ve glanced through before, but I’m trying to really get through it this week. *determination*)

Les souvenirs sommeillaient, on les croyait disparus ; mais, au moindre mouvement qu'on fait dans ces recoins de soi-même, au moindre rayon qu'on y dirige, c'est comme une poussière d'innombrables atomes qui s'élève et redemande à briller.
—  Sainte-Beuve, Volupté
Qu'est-ce qu'un classique ? Un vrai classique, comme j'aimerais à l'entendre définir, c'est un auteur qui a enrichi l'esprit humain, qui en a réellement augmenté le trésor, qui lui a fait faire un pas de plus, qui a découvert quelque vérité morale non équivoque, ou ressaisi quelque passion éternelle dans ce cœur où tout semblait connu et exploré ; qui a rendu sa pensée, son observation ou son invention, sous une forme n'importe laquelle, mais large et grande, fine et sensée, saine et belle en soi ; qui a parlé à tous dans un style à lui et qui se trouve aussi celui de tout le monde, dans un style nouveau, sans néologisme, nouveau et antique, aisément contemporain de tous les âges.
—  Sainte-Beuve, Causeries du lundi
Le romantique a la nostalgie, comme Hamlet ; il cherche ce qu'il n'a pas, et jusque par delà les nuages; il rêve, il vit dans les songes.
—  Sainte-Beuve, Causeries du lundi (12 avril 1858)