receuil

Bourlinguer - Blaise Cendrars

External image

“Bourlinguer” est un recueil de 11 récits portant chacun un nom de port européen (Brest, La Corogne, Hambourg, Toulon …).

Il y en a de tout petits (1 page) et d'autres qui ont une taille maxi (200 pages pour “Gênes”). Donc nécessairement, il y en a pour tous les goûts.

C'est un livre pour les gens qui aiment voyager: non seulement on passe de port en port en changeant de nouvelles, mais en plus dans chaque nouvelle il est question de navires au long cours, et de matelots grincheux. Les gens qui n aiment pas voyager, je ne les aime pas. 

On peut dire que c'est très très bien écrit et c'est même peut-être là la grande surprise, car on n'a pas l'habitude de lire des récits de voyages stylés. Du coup on se demande s'il faut s'arrêter sur le style ou le fond, qui est aussi assez époustouflant. C'est d'autant plus surprenant que le titre “bourlinguer” (et le prénom “blaise”) nous annonce un style “baroudeur”.

Le mélange entre fiction et autobiographie est aussi assez agréable, car on s'imagine que la vie du type est assez remplie s'il s'est enchainé tout ce qu'il raconte.

Mention spéciale à deux histoires: “Naples” qui se passe à Naples et sur la mer, et “Gênes” qui se passe aussi à Naples (?).

Par Hubert