revien

Premiers cours et nutrition

Elle n'a pas mangé. Ça fait deux semaines qu'elle mange très peu, elle ne finit presque plus ses assiettes et ça ne la dérange pas de passer plus de 24 heures sans s'alimenter, elle ne ressent pas la faim. Elle se force pour manger désormais, c'est de la survie, c'est une “obligation”. Mauvaise période sûrement dû au stress et à la fatigue…
Elle a commencé ses cours lundi, ça fait presque 4 ans qu'elle n'avait pas foutu un pied dans une salle de classe. Les élèves qui l'entourent ne l'intéressent pas trop, de toute façon, elle n'a pas envie de parler et elle n'est pas là pour se faire des amis.
Le détail “rigolo” c'est que son premier cours porte sur la nutrition, les carences, et les différentes sortes d'éléments nutritifs… Elle a envie de vomir.
Ça lui fait bizarre de retourner derrière un bureau… Au bout de la première heure elle a déjà envie de bouger, se lever, regarder ailleurs, créer de ses mains… Dessiner des horreurs dans la marge ? Non, c'est la première semaine, ça ne ferait pas sérieux… Faut pas se faire remarquer. Faut suivre… C’est tellement facile et pleins de bons sens qu’elle s’ennuie beaucoup pour le moment…
La prof’ lui demande de lire. La panique dans sa tête, la panique dans son corps, elle se met à trembler, le cœur cogne dans sa poitrine… Elle va encore bégayer, oublier un mot ou se tromper de ligne… L'expression orale c'est pas son fort, même avec un support… Elle n'a pas le choix… Elle se met à lire les 20 lignes qui lui semblent interminables parlant de protéines… Les autres se retournent, ils la regardent, elle a une voix bizarre, qui ne va pas avec sa tête, on lui a déjà dit plusieurs fois de toute façon, elle le sait… Elle lit, sans bégayer, sans buter sur un seul mot, sans rature dans la voix… Elle lit bien. C'est sa petite victoire d'aujourd'hui, elle a lu, devant toute la classe, avec une voix intelligible.

-Aëlnaute

Phrases utiles à l'examen oral

Comment Organiser un exposé:

a) Annoncer le sujet de l’exposé:

- Telle est la question que je voudrais aborder / traiter avec vous maintenant ; Telle est la question à laquelle je voudrais répondre maintenant.

b) Présenter le plan de l’exposé:

- Je traiterai un seul point / plusieurs points / questions… ; J’aborderai / considérerai / examinerai les questions suivantes : … ; Je commencerai par aborder le… ; Le premier point portera sur… ; Ensuite / Par la suite / En second lieu / En second point j’aborderai… Enfin / Pour terminer / Pour conclure je dirai quelques mots au sujet de… ; Je conclurai sur / par… ; Le dernier point abordé / examiné / présenté sera…

c) Présenter chaque partie de l’exposé. Enumérations, alternatives, conclusion:

- Signalons / Disons tout d’abord que… ; Ils ont d’autre part / aussi… ; Cette situation pose d’ailleurs le problème de… ; On notera de même… ; En gros / En somme / Somme toute / En bref / En peu de mots / Enfin bref / Pour conclure… ; Ce qu’il faut retenir de tout cela c’est que… ; Nous pouvons maintenant passer/ Venons-en maintenant à notre dernier point, celui… ; Cela nous amène tout naturellement au dernier point de notre exposé, celui… ; La conclusion de tout cela est… ; Au terme de cette analyse / de cet exposé j’ai tâché de vous exposer…

d) Développer un sujet:

- En faisant des énumérations / En classant: appartient à / fait partie de / entre dans la classe / la catégorie / le groupe de… ; est un type de… ; c’est du même genre de… En comparant: rappelle / c’est comme / fait penser à… ; de même que… ; peut être comparé / assimilé à… ; peut se rapprocher de / être rapproché de… ; est du même type / ordre / de la même nature que… ; présente un rapport / une affinité / un lien / une analogie / une parenté avec… En décrivant / En racontant

e) Mettre en relief un point:

- Soulignons / Signalons / Remarquons (le fait) que… ; On remarquera que… ; J’attire votre attention sur le fait que… ; J’insiste sur le fait que…

f) Faire une transition:

- Pour en revenir / Revenons / Je reviens / J’en reviens à notre propos, je dirais donc que… ; Cette remarque faite, voyons donc maintenant / examinons alors… ; Cela dit, venons-en à présent à notre sujet ; Après avoir examiné / considéré… abordons (maintenant)… ; Il convient / Il y a lieu maintenant / aussi de soulever la question de… ; Le point / la question suivant(e) c’est… ; Cela nous amène / conduit à… ; Je ferme la parenthèse / Fermons la parenthèse ; Reprenons.

g) Proposer un nouveau sujet:

- Pour passer à autre chose ; Pour changer de sujet… ; Et si tu nous parlais de… ? ; Et puis, à part ça,… ? ; Alors, qu’est-ce que vous avez comme remarque à faire là-dessus ?

h) Rejeter un sujet, changer de sujet:

