Hey dites

Est-ce que vous voulez doucement rigoler/être horrifié au choix par le programme présidentiel de Henry de Lesquen pour, je cite, “que la France redevienne la France”?

Quelques petits morceaux choisis des points de son programme : 

  • Fin de “’l’immigration-invasion” : alors pour lui c’est très simple, il sffit simplement de virer deux millions de personnes. Sur cinq ans. Oui, comme ça. 
  • la sécurité : Ordre rétabli dans les zones de non-droits (vous le sentez le côté anxiogène de l’expression un peu?) par l’armée. Petite phrase collector “Les honnêtes gens pourront porter une arme”. Bo par contre, on ne connait pas les critères pour faire des “honnêtes gens”. 
  • Rétablir la “démocratie” (je me demande dans quel dico il a pêché sa définition). En vrac : primauté de la loi française sur le droit international, abrogation de la législation antiraciste. Rétablissement de “ La liberté de discrimination, premier des droits de l’homme“.
  • réforme territoriale : 26 régions fondées sur l’histoire et la géographie, plus de départements. 
  • économie : Libéralisation du marché du travail. Le contrat de travail “ pourra déroger au code du travail et le SMIC sera supprimé. La préférence nationale sera instituée”.
  • Education : mettre fin à “ l’égalitarisme scolaire”.
  • La famille (là je vous mets tout hein, profitez) :  “Je veux ressusciter la famille. La constitution proclamera que le mariage ne peut unir que 2 personnes de sexe opposé. L’autorité du chef de famille sera restaurée. Je souhaite établir un suffrage universel authentique. Le chef de famille votera pour ses enfants mineurs. La loi Veil sera abrogée.” (ironie, ce type a fait l’ENA. Promotion… Simone Veil)
  • Respect de l’identité nationale : qui passe par la promotion “ d’un racisme républicain, positif, sans haine et sans reproche”. Je sais pas pour vous mais pour moi, y a une certaine idée de haine qui va avec le racisme hein. 

… Voila voila. Je vous mets le lien . Et le FN me sortait déjà par les yeux… Je vous passe les phrases sur “la musique nègre” et co. 

Oui parce qu’en fouillant un peu sur son site, on apprend que Monsieur défend aussi l’esclavage et le colonialisme. Oui oui. 

Sinon une pétition circule pour qu’il soit frappé d’inéligibilité juste ici


Vous me croyez si je dis que là j’ai plus trop de foi en l’humanité? Non parce que je viens de lire ça en 2016. 

Je n’arrête pas de repenser

à ce cours de philosophie politique sur la globalisation où mon prof évoquait les nations pour l’heure sans état et disait, en gros, “on pourrait imaginer le monde réduit à de petites nations comme ça et on pourrait passer de l’une à l’autre sans problèmes parce qu’il n’y aurait plus d’état pour mettre des frontières”. Je l’écoutais, ahurie, et je pensais : c’est pas possible cette obsession de bouger partout tout le temps, comme si notre indice de bonheur ne pouvait se mesurer qu’à nos possibilités, notre droit de partir vivre ailleurs. Surtout que, précisément, quand tu veux que ta nation existe politiquement c’est que tu y es attaché, que tu souhaites y habiter et pas pouvoir t’enfuir dans celle d’à coté plus facilement. Alors j’ai levé la main et j’ai dit “c’est supposer que les nations le veuillent” mais il était tellement loin d’imaginer que des gens normaux puissent vouloir garder le pouvoir sur une terre, décider de qui y entre et poser des conditions à l’installation de ceux qui n’y sont pas nés, qu’il n’a pas du tout compris ce que je voulais dire. Et, bon, abstraitement je sais que mes vues ne sont pas partagées par tous mais là c’était un de ces moments où tu réalises que la personne à qui tu t’adresses a une expérience du monde si radicalement opposée à la tienne qu’il est impossible d’établir le dialogue. Dans le même cours le prof m’a demandé de parler à la classe du nationalisme corse et j’ai bien vu à la tête des élèves qu’ils étaient presque tous en train de me prendre pour une allumée du camp de la Haine qui défend son folklore de merdre, parce que dans leur tête dire qu’on appartient à un peuple c’est déjà être raciste alors en plus à un peuple qui n’existe même pas là ça relève carrément de la psychiatrie. 
Plus je pense à ce cours, plus je suis soulagée à l’idée de rentrer vivre en Corse. 

