que doux

Je rougis parfois parce que j'aime quand je lis tes mots doux, parce que parfois, tu a ces choses qui me rendent fou de toi et parfois tu me déstabilise et là, je me sens tout petit.
Villanelle érotique

Je te connais, toi et tes désirs de velours rouge

Quand mes doigts serrent la plume tu les vois sur les draps

Je sais que tu me veux je veux voir ce vouloir

Je le vois dans tes yeux, je veux le voir en moi.


Quand mes mots sont des vers tu ne vois que mes lèvres

Je te connais, toi et tes désirs de velours rouge

Je veux sentir ta langue jusqu’à n’en plus pouvoir

Et voir l’arc de mon dos sursauter dans tes bras.


Je sais que tu me veux je veux voir ce vouloir

Plus que dans les feux doux de ton simple regard

Je te ferai gémir et ce sera mon chef d’oeuvre

D’entendre nos soupirs aux heures où rien ne bouge.


Parfois tu entres en sang dans les voies noires de mes rêves

Je m’éveille en sueur et pour chasser l’effroi

J’étouffe ma terreur dans les plis de ta bouche

Je le vois dans tes yeux je veux le voir en moi


Quand mes doigts serrent la plume tu les vois sur les draps

C’est avec une autre encre que tu me fais des vers

C’est Sappho le matin c’est Ovide le soir

Avidement j’écris les cris de nos ébats


Je te connais, toi et tes désirs de velours rouge

Quand j’arrive le soir et que tu mords tes lèvres

Je sais que tu me veux je veux voir ce vouloir

Je le vois dans tes yeux, je le verrai en moi.

Oh my god, it’s finally done! @just-french-me-up asked me for a “very erotic” Jehanparnasse poetry piece that would be written as if it were Jehan’s work to seduce Montparnasse.

I decided to take up the XTREME CHALLENGE that is the villanelle and ended up with… this. Not really a villanelle but still, a piece that was fairly complicated and that I am rather proud of!

I’d be delighted to hear what you have to say concerning this piece so if you want to be a poetry critic go ahead!

starspastele  asked:

Hello! I'm in LOVE with your blog and your art! Your art has been really encouraging to me whenever I look at it, and its help me become determined whenever I draw. So thank you thank you so much for posting your glorious content! Anyways, I was wondering, do you have any OCs?

SO MANY NICE WORDS! I’m glad I can help you stay motivated! I hope you’re having a productive year!

As for your question–I have many many OCs actually!! In fact, before I started posting all this Osomatsu-san most of my content was exclusively my Original characters!! If you scoot back a month or so you can find a handful of them~ 

(clockwise from the bottom left
Que, Quilt, Mavis, Nova, and Harvey)

12/11/17

Aujourd'hui je suis allée au zoo!

1. C'était très très amusant. Je suis allée avec mon amie Graycen.

2. Premier nous avons nourri les girafes. Je n'ai ps nourri les girafes dans environ 4 ans, donc c'était quelquechose que me rappelais à quand j'était petite.

3. Nous aussi avons nourri les chèvres. J'ai voulu nourrir les oiseaux, mais c'était ferme.

4. Le boutique de souvenirs pour le zoo était genial. Il y a beaucoup de choses mignon et beaucoup des peluches. J'ai voulu tout les peluches parce que ils semble très doux.

5. Les animals aussi étaient mignon. Mes animaux préférées sont les pingouins, les suricates, et les loutres. Je souhaite que je peux revenir au zoo encore!

Au crépuscule je me ferais lune pour que tes rêves soit doux et veloutés, comme des aurores boréales tes nuits seront colorées. Je serais les yeux de la nuit pour t'admirer contempler la voie lactée, qui sans brume exaucera tes souhaits. Tel une étoile céleste à ton réveil cherchant la chaleur des merveilles de la nuit, la nébuleuse fera place d'un timide soleil au rayon couleur miel. C'est ainsi que je m'éclipse laissant les chanteurs à plumes égayer ta journée sur de douces notes ensoleillées ….. ❣️ De moi: lovechoucool.

