portable mp3

Allez voir Snowden au cinéma. Et si vous n'avez pas assez d'argent pour, téléchargez le, regardez le en streaming, peu importe. Il faut que vous voyez ce film, que vous vous renseigniez sur Edward Snowden et ce qu'il a dénoncé comme pratiques, projets et logiciels employés à la CIA et à la NSA. Le film clarifie les choses, sans rendre Snowden angélique, sans nier son implication et ses fautes. Il explique de manière simple la situation.

En très simple: nous sommes tous constamment sous surveillance.

Nous sommes actuellement dans l'ère du cybernétique. Portables, ordinateurs, tablettes, MP3, GPS, télévisions, internet, réseaux sociaux, clouds, mails… Le numérique a envahi nos vies, si bien que nous sommes désormais tous connectés ensemble, peu importent le lieu et l'heure. Tout ça apporte une connectivité importante avec le monde entier: les échanges culturels sont simplifiés, les communications aussi, l'ouverture au monde promue… Mais il y a aussi un lot de mauvaises choses. Vous avez certainement déjà vu cette image de Mark Zukerberg, créateur de Facebook, avec son ordinateur, dont la webcam est cachée par un morceau de papier collé dessus. À votre avis, pourquoi?

C'est simple. Grâce aux révélations d'Edward Snowden, nous savons maintenant que la CIA et la NSA (et peut-être d'autres services de renseignements) disposent de logiciels qui peuvent rechercher de manière illégale toutes données, quelles qu'elles soient. C'est comme un grand moteur de recherche, un Google, mais qui, au lieu d'effectuer la recherche demandée uniquement dans ce qui est public, va chercher aussi dans le privé, c'est à dire vos mails, sms, conversations en messages privés, snaps, discussions Skype… Tout, partout, peu importe la protection par des mots de passe. Ils ont accès à tout ce qui est dit sur internet, tout. Et plus encore: ils ont le pouvoir de se connecter au micro de votre téléphone, de votre webcam, ou même à leur caméra, pour vous écouter et vous entendre, sans que vous ne puissiez le remarquer. La vie privée que vous pensiez avoir est une illusion.

Certains me diront que c'est en soi une bonne chose: on peut ainsi repérer les attaques terroristes plus facilement. Et c'est vrai. Mais d'après les informations fournies par Snowden, des chefs d'États européens étaient sur écoute, malgré qu'ils soient alliés des États-Unis. Aussi, le peuple américain était (est encore) bien plus surveillé que d'autres jugés “dangereux” par les Américains: 3 milliards de fichiers (sms, mails, etc) surveillés et espionnés illégalement aux USA en 2013, pour 1,5 milliards en Russie, considérée comme un grand danger pour la sécurité américaine.

D'autres me diront aussi que, si l'on a rien à se reprocher, l'on a rien à cacher et l'on a pas à se plaindre de cette surveillance. Et ils ont tort. Même étant totalement innocent de toute activité illégale, j'ai le droit fondamental de pouvoir être tranquillement chez moi à faire ce que je veux sans que personne ne puisse m'observer. Non? Imaginez: vous êtes en train de coucher avec quelqu'un, et votre ordinateur est à côté de votre lit, ouvert. N'importe qui de ces services de renseignements peut vous observer faire en toute impunité. Vous trouvez ça normal?

Mais surtout, dites vous bien que, si un jour un dirigeant de type dictateur vient au pouvoir et dirige ces services, et peut vous espionner partout et tout le temps… comment ferez vous pour organiser une résistance à l'oppression de ce dictateur? Accepterez vous Big Brother sans broncher? Soyez attentifs, faites attention à vous.