rebelotes

pretty french words

here’s a little list of cute or silly words that you might have never heard before and would probs have some trouble to pronounce (but it’s always learning time, right?) - as usual, n = noun, v = verb, a = adjective, e = expression. enjoy!


- ratiboiser, v : swindling someone (fam), buzzing one’s hair, finishing

- confiscation, n (f) : confiscation

- ineptie, n (f) : nonsense (posh)

- mirobolant-e, a : fantastic

- saperlipopette, e : whoopsidaisies (old)

- hurluberlu, n (m) : crank, weirdo

- pécho, v : hooking up (fam), ex : je l’ai pécho mardi dernier! I hooked up with him/her last tuesday! NB : a) sg only, someone pécho someone else, they don’t pécho eachother ; + b) unvariable 

- balivernes!, n/e (f) : nonsense (old)

- goûtu-e, a : tasty (posh)

- coi-te, a : stunned (rare) NB : a) don’t confuse with “coït”, b) pronounce “quoi”

- ébaubi-e, a : flabbergasted

- tohu-bohu, n : confusion, commotion

- balourd-e, n : clumsy, rough (fam, not mean - rather annoyed)

- dégoter, v : getting, finding (fam)

- se coltiner, v : getting stuck with, ex : and now I have to me coltiner my little sister tonight because my parents decided to go to the cinema!

- tout azimut, e/a : everywhere, all around

- escampette, n (f) : flight (fam), prendre la poudre d’escampette : running away

- subodorer, v : detecting, sensing

- concupiscent-e, a : lecherous

- zinzin, a : weird, loony (nice loony, not joker loony)

- procrastiner, v : procrastine

- flagornerie, n (f) : toadying, butt-kissing

- et rebelote, e : same thing again, one more time

- bavarder, v : chatting

- chouette!, e : nice! great! (aka ”female owl”)

- brindille, n (f) : twig

- pouf, n (m) : ottoman seat

- vachement, adv : a lot, very much (”cowly”)(fam) your car is vachement fast!

- chou, a : cute (”cabbage”, don’t ask)

- peton, n (m) : foot (kiddish)

- minou, n (m) : kitty, puss (kiddish)

- nounours, n (m) : teddy bear (ours : bear)

- taratata, e : nonsense! pfft! (old)

- confiture, n (f) : jam

- margoulin, n (m) : swindler, incompetent

- panosse, n (f) : floor cloth (in eastern France)

- moufle, n (f) : mitten

- coquecigrue, n (f) : absurdity, silly invention (also! Pigwidgeon‘s french name!)

- pâtisserie (f) : pastry

- tapisserie (f) : wallpaper, tapestry

(dessin de presse par Reiser)

En 2007, j'avais sincèrement cru que le pays était prêt pour élire une femme à la présidence. Sérieux.
Dans les mois qui ont suivi la victoire de nicolas Sarkozy contre ségolène Royal, j'ai pris la mesure de ma naïveté : je me suis vite rendu compte que beaucoup de gens - hommes ET femmes - avaient voté contre la candidate socialiste par pure misogynie. Et ce en dehors de toute considération politique.

Dix ans plus tard, je persiste et signe en considérant comme très probable la victoire d'une candidate à l'élection présidentielle. Mais ce coup-ci ça me fait un peu peur.
Et rebelote! Marine Le Pen est battue par emmanuel Macron.

Certes, ça m'arrange pour le coup. Mais tout de même, quelques échos que j'ai eu depuis dix jours me laissent penser qu'un certain machisme a encore joué sa part dans le choix des électeurs.
Sans doute pas autant qu'il y a encore dix ans néanmoins. En outre, c'est en partie la faute de la candidate du F.N. elle-même, qui s'est laissée aller à être hyper-agressive pendant le débat d'entre-deux-tours, au risque de passer pour hystérique. En face, Macron était (aux dires des uns et des autres) “jeune”, “beau”, “posé” et avait l'air “compétent”.

Bref.
Entre la sale gosse et le beau gosse, les français restent égaux à eux-mêmes.
Ah non, zut! On s'abstient de plus en plus.
:-/

Bon fallait que je partage un truc avec vous, mais surtout ne vous attendez pas à du spectaculaire parce qu’au final, c’est plutôt un non évènement.

Ce semestre, j’ai une analyse d’oeuvre à faire pour mon séminaire d’histoire de l’art donc je suis allée à la bibliothèque spécialisée de ma fac. 

Or depuis 2 ou 3 ans, à chaque fois que j’y vais, je croise un jeune homme qui a l’air de passer sa vie là bas. On ne s’est jamais parlé, je ne connais rien de lui, mais à chaque fois, on passe notre temps à se jeter des coups d’oeil en coin en détournant le regard. 

Et aujourd’hui, rebelote pendant 4h. C’est bizarre quand même, en plus à la base c’est pas vraiment mon genre, mais je ne sais pas, il a quelque chose d’attirant et de gentil.