radio-eugene

without any real spoilers, a quick bulletin from the trenches of where i’m still losing my goddamn mind over the narrative choices made by a goddamn running app—

if there’s anyone out there who is ahead of me zombies run, and who knows my particular weaknesses, and has been asking themselves “gosh, when will smile get to the end of season 1 of radio abel, and will that final series of segments make her want to shriek to the heavens with how ALMOST EERILY CALIBRATED IT IS to her EXTREMELY SPECIFIC WILDEST DREAMS”

please know that the answers, respectively, are JUST NOW and OH MY GOD SOMEONE HOLD ME, IT’S JUST TOO MUCH TO HANDLE

archiveofourown.org
Rota? What Rota? - Maya_Koppori - Zombies Run! [Archive of Our Own]
An Archive of Our Own, a project of the Organization for Transformative Works
By Organization for Transformative Works

Chapters: 1/1
Fandom: Zombies Run!
Rating: Teen And Up Audiences
Warnings: No Archive Warnings Apply
Relationships: Jack Holden/Eugene Woods, Archie/Jamie (Zombies Run!)
Characters: Zoe Crick, Phil Cheeseman, Archie Jensen, Jack Holden, Eugene Woods, Sam Yao
Additional Tags: really there are just allusions to sex, That’s it, zoe is a mother hen, Radio Cabel
Summary:

Where are Jack and Eugene?

Former Super Bowl Winning NFL Player Eugene Robinson Says Russell Wilson 'Is Rock-Solid In the Lord'

Former Super Bowl Winning NFL Player Eugene Robinson Says Russell Wilson ‘Is Rock-Solid In the Lord’

External image

Eugene Robinson’s professional football career spanned 16 years, including stints with the Seattle Seahawks, Carolina Panthers and a Super Bowl win in 1996 with the Green Bay Packers. Robinson provides color analysis for the Carolina Panthers Radio Network and coaches football and wrestling for Charlotte Christian School. (more…)

View On WordPress

With Zwickelmania coming up this coming Saturday, a trip to Eugene, Oregon would make a nice weekend beercation since the annual KLCC Microbrew Festival takes place on Friday evening and all day Saturday. Yes, the annual fundraiser that allows craft beer drinkers to raise funds for Oregon Public Radio in Eugene. The 2016 KLCC Microbrew […]
—  2016 KLCC Microbrew Festival http://ift.tt/20QFK29
Eugene Robinson warns Panthers players not to make same mistake he made

Eugene Robinson warns Panthers players not to make same mistake he made

External image

Carolina Panthers radio and broadcast analyst Eugene Robinson addressed the team, warning players of the pitfalls and temptations that can ruin Super Bowl week.

Something that Robinson knows all too well.

Robinson called his arrest as a member of the NFC Champion Atlanta Falcons the night before Super Bowl XXXIII in 1999 the “worst night of my life.”

Robinson shared that experience with the…

View On WordPress

Eugene Melnyk lorgne les plaines LeBreton

Les plaines LeBreton, à Ottawa, pourraient se métamorphoser en un complexe qui inclurait un aréna de la LNH, des musées et des places publiques. Deux projets ambitieux pour l'espace de 9,3 hectares ont été rendus publics par la Commission de la capitale nationale mardi. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est engagé dans un de ces deux groupes.

André Desmarais et Guy Laliberté se sont aussi impliqués dans le projet LeBreton Ré-Imaginé, dont le coeur est un parc linéaire qui mettrait en lumière 14 zones écologiques du Canada.

On y trouverait aussi un musée de la bière, un musée des médias, un planétarium, un aquarium et un centre de conditionnement physique, notamment.

L'autre groupe, RendezVous LeBreton, inclut Eugene Melnyk, qui détient les Sénateurs de la LNH.

Leur vision est axée sur des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation et un spectacle holographique, présenté l'obscurité venue.

Dans l'un ou l'autre des projets, il y a aussi un aréna, une bibliothèque, de grands lieux de rassemblements extérieurs et des habitations.