- Ça n’a rien à voir ; Parlons plutôt d’autre chose ; Quel rapport ? ; Quel intérêt ? ; Ce n’est pas le moment ; Changeons de sujet (voulez-vous ?) ; Ce n’est pas le problème ; la question est que…

i) Donner un exemple:

- Tiens, un pamplemousse c’est un agrumes ; Je prendrai l’exemple suivant : … ; Le fait que … a valeur d’exemple ; …illustre bien cette situation / est un bon exemple ; Je vous en donne un exemple. / En voici un exemple ; … entre autres ; Prenons l’exemple de… ; Tenez, si vous le voulez bien : imaginons / imaginez… ; Ainsi dans… on ne compte que… ; Ça me rappelle une histoire… ; Tel est le cas de…

j) Citer:

- Je cite : « … » ; … Fin de citation ; …a dit textuellement (deux points, j’ouvre les guillemets) ; Comme dirait X « … »

k) Concéder, objecter (argumentation en deux temps):

- C’est sûr / certain / exact / vrai que… pourtant / cependant / toutefois / seulement… ; Je vous accorde que… n’empêche que… ; Je ne nie pas que… ; cela dit, il reste que… ; J’admets que… ça n’empêche pas du tout que… ; S’il est certain que… il n’en reste pas moins que…

l) Résumer, récapituler:

- Je résume en un mot / en quelques mots / rapidement… ; Pour tout dire… ; En un mot… ; En deux mots… ; Enfin / Somme toute / Tout compte fait / Enfin de compte / Bref… ; En fait / En réalité / La réalité est que… / De fait…

m) Se corriger:

- …, non,… /…, pardon,… /…, non (pardon), pas…mais… /…je voulais dire… ou plutôt……ou pour être plus précis / ou plus exactement / ou plus précisément…

Quelquefois,
je m'arracherais
bien le cœur
pour éteindre
ma douleur.

Mais comme
il ne bat
que pour toi,
je le garde
en vie.

Pour quand
tu reviendras.

Je t'attends
et il t’attend,
comme moi.

Alors,
je t’en prie,
reviens-moi…

—  V. H. SCORP

these are some works that my high school recommended to us for this year! i decided to type it up for you (:  a lot of them are really great, i bolded my favorites. the perfectionist in me didn’t like my last post (:

novels

littérature étrangère
littérature anglo-saxonne

  • paul auster, la trilogie new-yorkaise 
  • emilie bronte, les hauts de hurlevent
  • john fante, mon chien stupide
  • ernest hemingway, le soleil se lève aussi
  • henry james, le tour d’écrou  
  • edgard allan poe, histoires extraordinaires
  • georges orwell, 1984,
  • d. salinger, l’attrape-cœur 

littérature francaise 

  • emile ajar, la vie devant soi 
  • honoré de balzac, le père goriot 
  • albert camus, la peste, l’etranger, la chute 
  • louis-ferdinand celine, voyage au bout de la nuit 
  • philippe claudel, le rapport brodeck 
  • denis diderot, supplément au voyage de bougainville 
  • jean echenoz, je m’en vais 
  • gustave flaubert, madame bovary
  • andré gide, les faux-monnayeurs 
  • georges perec, les choses 
  • françois rabelais, gargantua, > humanisme 
  • raymond queneau, les fleurs bleues 
  • zazie dans le métro 
  • fred VARGAS, pars vite et reviens tard
  • emile zola, l’assommoir 

theatre 

  • jean anouilh, antigone 
  • beaumarchais, le barbier de séville, le mariage de figaro 
  • samuel beckett, en attendant godot
  • corneille, le cid, l’iIlusion comique 
  • victor hugo, hernani, ruy blas
  • eugene ionesco, la cantatrice chauve, le foi se meurt 
  • frederico garcia lorca, noces de sang
  • jean genet, les bonnes, les paravents 
  • jean giraudoux, electre, 
  • marivaux, le jeu de l’amour et du hasard
  • molière, tartuffe, le misanthrope, dom juan 
  • racine, britannicus, phèdre, dndromaque,
  • shakespeare, roméo et juliette, beaucoup de bruit pour rien, hamlet, le roi lear 
  •  julie jean tardieu, un mot pour un autre 

réecritures of the following works

  • les métamorphoses d’ovide
  • l’odyssée d’ulysse)
  • fables d’esope
  • fables de la fontaine
  • contes de grimm

poetry

  • guillaume apollinaire, alcools
  • louis aragon, les yeux d’elsa 
  • charles baudelaire, les fleurs du mal 
  • blaise cendrars, du monde entier 
  • victor hugo, les contemplations, les châtiments 
  • paul eluard, capitale de la douleur 
  • louise labbe, sonnets 
  • henri michaux, plume, l’espace du dedans 
  • francis ponge, le parti-pris des choses 
  • jacques prevert, paroles, histoires 
  • arthur rimbaud, les illuminations, une saison en enfer 
  • pierre de ronsard, les amours 
  • paul valery, paul verlaine, romances sans paroles 
Vous nous emmerdez avec votre "peur" du "politiquement correct".

