rire! :)

jusqu’à ce soir je ne comprenais pas bien pourquoi Tumblr était aussi populaire, mais aussi mal vu. Par mal vu, j’entends que souvent les “non-tumblriens” se fichent des gens sur Tumblr comme quoi ils se plaindraient trop ou seraient trop “Famous”. C’est vrai que depuis que je me suis inscrit sur Tumblr, j’ai vu beaucoup de dessins, de photos, mais aussi d’appel à l’aide. Et jusque-là, je tentais de m’efforcer de comprendre pourquoi. Puis ce soir, c’est moi qui appelle à l’aide, à ma manière. je venais juste regarder ce qui se passait sur mon tableau de bord, et puis j’ai trouvé ça réconfortant. C’est vrai, on a tous crée nos petites planètes, notre petit monde, ouvert à tous et auquel n’importe qui a accès. Moi qui voyais le mal un peu partout, je me rends compte qu’il y a aussi beaucoup de bienveillance, de rires, d’anecdotes joyeuses, de rencontres, de beauté, sur ce réseau social. Ça paraît stupide tant qu’on n'a pas fait un pas, un vrai par ici, qu’on ne s’est pas rendu compte de ce qu’est vraiment Tumblr. Et au final, ces vies croisées les unes entre les autres m’ont fait comprendre qu’on n'est pas seul, et que si le bonheur ne dure qu’un temps, le malheur, lui, n’est pas éternelle.

Je me souviens de jeux interdits sur les terrasses
Où le corps des jeunes filles s'évade
Où nos mains se dispersent
A la recherche de seins nubiles
Où la peur est joie insolente
Rassemblant nos ruses et nos rires
La peur blanche du plaisir inconnu
A même le sol
Nous découvrons
L'amère brûlure de l'amour.

 (Tahar ben Jelloun  ~ “Les Pierres du Temps” )

Je suis en train de préparer ma séance introductive de sociologie de l’individu en seconde avec des extraits de Neuilly Sa Mère. Ptn le classique du prof d’SES, ça me fait trop rire, je suis trop contente, ça fait des papillons dans le ventre un peu.

Moi je veux encore des batailles de bières, puis des câlins, et des expériences débiles, je veux encore des fous rires dans les magasins à passer pour deux connards a rigoler comme jamais, je veux me réveillée à coter de toi et te faire pleins de papouilles, je veux prendre des cuites avec toi, que on se raconte des trucs stupides, puis t'entendre râler parce que tu veux voir le film alors que moi je veux t'emmerder.

fleur--lunaire  asked:

J'ai envie de pleurer quand je vois ton avatar. C'est triste je trouve, il respire la tristesse ou du moins on la devine. Moquerie, jugement, rejet, etc., à coup sûr c'est ce qu'il vit le pauvre. Et ça me rend triste. J'aimerais le protéger, l'aider. J'ai toujours eu cette propension à défendre les plus faibles. Ce sont les gens qui m'intéressent le plus, ce sont eux qui sont le plus humain. Et j'aime les humains ! Mais c'es triste aussi parce que tu t'identifies à lui, non ? J'espère que non.

Waw… Je crois que t'es la première personne qui remarque ça, félicitations. Je m'identifie totalement à cet avatar, et puis au premier abord il fait un peu rire, j'ai tendance à caché mes émotions par l'humour. Je suis fière d'avoir trouver ce moi, il me représente. N'empêche ça m'a fait plaisir que tu remarque ça, alors merci. :)