russ d

I never understood how some people could think that Russel did literally all the work with Noodle when she was young while 2D and Murdoc presumably just stood around her all day either being dicks to her, using her to make music, or ignoring her. Like… kind of feel like the work load would be more evenly distributed between the three of them than that. Russel’s isn’t/wasn’t a nanny and Murdoc and 2D clearly care an awful lot about her, so of course it’d be up to them to help raise Noodle as well.
It’d honestly make me dislike 2D and Murdoc to learn that they just dicked about all day instead of helping Russel out with Noodle, or just neglected being a part of her childhood in general. That would piss me off. I’m not saying that the three of them didn’t do some slacking off in regard to being responsible for her every now and then, but I still am of the firm opinion that people are quick to diminish 2D and Murdoc’s roles in Noodle’s early life in an annoying and uninteresting way.

anonymous asked:

In regards to this /post/158011984076/which-skelebros-would-like-the-opposite-of-sweet I'm really surprised you didn't think ol' Edgelord would be a part of that (Or SF 'Rus)

No listen, surprisingly I really don’t think UF!Pap would actively go after someone who’s the same aesthetic as him. I’d think his preference lies towards the sweet as a contrast to him.

As for Russ, he’d go for the softest grunge babes rather than the heavy metal hotstuffs. Y’know, the lots of flannel, beanies, strange graphic tees mostly involving aliens. That kind. He also goes for lazy aesthetics: oversized sweaters, knee high socks, way too many succulents. 

anonymous asked:

im really confused bc the instagam account yousefhjelde is using pictures of mikael so whos who im so confused

sfdjlkgg ive been away in edinburgh without internet BUT i just cought up

yousef hjelde el mofty is the actor who plays mikael!!! the actor who plays yousef is cengiz al. (fun fact him and herman (penetrator chris) were best bros and russ buss’d together in high schooldfklgjkdlj i love the skam family

Lettre 1

Pierre leroux et Frédéric Lemaître correspondent depuis des années. Ils habitent tous les deux à paris. L'un dans le 7 ème arrondissement et l'autre dans le 20 ème. Quand leur correspondance reprend, Frédéric Lemaître est fraîchement installé. Pierre ne comprend pas ce changement de quartier.


Cher Frédéric ,

Voici votre ami qui de coutume, est installé dans son sofa pour vous écrire.
Vous connaissez mes habitudes et la vue imprenable que j'ai sur mes voisins ! Et je profite Frédéric, je profite.

Vous ai je déjà parlé de Denis ?

Un informaticien au regard lubrique qui exerce sa fonction de voisin au 7 ème étage du 16.
Et bien figurez vous que ce grand serin s'est jeté dans l'international !
Je soupçonne une russe ( très douteuse) d'avoir installé ses quartiers chez lui. A l'heure où je vous écris, je la vois déambuler fièrement le sein à l'air ; la terre paraît conquise. J'avais des doutes car depuis plusieurs jours je le voyais arborer un sourire niais assez révélateur. Moi qui pensais la bête coriace; il a suffi d’ être blonde, d'avoir l'accent slave et le sein fugitif pour le dérider.

Non Frédéric , ne voyez rien de raciste dans mes propos ; vous et moi savons en plus mon penchant pour leur charmant jus de patate ! Ah! Et j’ adore la roulette russe! Je comptais d'ailleurs proposer ce jeu des plus convivial aux nouveaux voisins du dessus.
Ah ! Mais grand Dieu ! Les présentations n'ont pas été faites !
Deux japonais ont élu domicile au dessus de chez moi.
Ca me rappelle une croyance de leurs confrères boudhistes qui ne supportent pas qu’ on leur touche la tête car elle serait support de leurs ancêtres. Bien bien bien …. Visiblement ça ne les dérange pas de faire affront aux miens en me collant deux Yakitoris au dessus de la mienne ! Autant je supporte le sein russe autant je n'envisage pas la cohabitation heureuse avec ces deux zouaves.
Je pensais la danse de la pluie ( dans une nuit bien avancée ) réservée aux indiens! Moi qui voyais le japonais comme un potentiel futur serviteur ; qui serait discret, soucieux de faire bonne impression. Je l'imaginais m apportant des petits plats qui, soit dit en passant ,auraient fini dans la gamelle de mon chat; je me rêvais initié à l'art de rouler le printemps( ah non …Ca c'est l'exercice des chinois du rez de chaussé ) … Mes rêves tombent en ruine.
C'est sur ce terrible constat que je vais devoir vous laisser Frédéric.
J'imagine que les nouvelles ne sont pas meilleures chez vous au vu de l instable monde dans lequel nous vivons.
J'attends votre peine mon ami,

