rencontre d'arles

2

Aujourd’hui, nous vous présentons le photographe français Paul Rousteau. Dans son blog éponyme, il nous présente des photos et des collages magnifiques. Il a gentiment accepté de se prêter au jeu des questions-réponses avec notre équipe et de nous faire découvrir des facettes de son univers artistique. Si vous ne connaissez pas encore son blog, abonnez-vous-y sans attendre.

Tumblr – Pouvez-vous vous présenter rapidement à nos lecteurs ?

​Paul – Je suis un jeune photographe français. Mon travail est exposé en galerie et dans les festivals (Rencontre d'Arles, YIA, FORMA). Je travaille également pour la presse internationale (Vogue, The New Yorker, Dazed & Confused, i-D, M Le Monde, Libération, Die Zeit Magazin).

T – D'où vient votre passion pour la photographie ? 

​P – Depuis le tout premier appareil photo que j’ai eu entre les mains, à l'âge de 16 ans. ​

T – Qu'est-ce qui vous inspire ? Quelle est la démarche derrière votre blog ?

P – J'aime les musées d'art bruts, le Jardin des Délices de Jérôme Bosch, les fresques de Fra Angelico, les icônes et plus généralement l'art chrétien. J'aime les belles endormies, les soleils, les baigneuses et la mélancolie. Je m'inspire de mes enfants et de leur façon nouvelle de voir le monde. J'aime aussi observer les variations infinies des couleurs d’un coucher de soleil. Dans mon Tumblr, j’essaie de mettre en relation toutes mes images. Qu’elles soient de nature artistique, publicitaire ou éditoriale, elles ont toutes une place ou une seconde chance d'interprétation avec mes associations, collages ou superpositions. Tout cela est fait de manière assez instinctive, afin d'évoquer des débuts d'histoires et d'intrigues. Pour montrer mes inspirations, j'ai d'ailleurs créé un Tumblr dans lequel je mets en scène les images qui me plaisent.

T – Quel a été le déclic pour créer ce blog et pourquoi avoir choisi Tumblr ?

​P – Je cherchais une plateforme sobre et simple d'utilisation. Et puis, tout photographe a un Tumblr aujourd'hui, non ?​

T – Quels sont vos trois Tumblr préférés et pourquoi ?

Scorpion Dagger : parce qu’il réunit deux choses que j'aime bien, internet et l'histoire de la peinture.

Wrapit-Tapeit-Walkit-Placeit : des mecs qui déplacent des oeuvres, car l’art est toujours en mouvement.

Le Codex Seraphinianus, car c'est complètement surréaliste et extra-terrestre.

T – Merci beaucoup, Paul ! Au plaisir de vous suivre sur votre Tumblr.

Portrait : Fred Chapotat

Photos : @paulrousteau