Melnyk tempère en disant que son club n'est pas à vendre, et qu'il ne déménagerait pas les Sénateurs dans la bâtisse d'un concurrent.

Si le groupe qu'il soutient n'est pas choisi, il envisage des rénovations majeures au Centre Canadian Tire, dans le secteur de Kanata.

Les plaines LeBreton étaient jadis un quartier ouvrier, sur un site acheté par le gouvernement fédéral dans les années 1960.

Dans les environs se trouvent le Musée canadien de la guerre et la rivière Ottawa.

Eugene Melnyk lorgne les plaines LeBreton

Les plaines LeBreton, à Ottawa, pourraient se métamorphoser en un complexe qui inclurait un aréna de la LNH, des musées et des places publiques. Deux projets ambitieux pour l'espace de 9,3 hectares ont été rendus publics par la Commission de la capitale nationale mardi. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est engagé dans un de ces deux groupes.

André Desmarais et Guy Laliberté se sont aussi impliqués dans le projet LeBreton Ré-Imaginé, dont le coeur est un parc linéaire qui mettrait en lumière 14 zones écologiques du Canada.

On y trouverait aussi un musée de la bière, un musée des médias, un planétarium, un aquarium et un centre de conditionnement physique, notamment.

L'autre groupe, RendezVous LeBreton, inclut Eugene Melnyk, qui détient les Sénateurs de la LNH.

Leur vision est axée sur des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation et un spectacle holographique, présenté l'obscurité venue.

Dans l'un ou l'autre des projets, il y a aussi un aréna, une bibliothèque, de grands lieux de rassemblements extérieurs et des habitations.

Melnyk tempère en disant que son club n'est pas à vendre, et qu'il ne déménagerait pas les Sénateurs dans la bâtisse d'un concurrent.

Si le groupe qu'il soutient n'est pas choisi, il envisage des rénovations majeures au Centre Canadian Tire, dans le secteur de Kanata.

Les plaines LeBreton étaient jadis un quartier ouvrier, sur un site acheté par le gouvernement fédéral dans les années 1960.

Dans les environs se trouvent le Musée canadien de la guerre et la rivière Ottawa.

Eugene Melnyk lorgne les plaines LeBreton

Les plaines LeBreton, à Ottawa, pourraient se métamorphoser en un complexe qui inclurait un aréna de la LNH, des musées et des places publiques. Deux projets ambitieux pour l'espace de 9,3 hectares ont été rendus publics par la Commission de la capitale nationale mardi. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est engagé dans un de ces deux groupes.

André Desmarais et Guy Laliberté se sont aussi impliqués dans le projet LeBreton Ré-Imaginé, dont le coeur est un parc linéaire qui mettrait en lumière 14 zones écologiques du Canada.

On y trouverait aussi un musée de la bière, un musée des médias, un planétarium, un aquarium et un centre de conditionnement physique, notamment.

L'autre groupe, RendezVous LeBreton, inclut Eugene Melnyk, qui détient les Sénateurs de la LNH.

Leur vision est axée sur des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation et un spectacle holographique, présenté l'obscurité venue.

Dans l'un ou l'autre des projets, il y a aussi un aréna, une bibliothèque, de grands lieux de rassemblements extérieurs et des habitations.

Melnyk tempère en disant que son club n'est pas à vendre, et qu'il ne déménagerait pas les Sénateurs dans la bâtisse d'un concurrent.

Si le groupe qu'il soutient n'est pas choisi, il envisage des rénovations majeures au Centre Canadian Tire, dans le secteur de Kanata.

Les plaines LeBreton étaient jadis un quartier ouvrier, sur un site acheté par le gouvernement fédéral dans les années 1960.

Dans les environs se trouvent le Musée canadien de la guerre et la rivière Ottawa.

Eugene Melnyk lorgne les plaines LeBreton

Les plaines LeBreton, à Ottawa, pourraient se métamorphoser en un complexe qui inclurait un aréna de la LNH, des musées et des places publiques. Deux projets ambitieux pour l'espace de 9,3 hectares ont été rendus publics par la Commission de la capitale nationale mardi. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est engagé dans un de ces deux groupes.

