rire! :)

ils s'engueulaient souvent pour de la merde. parce qu'ils n'étaient pas d'accord sur quelque chose, enfin ils n'étaient presque jamais d'accord. ils n'avaient pas la même vision des choses, mais ils essayaient de passer au dessus de ça. ils rigolaient souvent aussi. pour rien. pour tout. ils aimaient s'embêter, se pousser, il lui faisait des croches pieds parfois pour qu'elle tombe. ça le faisait rire. et parfois ils se regardaient, et ils comprenaient pourquoi ils s'aimaient si fort. pis t'sais, ils leur est arrivé deux trois merdes. elle a sombrer dans la drogue, et toutes ces merdes l'ont niquer. il a essayer de la sauver, de la remettre en état. mais elle était tomber trop bas je pense. même leur amour ne l'a pas sauvée. il voyait bien que ça la tuait toutes ces merdes, mais il a finit par abandonner. il savait que tant qu'elle ne voudrait pas s'en sortir, il aurai beau tout faire, ça ne serai pas suffisant. alors il l'a un peu laissée de cotée. et ça, elle l'a pas supporter. elle y a laissée son âme, puis elle a finit par laisser son corps.
Non mais qu'est-ce qu'on a fait pour mériter ça ? qu'est-ce que la France a fait pour mériter des candidats comme ça ? qu'est-ce qu'on a fait pour avoir une campagne aussi pourrie que ça ? Après une période noire pour la France, traumatisée par des attentats monstrueux à Paris ou à Nice, on pensait qu'ils seraient à la hauteur. À la hauteur de ce qu'on a vécu. On s'était trompé.
—  Yann Barthès dans Quotidien, résumant parfaitement mon sentiment.