Maghrebi mint tea (atai) is a green tea with fresh mint leaves and other ingredients. It’s a big part of Moroccan, Algerian, and Tunisian culture. The tea has spread throughout North Africa, parts of the Sahel, and southern Spain. It's served all through the day, and it is especially a drink of hospitality, commonly served whenever there are guests. Unlike Maghrebi food, traditionally cooked women, the tea is usually a man’s affair: prepared by the head of the household. It’s served to guests, and it is beyond impolite to refuse it. It is believed that green tea (gunpowder tea) was first introduced by the English to the Maghreb in the 18th century, and began spreading through the region in the mid-19th century at the time the trade between the Maghreb and Europe started flourishing. The main supplier of tea to the region is China. 

The method of preparation is relatively complex and varies from region to region. In the winter, if mint is rare, sometimes leaves of wormwood (chiba/sheeba in Moroccan dialect) are substituted for or used to complement the mint, giving the tea a distinctly bitter flavor. Lemon Verbena (louiza in Moroccan dialect) is also used to give it a lemony flavor. Moroccan tea pots, made to pour the tea from a distance, produce a distinctive foam on top of the drink. A simple and practical method goes as follows:

In a teapot, combine 2 teaspoons of tea-leaf with half a liter of boiling water. Allow it to steep for at least 15 minutes. Without stirring, filter the mix into a different stainless steel pot, so that the tea leaves and coarse powder are removed. Add sugar (about one teaspoon per 100 ml, it should be very sweet). Bring to a boil over medium heat. This important step in the preparation process allows the sugar to undergo hydrolysis, giving the tea its distinctive taste. Add fresh mint leaves to the teapot or directly to the cup. (You might remove the mint within 2 mins, as it can give some people acid reflux.) Traditionally, the tea is served 3 times, and the amount of time it has been steeping gives each of the 3 glasses a unique flavor, described in this famous Maghrebi proverb:

Le premier verre est aussi doux que la vie, le deuxième est aussi fort que l'amour, le troisième est aussi amer que la mort. (The first glass is as gentle as life, the second glass is as strong as love, the third glass is as bitter as death.)

galetteausaumon  asked:

Coucou ! (inspiré de faits réels d'une petite bretonne chez son amie bourguignonne) CHB Incident diplomatique au petit déjeuner : y a que du beurre doux sur la table, Benoît fait la tête et tourne autour du pot. Il finit par mettre du sel sur sa tartine, Arnaud se moque. (fluff s'ensuit ?)

Ca faisait déjà deux minutes que Benoît pinaillait avec son morceau de pain et son couteau. Du beurre doux. Du beurre. Doux. Quelle abomination, quelle infamie. Le breton qu’il était pleurait à chaudes larmes intérieurement.

“Tu manges pas ?” Demanda Arnaud soudain, le voyant faire ainsi son difficile alors qu’il était habituellement d’un appétit vorace au petit déjeuner.

“Oh euh, si, si.” Et comme pour prouver sa bonne foi, il trancha un morceau de beurre qu’il étala sur son pain.

Il repoussa l’inévitable en prenant une gorgée de son thé qui était devenu tiède à force d’attendre. Il posa les yeux sur sa tartine et déglutit inconsciemment. Il le fallait pourtant. Quelle image cela donnerait, ce n’était que du beurre après tout, pas de quoi en faire un drame.

Il prit son courage à deux mains et prit sa tartine, la levant lentement et difficilement jusqu’à sa bouche qu’il ouvrit. Il était tout proche du but. Il allait planter ses dents dans le pain lorsqu’il le reposa brusquement, se leva pour aller chercher le sel et en saupoudra sa tartine. Il soupira, satisfait et croqua à pleine dents dans le beurre et le pain, l’air totalement ravi, les yeux fermés de bonheur.

De l’autre côté de la table, Arnaud riait de tout son cœur en voyant les déboires de son amant. Ce dernier ouvrit les yeux, boudeur :

“C’est pas drôle.”

“Bah un peu quand même.”

“Oui mais le beurre doux. Quand même. J’allais pas manger ça. J’suis breton, moi.”

Le sourire moqueur du bourguignon avait laissé la place à une version plus attendrie, plus douce. Il quitta sa chaise pour venir s’installer au bord de la table, tout proche de Benoît. Il attrapa sa tartine et mordit dedans pour y goûter.

“Et ça mange quoi d’autre un breton ?” Parvint-il à articuler difficilement, la bouche pleine.