Quand vous faites la bise en souriant à votre grand-oncle que vous ne pouvez pas blairer, vous êtes politiquement correct.
Quand vous répondez à votre boss que oui, la réorganisation du service est une très bonne idée, vous êtes politiquement corrects.
Quand vous dites à vos beaux-parents “je reviens tout de suite” au lieu de “j’ai monstrueusement envie de chier”, vous êtes politiquement corrects.
Quand vous laissez votre place assise dans le bus à la vieille dame alors que vous seriez bien restés assis, vous êtes politiquement corrects.
Quand vous ne dites pas à votre cousine que la couleur de son nouveau papier peint vous fait penser à du vomi, vous êtes politiquement corrects.
Quand vous dites “c’est une façon de voir les choses” à votre ami qui a des vues politiques opposées aux vôtres, vous êtes quoi à votre avis ?

En fait, vous passez déjà votre vie à adapter votre comportement pour ne pas vexer, blesser, mettre en colère ou mal à l’aise certaines personnes autour de vous. En permanence.

Ce qui vous emmerde, c’est de devoir le faire avec des personnes que vous ne considérez pas comme ayant le droit d’être épargnées par votre mépris, votre haine ou votre indifférence. Ce qui en dit beaucoup plus sur vous que sur eux.

Formidable, formidable
Wonderful, wonderful
Tu étais formidable, j'étais fort minable
You were wonderful, I was pathetic
Nous étions formidables
But we were wonderful
Formidable
Wonderful
Tu étais formidable, j'étais fort minable
You were wonderful, I was pathetic
Nous étions formidables
But we were wonderful

Oh bébé - oups ! - mademoiselle
Oh baby, sorry! miss
J'vais pas vous draguer, promis juré
I’m not going to hit on you, I swear
J'suis célibataire, depuis hier putain !
I’m single, since last night, fuck!
J'peux pas faire d'enfant et bon c'est pas - Eh reviens !
I can’t have kids and so it’s not, hey come back!
Cinq minutes quoi ! J’t'ai pas insultée
Just five minutes ! I didn’t insult you
J'suis poli, courtois, et un peu fort bourré
I’m polite, nice, and a little drunk
Et pour les mecs comme moi, vous avez autre chose à faire hein
You don’t want to talk to guys like me
Vous m'auriez vu hier…
But if only you’d seen me yesterday
J'étais…
I was..

Formidable, formidable
Wonderful, wonderful
Tu étais formidable, j'étais fort minable
You were wonderful, I was so pathetic
Nous étions formidables
But we were wonderful
Formidable
Wonderful
Tu étais formidable, j'étais fort minable
You were wonderful, I was so pathetic
Nous étions formidables
But we were wonderful

Eh tu t'es regardé, tu t'crois beau
You think of yourself as such hot stuff
Parce que tu t'es marié, mais c'est qu'un anneau
Just because you’re married, but it’s just a ring
Mec, t'emballe pas, elle va t'larguer comme elles le font chaque fois
Don’t flatter yourself, she’s gonna leave leave you like they always do
Et puis l'autre fille, tu lui en as parlé ?
And what about the other girl, have you told your wife?
Si tu veux je lui dis, comme ça c'est réglé
If you want, I’ll tell her then it’ll be taken care of
Et au p'tit aussi, enfin si vous en avez
And the baby too, well, if you have one
Attends trois ans, sept ans, et là vous verrez
Just wait three years, seven years, then you’ll see
Si c'est…
If it’s…

Formidable, formidable
Wonderful, wonderful
Tu étais formidable, j'étais fort minable
You were wonderful, I was so pathetic
Nous étions formidables
But we were wonderful
Formidable
Wonderful
Tu étais formidable, j'étais fort minable
You were wonderful, I was so pathetic
Nous étions formidables
But we were wonderful

Et petite - oh pardon ! - petit
Hey little girl, oh sorry! Little boy
Tu sais dans la vie y'a ni méchant ni gentil
You know in life, there’s no good guys or bad guys
Si Maman est chiante, c'est qu'elle a peur d'être mamie
If mom is a pain it’s because she’s scared to become a grandma
Si Papa trompe Maman, c'est parce que Maman vieillit, tiens
If dad cheats on mom, it’s because mom’s getting older you see
Pourquoi t'es tout rouge ? Ben reviens gamin !
Why are you all red? Come back here, kid!
Et qu'est-ce que vous avez tous, à me regarder comme un singe, vous ?
And what’s wrong with all you, looking at me like a monkey
Ah oui vous êtes saints, vous !
Oh yeah you’re all saints!
Bande de macaques !
Just a bunch of monkeys!
Donnez-moi un bébé singe, il sera…
Give me a baby monkey he’ll be…

Formidable, formidable
Wonderful, wonderful
Tu étais formidable, j'étais fort minable
You were wonderful, I was pathetic
Nous étions formidables
But we were wonderful
Formidable
Wonderful
Tu étais formidable, j'étais fort minable
You were wonderful, I was pathetic
Nous étions formidables
But we were wonderful

There’s obviously a few ways to translate this so if you have different interpretations or suggestions, please add them to the post!