André Desmarais et Guy Laliberté se sont aussi impliqués dans le projet LeBreton Ré-Imaginé, dont le coeur est un parc linéaire qui mettrait en lumière 14 zones écologiques du Canada.

On y trouverait aussi un musée de la bière, un musée des médias, un planétarium, un aquarium et un centre de conditionnement physique, notamment.

L'autre groupe, RendezVous LeBreton, inclut Eugene Melnyk, qui détient les Sénateurs de la LNH.

Leur vision est axée sur des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation et un spectacle holographique, présenté l'obscurité venue.

Dans l'un ou l'autre des projets, il y a aussi un aréna, une bibliothèque, de grands lieux de rassemblements extérieurs et des habitations.

Melnyk tempère en disant que son club n'est pas à vendre, et qu'il ne déménagerait pas les Sénateurs dans la bâtisse d'un concurrent.

Si le groupe qu'il soutient n'est pas choisi, il envisage des rénovations majeures au Centre Canadian Tire, dans le secteur de Kanata.

Les plaines LeBreton étaient jadis un quartier ouvrier, sur un site acheté par le gouvernement fédéral dans les années 1960.

Dans les environs se trouvent le Musée canadien de la guerre et la rivière Ottawa.

Eugene Melnyk lorgne les plaines LeBreton

Les plaines LeBreton, à Ottawa, pourraient se métamorphoser en un complexe qui inclurait un aréna de la LNH, des musées et des places publiques. Deux projets ambitieux pour l'espace de 9,3 hectares ont été rendus publics par la Commission de la capitale nationale mardi. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est engagé dans un de ces deux groupes.

André Desmarais et Guy Laliberté se sont aussi impliqués dans le projet LeBreton Ré-Imaginé, dont le coeur est un parc linéaire qui mettrait en lumière 14 zones écologiques du Canada.

On y trouverait aussi un musée de la bière, un musée des médias, un planétarium, un aquarium et un centre de conditionnement physique, notamment.

L'autre groupe, RendezVous LeBreton, inclut Eugene Melnyk, qui détient les Sénateurs de la LNH.

Leur vision est axée sur des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation et un spectacle holographique, présenté l'obscurité venue.

Dans l'un ou l'autre des projets, il y a aussi un aréna, une bibliothèque, de grands lieux de rassemblements extérieurs et des habitations.

Melnyk tempère en disant que son club n'est pas à vendre, et qu'il ne déménagerait pas les Sénateurs dans la bâtisse d'un concurrent.

Si le groupe qu'il soutient n'est pas choisi, il envisage des rénovations majeures au Centre Canadian Tire, dans le secteur de Kanata.

Les plaines LeBreton étaient jadis un quartier ouvrier, sur un site acheté par le gouvernement fédéral dans les années 1960.

Dans les environs se trouvent le Musée canadien de la guerre et la rivière Ottawa.

Eugene Melnyk lorgne les plaines LeBreton

Les plaines LeBreton, à Ottawa, pourraient se métamorphoser en un complexe qui inclurait un aréna de la LNH, des musées et des places publiques. Deux projets ambitieux pour l'espace de 9,3 hectares ont été rendus publics par la Commission de la capitale nationale mardi. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est engagé dans un de ces deux groupes.

André Desmarais et Guy Laliberté se sont aussi impliqués dans le projet LeBreton Ré-Imaginé, dont le coeur est un parc linéaire qui mettrait en lumière 14 zones écologiques du Canada.

On y trouverait aussi un musée de la bière, un musée des médias, un planétarium, un aquarium et un centre de conditionnement physique, notamment.

L'autre groupe, RendezVous LeBreton, inclut Eugene Melnyk, qui détient les Sénateurs de la LNH.

Leur vision est axée sur des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation et un spectacle holographique, présenté l'obscurité venue.

