royaume du maroc

New Post has been published on

New Post has been published on http://www.congoflash.com/pour-lalgerie-ladhesion-du-maroc-lunion-africaine-ne-peut-pas-dependre-de-la-suspension-de-la-rasd/

Pour l’Algérie, l’adhésion du Maroc à l’Union africaine ne peut pas dépendre de la suspension de la RASD

External image

Pour l’Algérie, l’adhésion du Maroc à l’Union africaine ne peut pas dépendre de la suspension de la RASD

Abdelkader Messahel, ministre algérien des affaires maghrébines et africaines et de la ligue arabe, a réagi mercredi à la demande du royaume du Maroc de réintégrer l’UA, soutenue par 28 États africains qui demandent par là même le retrait de la RASD. Évoquant les statuts de l’organisation, il a indiqué que cette adhésion ne peut pas être soumise à condition.

Pour l’Algérie, il s’agit « d’une adhésion » et non « d’un retour », considérant que le retrait du Maroc en 1984 en protestation contre l’admission de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) s’est fait du temps de l’Organisation de l’union africaine (OUA), avant que celle-ci ne devienne UA . Or « un pays africain, qui veut adhérer à l’UA ne peut pas le faire sous conditions, comme le stipule l’acte constitutif de l’organisation continentale », a indiqué mercredi 20 juillet le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des États arabes, Abdelkader Messahel, cité par l’agence officielle APS

A Kigali, 28 États africains sur les 54 que compte l’UAont signé une motion appelant à la réintégration du Maroc et à la suspension de la RASD, dirigée depuis le 9 juillet par Brahim Ghali.

À LIRE AUSSI :

Sahara occidental : Brahim Ghali du Front Polisario sera-t-il un chef de guerre… ou de paix ?

Suspension de la RASD ? 

« À aucun moment, l’acte constitutif de l’UA ne parle de suspension », a précisé le ministre lors d’une émission de la Chaîne 3 de la radio algérienne, ajoutant que la suspension ne se fait que dans un seul cas, lorsqu’il y a « changement anticonstitutionnel dans un pays ». 

L’article 29 de l’acte constitutif de l’Union fixe les conditions de l’adhésion. Dans cet article, explique toujours le ministre algérien, un pays qui veut adhérer à l’UA doit faire une demande qui doit être remise au président de la Commission de l’UA (la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma). Lequel la distribue à tous les États membres. Si cette demande reçoit l’accord de 28 pays (majorité simple), ce pays est admis, « mais sans conditions ».

Message royal à Bouteflika

Le 15 juillet, deux jours avant l’ouverture du sommet de l’UA, deux émissaires du roi Mohammed VI, Nasser Bourita, ministre délégué aux Affaires étrangères, et Yassine Mansouri, patron de la Direction générale des études et de la documentation (DGED, service de renseignement marocain) ont rencontré le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, et lui ont remis un message royal destiné au président Abdelaziz Bouteflika. 

Le Maroc voulait-il sonder son voisin algérien sur son intention de revenir au sein de l’organisation panafricaine ? D’après Messahel, le message royal avait plutôt trait « aux relations bilatérales et à la situation dans la région ».

Source: http://www.jeuneafrique.com/343443/politique/lalgerie-ladhesion-maroc-a-lunion-africaine-ne-dependre-de-suspension-de-rasd/

Jean Pierre Kandolo K.

Asilah, petite ville balnéaire sur la côte atlantique, est un des bijoux du Royaume du Maroc.
أصيلة المعروفة بمدينتها العتيقة البيضاء وجمال أسوارها وثقافتها
The gorgeous whitewashed resort town of Assilah is one of the jewels of Morocco.
Photo : Asilah-2014-010.jpg by pedroferpa (pedroferpa on Flickr)

Sahara: le Roi Abdallah II réitère la position de la Jordanie en faveur de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc
Casablanca – SM le Roi Abdallah II de Jordanie a réitéré la position de son pays en faveur de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc, indique un Communiqué conjoint publié, jeudi au terme de la visite de travail officielle au Royaume du Souverain hachémite et SM la Reine Rania Al Abdallah, à l’invitation de SM [&hellip



from WordPress http://ift.tt/1FpkjvG

via IFTTT http://ift.tt/eA8V8J

from Blogger http://ift.tt/1xrzi1E
via IFTTT
2

Today is the 38th anniversary of the Green March, wherein 350,000 Moroccan protesters entered Western Sahara to demand its return from Spanish control to the Kingdom of Morocco, sparking the Western Sahara War, which would last for 16 years and only end (so to speak) in a political stalemate imposed by the UN in 1991.  Now the Western Sahara remains disputed territory (it’s on the UN’s list of non-self-governing territories), with old claims by Spain (the Spanish withdrew later in 1975), Algeria (the Algerians withdrew in 1979), Mauritania (also withdrew is 1979), Morocco (who continues to control most of the territory, including all major cities and ports, despite international calls for its withdrawal), and the so-declared government-in-exile of the Saharawi Arab Democratic Republic (formed from the national liberation movement, the Polisario Front, which is comprised of, you know, the people who have historically lived in Western Sahara).  Time will tell (or so it is hoped).  These stamps are of particular interest because they contain real live sand from the Sahara [well, maybe not live] [but real, definitely real]!  For an in-depth look at Western Sahara, check out Javier Bardem’s documentary, Sons of the Clouds: the Last Colony.

Stamp details:
Stamp on top:
Issued on: November 6, 2010
From: Rabat, Morocco
SG #1719-1720

Stamp on bottom:
Issued in: 1924
From: El Aaioun, Sáhara Español
SG #7