Amicalement sordide ,


Pierre Leroux

Ecrit par Sophie R

perlumi-delirium  asked:

Pour t'invoquer, je dessine un pentagramme dans lequel je place : de délicieuses pâtisseries, un billet d'avion pour Paris <3, un dictionnaire français-russe, beaucoup d'amour et de jolis fanarts de persos d'Hetalia en habits traditionnels ! J'espère que ça marcherait ;D

Oh mon dieu, ça m’invoquera tout de suite ! 💕

Je recevrai mon billet d’avion pour Paris; dans l’avion je lirai mon dictionnaire français-russe (pas d’anglais ici ! ;) et puis quand j’arriverai à Paris je te retrouverai et on mangera des pâtisseries dans le 13e arrondissement en regardant des dessins d’Hetalia avec la famille URSS en habits traditionnels 💕💕

Que je t’aime, ma choupette à moi !

Mensonge et Politique

Les mensonges ont toujours été considérés comme des outils nécessaires et légitimes, non seulement du métier de politicien ou de démagogue mais aussi de celui d'homme d'État. […]

Si nous concevons l'action politique en termes de moyens et de fins, nous pouvons même parvenir à la conclusion, qui n'est paradoxale qu'en apparence, que le mensonge peut fort bien servir à établir ou à sauvegarder les conditions de la recherche de la vérité […] Et les mensonges puisqu'ils sont souvent utilisés comme des substituts de moyens plus violents, peuvent aisément être considérés comme des instruments relativement inoffensifs dans l'arsenal de l'action politique. […]

Et si nous songeons à présent aux vérités de fait – à des vérités aussi modestes que le rôle, durant la Révolution russe, d'un homme du nom de Trotski qui n'apparaît dans aucun des livres d'histoire de la Russie soviétique – nous voyons immédiatement combien elles sont plus vulnérables que toutes les espèces de vérités rationnelles prises ensemble. […] Les chances qu'a la vérité de fait de survivre à l'assaut du pouvoir sont effectivement très minces ; elle est toujours en danger d'être mise hors du monde, par des manœuvres, non seulement pour un temps, mais virtuellement pour toujours. Les faits et les événements sont des choses infiniment plus fragiles que les axiomes, les découvertes et les théories – même les plus follement spéculatives – produits pas l'esprit humain ; ils adviennent dans le champ perpétuellement changeant des affaires humaines, dans leur flux où rien n'est plus permanent que la permanence, relative, comme on sait, de la structure de l'esprit humain. Une fois perdus, aucun effort rationnel ne les ramènera jamais.

Hannah Arendt, La crise de la culture, « Vérité et politique », Gallimard, parution 1961, pp.289-295

Longs Peak Lenticular by Russ D on Flickr.

Once in a while you come upon a scene you just can’t wait to get your camera out. I headed up to Rocky Mountain National Park remembering that that curving road would be a nice comp to an image. And then to see that cloud was icing on the cake. That road is Trail Ridge Road which runs above timberline at about 12,000’. That tall peak is a 14,000’ mountain, tallest in the park. And the cloud - I just hoped it wouldn’t dissipate before I got the camera out.  Taken about 4 in the PM.