Dans l'un ou l'autre des projets, il y a aussi un aréna, une bibliothèque, de grands lieux de rassemblements extérieurs et des habitations.

Melnyk tempère en disant que son club n'est pas à vendre, et qu'il ne déménagerait pas les Sénateurs dans la bâtisse d'un concurrent.

Si le groupe qu'il soutient n'est pas choisi, il envisage des rénovations majeures au Centre Canadian Tire, dans le secteur de Kanata.

Les plaines LeBreton étaient jadis un quartier ouvrier, sur un site acheté par le gouvernement fédéral dans les années 1960.

Dans les environs se trouvent le Musée canadien de la guerre et la rivière Ottawa.

Eugene Melnyk lorgne les plaines LeBreton

Les plaines LeBreton, à Ottawa, pourraient se métamorphoser en un complexe qui inclurait un aréna de la LNH, des musées et des places publiques. Deux projets ambitieux pour l'espace de 9,3 hectares ont été rendus publics par la Commission de la capitale nationale mardi. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est engagé dans un de ces deux groupes.

André Desmarais et Guy Laliberté se sont aussi impliqués dans le projet LeBreton Ré-Imaginé, dont le coeur est un parc linéaire qui mettrait en lumière 14 zones écologiques du Canada.

On y trouverait aussi un musée de la bière, un musée des médias, un planétarium, un aquarium et un centre de conditionnement physique, notamment.

L'autre groupe, RendezVous LeBreton, inclut Eugene Melnyk, qui détient les Sénateurs de la LNH.

Leur vision est axée sur des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation et un spectacle holographique, présenté l'obscurité venue.

Dans l'un ou l'autre des projets, il y a aussi un aréna, une bibliothèque, de grands lieux de rassemblements extérieurs et des habitations.

Melnyk tempère en disant que son club n'est pas à vendre, et qu'il ne déménagerait pas les Sénateurs dans la bâtisse d'un concurrent.

Si le groupe qu'il soutient n'est pas choisi, il envisage des rénovations majeures au Centre Canadian Tire, dans le secteur de Kanata.

Les plaines LeBreton étaient jadis un quartier ouvrier, sur un site acheté par le gouvernement fédéral dans les années 1960.

Dans les environs se trouvent le Musée canadien de la guerre et la rivière Ottawa.

Eugene Melnyk lorgne les plaines LeBreton

Les plaines LeBreton, à Ottawa, pourraient se métamorphoser en un complexe qui inclurait un aréna de la LNH, des musées et des places publiques. Deux projets ambitieux pour l'espace de 9,3 hectares ont été rendus publics par la Commission de la capitale nationale mardi. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est engagé dans un de ces deux groupes.

André Desmarais et Guy Laliberté se sont aussi impliqués dans le projet LeBreton Ré-Imaginé, dont le coeur est un parc linéaire qui mettrait en lumière 14 zones écologiques du Canada.

On y trouverait aussi un musée de la bière, un musée des médias, un planétarium, un aquarium et un centre de conditionnement physique, notamment.

L'autre groupe, RendezVous LeBreton, inclut Eugene Melnyk, qui détient les Sénateurs de la LNH.

Leur vision est axée sur des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation et un spectacle holographique, présenté l'obscurité venue.

Dans l'un ou l'autre des projets, il y a aussi un aréna, une bibliothèque, de grands lieux de rassemblements extérieurs et des habitations.

Melnyk tempère en disant que son club n'est pas à vendre, et qu'il ne déménagerait pas les Sénateurs dans la bâtisse d'un concurrent.

Si le groupe qu'il soutient n'est pas choisi, il envisage des rénovations majeures au Centre Canadian Tire, dans le secteur de Kanata.

Les plaines LeBreton étaient jadis un quartier ouvrier, sur un site acheté par le gouvernement fédéral dans les années 1960.

Dans les environs se trouvent le Musée canadien de la guerre et la rivière Ottawa.