“Toi peut-être. Pour l’affront que tu viens de me faire.”

Les sourires se firent plus prononcés, les têtes s’étaient approchées et la tartine resta seule à table pour une partie de la matinée.

J'ai besoins que quelqu'un soit là, toujours avec moi, quelqu'un qui me prenne dans ses bras, qui m'enlace, qui me dise des mots doux, que ça va aller, qu'il me lâchera pas, qu'il me lâchera jamais. Quelqu'un qui m'aime entièrement, même quand je suis chiante, même quand je l'énerve, même quand je suis triste, pas maquillé, pas coiffé et super mal habillé. Quelqu'un qui m'aime pour ce que je suis, qui aime mon corps comme mon esprit, qui aime mon ame, mon coeur, tout.. J'ai besoins de quelqu'un qui m'aime vraiment.
De l’espoir et des mots

Souris petite fille, souris. C’est ainsi que l’on baptise le bonheur, c’est ainsi que l’on éteind le chagrin. L’acidité de tes rires est corrosive, mais tu apprendras la douceur. Tu apprendras que dans ce monde rien ne dure, que les fantômes ne hantent pas l’éternité, que les vivants sont de passage. La nuit précède le jour, les jours précèdent les nuits, la lune un soir est pleine et l’autre soir est vide. Ne t’attend pas à pouvoir figer le cours du temps, celui-ci passe, celui-ci roule, comme un train sur les rails de l’existence. Alors marche, petite fille, marche. N’attend rien ni personne, chevauche ta vie avant qu’elle ne t’abandonne. N’entreprend pas de vivre longtemps, mais bat-toi pour vivre maintenant. Embrasse la gloire si elle te tend la joue. L’embryon de tes rêves deviendra dragon si tu le nourris d’espoir, dompte-le avec sagesse, agit avec respect, et ne perd jamais de vue que les perles du succès s’enfilent une par une. Sois fine acrobate dans ce cirque que l’on appelle la Vie, enveloppe-toi de soleil et d’amour pour repousser le diable et ses barbaries. Ecoute ton cœur, tes envies débridées, laisse toi aller au cataclysme des émotions. La passion est une force que seuls les fous peuvent connaître. Aime, petite fille, aime. Et ne laisse personne te retenir d’aimer. L’amour embellit l’âme, l’amour remplit une vie. C’est la le plus beau trésor du monde, aussi brut que fragile, aussi fort que doux. Ton cœur n’est que volcan, son magma se mêle à tout ton sang, et réveille le désir en chacune de tes cellules. Laisse exploser l’amour, le vrai, l’insensé, celui qui déchire les entrailles, celui qui hurle, celui qui boue, celui qui hait et qui pardonne. Cet amour incontrôlable, sauvage, rebelle et libre, qui saute à cloche-pied jusqu’au ciel, qui ne se coiffe pas, qui se joue de tout, de toi, de moi, de nous. Laisse jaillir ses effusions excentriques, ouvre ton cœur au monde, à ceux qui le réclament, à ceux que tu désires, à ceux que tu acclames, et à ceux qui t’admirent. Cours, petite fille, cours. Cours avant que la mort ne t’attrape, cours au-delà des maléfices, du destin et du ciel, cours pour vivre autant que tu le peux, autant que tes rêves te les permettent, autant que le monde est en fureur. Ta course et ton chemin sont le bonheur, ne les laissent pas les semer de cendres, ta vie et tes choix t’appartiennent, protège-les. Reste intègre, loyale et fidèle, les doublures de l’âme sont parfois trompeuses. 
Tu es merveilleuse, petite fille, et le monde entier s’offre à toi. Saisis-le.


