portuaire

youtube

Taulard _ ville portuaire

2

Day 78 - Havelock

Journée tranquille aujourd’hui, fin de la rando Queen Charlotte, un peu de route et de sentiers le long de la route, une ascension de 400m d’une colline et nous voilà à Havelock, petite ville portuaire du Nord. Dernière ville avant la grande traversée de la fameuse Richmond Range, rando la plus belle et dangereuse de tout le trek! Je devrais mettre environ 8 jours pour la faire. Donc si pas de news d’ici la, no worries ^^ Je reste à un camping pour la nuit où j’ai récupéré mon 1er colis de bouffe. Je vais essayer de dormir mais j’avais oublié qu’on était samedi soir..

J’ai aimé: ma nuit, j’avais construit un matelas naturel hier soir fait de paille et d’herbes sèches coupées, une réussite!
J’ai pas aimé: maintenant, on a le droit au Weka la nuit en plus des possums. Ce sont des oiseaux au taquet sur la bouffe et qui hurle en guise de manifestation..
Ce qu’on ne vous dit pas: pour mon anniv, je me suis offert 1 burgers et 2 pintes ^^ qui dit mieux?

De Prevelly à Denmark : la côte sud-ouest

Le voyage se poursuit sur la côte. Lors d’une nuit au Leewin Naturaliste National Park, Camille pourra admirer de très très près Kookie le kookabura pas du tout farouche qui nous volera des dés de cheddar quelques heures plus tard, que ni une flamme de briquet ni une tape de spatule ne mettra en chasse.

Pas du tout échaudé de l’expérience, il aura une conversation mystique le lendemain avec une mouette sur la plage d’Hamelin Bay.

Nous terminons la côte ouest par Augusta, ville portuaire battue par les vents ayant pour attrait son unique phare (au pied duquel on peut se promener moyennant finances). 

Un petit côté brestois, le charme architectural post-45 en moins. Les points de vue étaient magnifiques depuis la route côtière.

Après avoir traversé la désolation de Smaug suite au récent bush fire ayant ravagé les parc d’Entrecasteaux et Shannon, nous rejoignons le Warren National Park. Les karris géants sont très impressionnants, et Cam ira se mesurer au Bicentennial Tree à 65 mètres de hauteur (pendant que je claquerai des genoux sur mon banc en bas).

Je profiterai des hauteurs plus en sécurité le lendemain au Tree Top Walk juste après Walpole où une promenade de 600 mètres permet de marcher au milieu des arbres jusqu’à 40 mètres de hauteur (et sans trembler).

Nous rejoignons un camp en bord de mer dans la région de Denmark et sommes témoins d’un départ de feu, assez vite maitrisé grâce à une météo qui a tourné au temps brestois, elle aussi (ça a du bon des fois !).

via






Éditeur(s) : Bamboo 2014



Belle vit avec ses deux soeurs et son père, un riche commerçant, dans une petite ville portuaire. D’une nature solitaire, elle passe son temps à rêvasser dans les livres, lorsqu’elle n’est pas obligée de se plier aux désidératas de ses aînées, narcissiques et jalouses. Il est vrai que, malgré ses allures de “garçon manqué”, elle est d’une grande beauté dont elle n’a pas conscience.
 Un jour, le village est attaqué par un bateau volant d’où descendent des démons cornus venus voler les mauvaises âmes. Alors que ses soeurs sont prises à parti, leur père s’interpose, s’attirant les foudres de la bête. Par amour et dévotion envers sa famille, Belle lui demande de les épargner en échange de sa vie. Le démon accepte, et Belle embarque à ses côtés sur le navire volant où elle rencontre leur chef, la Bête…
http://i.imgur.com/u6pPeeM.jpg