Eugene Melnyk lorgne les plaines LeBreton

Les plaines LeBreton, à Ottawa, pourraient se métamorphoser en un complexe qui inclurait un aréna de la LNH, des musées et des places publiques. Deux projets ambitieux pour l'espace de 9,3 hectares ont été rendus publics par la Commission de la capitale nationale mardi. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est engagé dans un de ces deux groupes.

André Desmarais et Guy Laliberté se sont aussi impliqués dans le projet LeBreton Ré-Imaginé, dont le coeur est un parc linéaire qui mettrait en lumière 14 zones écologiques du Canada.

On y trouverait aussi un musée de la bière, un musée des médias, un planétarium, un aquarium et un centre de conditionnement physique, notamment.

L'autre groupe, RendezVous LeBreton, inclut Eugene Melnyk, qui détient les Sénateurs de la LNH.

Leur vision est axée sur des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation et un spectacle holographique, présenté l'obscurité venue.

Dans l'un ou l'autre des projets, il y a aussi un aréna, une bibliothèque, de grands lieux de rassemblements extérieurs et des habitations.

Melnyk tempère en disant que son club n'est pas à vendre, et qu'il ne déménagerait pas les Sénateurs dans la bâtisse d'un concurrent.

Si le groupe qu'il soutient n'est pas choisi, il envisage des rénovations majeures au Centre Canadian Tire, dans le secteur de Kanata.

Les plaines LeBreton étaient jadis un quartier ouvrier, sur un site acheté par le gouvernement fédéral dans les années 1960.

Dans les environs se trouvent le Musée canadien de la guerre et la rivière Ottawa.

Eugene Melnyk lorgne les plaines LeBreton

Les plaines LeBreton, à Ottawa, pourraient se métamorphoser en un complexe qui inclurait un aréna de la LNH, des musées et des places publiques. Deux projets ambitieux pour l'espace de 9,3 hectares ont été rendus publics par la Commission de la capitale nationale mardi. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est engagé dans un de ces deux groupes.

André Desmarais et Guy Laliberté se sont aussi impliqués dans le projet LeBreton Ré-Imaginé, dont le coeur est un parc linéaire qui mettrait en lumière 14 zones écologiques du Canada.

On y trouverait aussi un musée de la bière, un musée des médias, un planétarium, un aquarium et un centre de conditionnement physique, notamment.

L'autre groupe, RendezVous LeBreton, inclut Eugene Melnyk, qui détient les Sénateurs de la LNH.

Leur vision est axée sur des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation et un spectacle holographique, présenté l'obscurité venue.

Dans l'un ou l'autre des projets, il y a aussi un aréna, une bibliothèque, de grands lieux de rassemblements extérieurs et des habitations.

Melnyk tempère en disant que son club n'est pas à vendre, et qu'il ne déménagerait pas les Sénateurs dans la bâtisse d'un concurrent.

Si le groupe qu'il soutient n'est pas choisi, il envisage des rénovations majeures au Centre Canadian Tire, dans le secteur de Kanata.

Les plaines LeBreton étaient jadis un quartier ouvrier, sur un site acheté par le gouvernement fédéral dans les années 1960.

Dans les environs se trouvent le Musée canadien de la guerre et la rivière Ottawa.

Eugene Melnyk lorgne les plaines LeBreton

Les plaines LeBreton, à Ottawa, pourraient se métamorphoser en un complexe qui inclurait un aréna de la LNH, des musées et des places publiques. Deux projets ambitieux pour l'espace de 9,3 hectares ont été rendus publics par la Commission de la capitale nationale mardi. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est engagé dans un de ces deux groupes.

André Desmarais et Guy Laliberté se sont aussi impliqués dans le projet LeBreton Ré-Imaginé, dont le coeur est un parc linéaire qui mettrait en lumière 14 zones écologiques du Canada.

On y trouverait aussi un musée de la bière, un musée des médias, un planétarium, un aquarium et un centre de conditionnement physique, notamment.

L'autre groupe, RendezVous LeBreton, inclut Eugene Melnyk, qui détient les Sénateurs de la LNH.