©bouquetdeproses

Dans mes rêves
  • Il pleuvait.
  • T: j'aime beaucoup la pluie.
  • M: à cause du bruit ou de l'odeur?
  • T: de sa douceur
  • M: vraiment? Tu trouves que c'est "doux" de se faire tremper après avoir fait connaissance avec la pluie?
  • T: je trouve que la pluie ressemble à des baisers prodigués à la terre.
  • M: c'est poétique mais je n'y comprends rien.
  • T: je pense que les baisers sont nécessaires pour notre survie. Du moins, l'amour d'autrui est nécessaire pour survivre. Et l'eau est nécessaire à la terre pour que celle-ci vive.
  • M: tu vas trop loin
  • T: tu veux que je te montre?
  • M: me montrer quoi?
  • T: comment une pluie de baisers peut tremper ton cœur d'émotions
  • M: toi? Tu veux me montrer à moi l'effet des baisers?
  • Il n'a pas répondu. Il a déposé de minuscules gouttes d'émotions sur son visage. Et dans sa cage thoracique, son cœur s'est gorgé de pluie.
  • - Tu es d'où ?
  • - Il paraît que je suis doux, oui.
  • - Tu me dragues ?
  • - Je suis en couple.
  • - Et donc ?
  • - Exclusif.
  • - Menteur.
  • - Non exclusif pour le mensonge par contre.
Le Tunnel D'Or
AaRON
Le Tunnel D'Or

AaRON - Le Tunnel D'Or

Regarde, il gèle 
Là sous mes yeux 
Des stalactites de rêves 
Trop vieux 
Toutes ces promesses 
Qui s’évaporent 
Vers d’autres ciels 
Vers d’autres ports 

Et mes rêves s’accrochent à tes phalanges 
Je t’aime trop fort, ça te dérange 
Et mes rêves se brisent sur tes phalanges 
Je t’aime trop fort 
Mon ange, mon ange 

De mille saveurs 
Une seule me touche 
Lorsque tes lèvres 
Effleurent ma bouche 
De tous ces vents, 
Un seul m'emporte 
Lorsque ton ombre 
Passe à ma porte 

Et mes rêves s’accrochent à tes phalanges 
Je t’aime trop fort, ça te dérange 
Et mes rêves se brisent sur tes phalanges 
Je t’aime trop fort 
Mon ange, mon ange 

Prends mes soupirs 
Donne moi des larmes 
A trop mourir
On pose les armes 
Respire encore 
Mon doux mensonge 
Que sous ton souffle 
Le temps s’allonge 

Et mes rêves s’accrochent à tes phalanges 
Je t’aime trop fort, ça te dérange 
Et mes rêves se brisent sur tes phalanges 
Je t’aime trop fort 
Mon ange, mon ange 

Seuls sur nos cendres 
En équilibre 
Mes poumons pleurent 
Mon cœur est libre 
Ta voix s’efface 
De mes pensées 
J’apprivoiserai 
Ma liberté 

Et mes rêves s’accrochent à tes phalanges 
Je t’aime trop fort, ça te dérange 
Et mes rêves se brisent sur tes phalanges 
Je t’aime trop fort 
Mon ange, mon ange

jaamesbarnes  asked:

hey amy, so can i ask a favor for all we singles this valentines day? Can we have a fic where stiles and derek both agreed valentines day was over rated but when the pack start getting gifts for each other they both feel guilty and start making plans behind each other's back and then v-day comes and its super cute and mushy and maybe a little sexy and all the sterek love <333 thanks bby <3

sorry it’s both late and kind of… not the prompt. ilu bby! happy v day!

~*~

“So, we’re in agreement.” Stiles shuffles around on the couch, throws his feet over Derek’s lap, “Total one hundred per cent agreement.”

Derek hums, one hand dropping to knead at the sole of one of Stiles’ feet as he continues to read the paper in front of him.

“There’s gonna be no gift buying, no declarations, no sky writing, no elephants in the apartment courtyard, no roses, and absolutely no poetry.”

Derek’s lips twitch, and he cuts a glance at Stiles.

“What? You want me to write you a poem? Roses are red, daisies are white, lemme give you head, and we’ll stay in bed all night?”

“Romantic,” Derek says drily, stroking his thumb up the side of Stiles’ foot and around his ankle bone. “How could anyone resist?”

“Obviously you couldn’t, or we wouldn’t be here, having this discussion.”

“The point of which is?”

“Derek! Haven’t you been listening at all?!” Stiles digs his heel into Derek’s thigh crossly, “No Valentine’s shit, ok? I wanna tell you how much you mean to me I’ll do it in my own way, with an insulting limerick and blowing you before bed. I don’t need a special day for that. And, I don’t need anything from you, either. Unless you’re buyin’ me a boat?”

“What the hell would you do with a boat?”

Keep reading