La corruption des élus politiques français bénéficie d’un contexte structurel profondément immoral qui n’est pas fait pour lutter contre cette faiblesse bien humaine, mais pour protéger les copains et les coquins, cacher les petites combines juteuses, entretenir les privilèges des uns, au détriment des payeurs qui souvent se saignent, voilà ce qui ressort du dernier rapport de Transparency international « agir contre la corruption ».

Premier constat douloureux : pour cacher la corruption, la France « n’a pas créé la base de données publique essentielle qui recense les condamnations pour corruption » déplore le rapport, et permettre à chaque contribuable de recevoir l’information à laquelle il a droit. Cela, dans une hypocrisie ambiante de débauche de « solidarité citoyenne. » Solidarité oui, mais pas touche aux élus.

Second constat : « Il est donc très difficile d’avoir, en France, une vision précise des formes que prend la corruption », au point que Transparency France a dû faire appel à des bénévoles pour dresser la carte de la corruption, et que l’ONG lance un appel au public : « Aidez-nous à enrichir la base de données en nous adressant les décisions de justice dont vous avez connaissance » car « nous avons besoin de vous pour connaître les condamnations qui n’apparaissent pas encore sur notre carte, » expliquent-ils.

Les mairies savent trouver de l’argent pour des projets électoralistes et acheter les voix des uns avec l’argent des autres, mais pour financer la lutte contre la corruption, il n’y a plus personne…

Une culture de l’impunité dans laquelle la corruption prospère

Troisième constat : une justice complaisante, voire complice.

« Ce qui a le plus frappé nos bénévoles? La durée des procédures: 45 affaires ont un délai > 15 ans entre les faits et la condamnation » constate l’ONG.

15 ans entre les faits et la condamnation, la justice est généreuse avec les ripoux : elle leur laisse tout le temps pour s’organiser, accumuler un petit pactole sur le dos des contribuables, étouffer les affaires et enfouir leurs détails, perdre quelques dossiers, et pourquoi pas, jouer sur la mort naturelle de quelques témoins ou acteurs gênants, sans compter sur l’immense bénéfice que le temps offre à l’effacement des mémoires. C’est dans cette culture de l’impunité que la corruption prospère.

[… lisez la suite en cliquant sur le lien ça vaut le coup]

— 

La France, un des Etats les plus corrompus d’Europe, constate Transparency International 

  http://linkis.com/reseauinternational.net/EARVH

« Le terrorisme est une réaction intolérante à l’hypertolérance de nos sociétés, comme le viol peut être une intolérance à notre tolérance sexuelle sans limites (son taux croît avec le taux de libération sexuelle, ce qui est paradoxal). C’est la violence de deuxième génération — réaction à l’absence de violence. Ainsi des maladies de deuxième génération (cancer) : elles sont une réaction à l’hyperprotection des corps. » 

Cool Memories (1980-1985), Jean Baudrillard 

Beaucoup de gens sont militants mais ne se revendiquent pas ainsi, voire ne se vivent pas comme tels. Je dirais que militer c’est, à un moment, te poser la question du monde dans lequel tu vis. Et commencer à essayer de le changer, à n’importe quelle échelle. Tu t’intéresses au prix de ce que tu bouffes, à tes charges locatives trop élevées ? Tu as une réflexion politique ! Mes parents sont dans une amicale de locataires qui, il y a quelques années, a attaqué le bailleur social pour récupérer des charges indues. Sauter le pas, c’est super compliqué quand tu ne comprends pas qui tu as en face, les risques que tu prends, etc. D’autres locataires n’ont pas pris part à l’action car ils avaient peur de représailles – la machine administrative, institutionnelle fait peur. Mais c’est déjà militer que de refuser de se faire marcher dessus.

Hey les gars je vais encore forcer hein, mais du coup jeudi y’a une manif. La loi travail, le 49.3, les violences policières, commence à y en avoir marre, non ? 

Du coup bah j’espère que vous viendrez et surtout que y’aura un maximum de monde jeudi, il le faut. 

Je vous laisse avec ces quelques vidéos de Osons Causer : 

https://www.youtube.com/watch?v=NBcwvU2QHWg

https://www.youtube.com/watch?v=2aaZ3pDbd9c

Des bisous, et toujours, si vous voulez parler politique avec moi soit juste comme ça, soit pour me demander des précisions sur ce que je dis (même si je suis genre super loin d’être une pro), bah, hésitez pas. 

Allez à plus