Leur vision est axée sur des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation et un spectacle holographique, présenté l'obscurité venue.

Dans l'un ou l'autre des projets, il y a aussi un aréna, une bibliothèque, de grands lieux de rassemblements extérieurs et des habitations.

Melnyk tempère en disant que son club n'est pas à vendre, et qu'il ne déménagerait pas les Sénateurs dans la bâtisse d'un concurrent.

Si le groupe qu'il soutient n'est pas choisi, il envisage des rénovations majeures au Centre Canadian Tire, dans le secteur de Kanata.

Les plaines LeBreton étaient jadis un quartier ouvrier, sur un site acheté par le gouvernement fédéral dans les années 1960.

Dans les environs se trouvent le Musée canadien de la guerre et la rivière Ottawa.

Eugene Melnyk lorgne les plaines LeBreton

Les plaines LeBreton, à Ottawa, pourraient se métamorphoser en un complexe qui inclurait un aréna de la LNH, des musées et des places publiques. Deux projets ambitieux pour l'espace de 9,3 hectares ont été rendus publics par la Commission de la capitale nationale mardi. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est engagé dans un de ces deux groupes.

André Desmarais et Guy Laliberté se sont aussi impliqués dans le projet LeBreton Ré-Imaginé, dont le coeur est un parc linéaire qui mettrait en lumière 14 zones écologiques du Canada.

On y trouverait aussi un musée de la bière, un musée des médias, un planétarium, un aquarium et un centre de conditionnement physique, notamment.

L'autre groupe, RendezVous LeBreton, inclut Eugene Melnyk, qui détient les Sénateurs de la LNH.

Leur vision est axée sur des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation et un spectacle holographique, présenté l'obscurité venue.

Dans l'un ou l'autre des projets, il y a aussi un aréna, une bibliothèque, de grands lieux de rassemblements extérieurs et des habitations.

Melnyk tempère en disant que son club n'est pas à vendre, et qu'il ne déménagerait pas les Sénateurs dans la bâtisse d'un concurrent.

Si le groupe qu'il soutient n'est pas choisi, il envisage des rénovations majeures au Centre Canadian Tire, dans le secteur de Kanata.

Les plaines LeBreton étaient jadis un quartier ouvrier, sur un site acheté par le gouvernement fédéral dans les années 1960.

Dans les environs se trouvent le Musée canadien de la guerre et la rivière Ottawa.

Eugene Melnyk lorgne les plaines LeBreton

Les plaines LeBreton, à Ottawa, pourraient se métamorphoser en un complexe qui inclurait un aréna de la LNH, des musées et des places publiques. Deux projets ambitieux pour l'espace de 9,3 hectares ont été rendus publics par la Commission de la capitale nationale mardi. Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est engagé dans un de ces deux groupes.

André Desmarais et Guy Laliberté se sont aussi impliqués dans le projet LeBreton Ré-Imaginé, dont le coeur est un parc linéaire qui mettrait en lumière 14 zones écologiques du Canada.

On y trouverait aussi un musée de la bière, un musée des médias, un planétarium, un aquarium et un centre de conditionnement physique, notamment.

L'autre groupe, RendezVous LeBreton, inclut Eugene Melnyk, qui détient les Sénateurs de la LNH.

Leur vision est axée sur des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation et un spectacle holographique, présenté l'obscurité venue.

Dans l'un ou l'autre des projets, il y a aussi un aréna, une bibliothèque, de grands lieux de rassemblements extérieurs et des habitations.

Melnyk tempère en disant que son club n'est pas à vendre, et qu'il ne déménagerait pas les Sénateurs dans la bâtisse d'un concurrent.

Si le groupe qu'il soutient n'est pas choisi, il envisage des rénovations majeures au Centre Canadian Tire, dans le secteur de Kanata.

Les plaines LeBreton étaient jadis un quartier ouvrier, sur un site acheté par le gouvernement fédéral dans les années 1960.

Dans les environs se trouvent le Musée canadien de la guerre et la rivière Ottawa.