poignards

Marseille: un jeune homme et un infirmier poignardés

Un garçon de 18 ans a été poignardé dimanche 18 août à l’aube dans le centre-ville de Marseille par trois ou quatre jeunes hommes qui se sont ensuite attaqués à un infirmier des urgences, a-t-on appris de source policière.

Lors d’une rixe à 05h30 du matin…

View Post

Les mots

Ils sont comme un cristal,
les mots.
Certains, un poignard,
un feu.
D’autres
seulement rosée.

Secrets ils viennent, emplis de mémoire,
incertains ils sont.
Voiles dangereuses :
bateaux ou baisers,
ils font trembler l’eau.

Impuissants, innocents,
Tissés de lumière.Iis sont légers
et ils sont la nuit.
Et même pâles
Ils se souviennent encore de paradis verts.

Qui les écoute ? Qui les recueille ainsi
cruels, défaits,
dans leurs coquilles pures ?
—  Eugénio de Andrade

anonymous asked:

Qu'est-ce que Carnwennan?

Carnwennan est un poignard utilisé par le Roi Arthur pour tuer une sorcière foncé dans le Welsh légendes. Je l'ai changé un peu de sorte qu'il est le même qu'Arthur l'épée, le bouclier et la lance.

SHIT I forgot to add a translation here you go:

Anon: What is Carnwennan?

Me: Carnwennan is a dagger used by King Arthur to kill a witch in the dark Welsh legends. I changed it a bit so it is the same as Arthur’s sword, shield and spear.

Oublie le temps. Le temps qui te détruisais. Oublie se monde. Oublie cette rafale qui te détruis…
Tout tourne mais c'est comme si je n'en faisais pas partie. Je suis là, à regarder mon monde s'écroulé. Mais… je sens que je ne peux rien faire. Pleins de mots en moi que je ne dis pas. C'est bizarre, c'est quand la nuit arrive que mes mots surgisses en maux. On me répète que le temps guérie les blessures. Moi, les miennes continues à se répandre de tout leur longs. Ses conneries qui provoque mes déchirures et ma solitude. Comment revenir en arrière ? Il n'y a aucune possibilité. Tout avance. Tout. Absolument tout. Même quand vous essayer de faire stop. Suis-je vraiment différente à ce point ? Suis-je vraiment horrible pour que même ma propre famille me poignarde ? ai-je un problème ? Je comprend plus… Pourquoi me prendre par mes sentiments ? Pourquoi me regardez-vous avec pitié ?
Maintenant, tous se que j’espère c'est que mon année se déroule tranquillement. Comme je l'ai imaginée. C'est ça qui me fais pas paniquer, parce que je me dis et imagine que tout ira bien.
Tout ira vraiment bien pas vrai ?
—  #JM
Nabilla : les secrets de la nuit du drame

Par la rédaction de Puretrend.com

On sait enfin ce qui s'est réellement passé dans la nuit du 6 novembre. Dans son édition du jour, Le Parisien révèle les conclusions du juge chargé de l'affaire Nabilla/Thomas. Tout est parti d'une crise de jalousie…

On connaît enfin les détails de la nuit où tout a basculé entre les amants terribles. L'appart'hôtel de Boulogne-Billancourt avait gardé les secrets de la dispute du couple jusqu'à ce jour : Le Parisien, qui a eu accès aux conclusions du juge chargé de l'affaire, révèle dans ses pages ce qui a poussé Nabilla à poignarder Thomas.

Une crise de jalousie à l'origine de l'altercation

Comme beaucoup de journaux l'avaient avancé, l'altercation a commencé par une crise de jalousie. Thomas reprochait notamment à Nabilla sa danse lascive de la veille sur le plateau de “Touche pas à mon poste”. “Tu fais quoi sérieux, on te voit en train d'allumer Hanouna, en train de danser sur ta chaise en culotte […]”, peut-on lire dans un des textos du jeune homme adressés à Nabilla. Les choses s'enveniment, d'autant plus que Thomas est sous l'emprise de la drogue. S'il affirmera aux policiers s'être blessé seul avec le couteau, il a depuis été prouvé que Nabilla avait porté le coup, mais sans intention de donner la mort. C'est pour cette raison que la jeune femme comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour “violences volontaires aggravées” et non “tentative de meurtre”.

Encore des démêlés avec la justice

Une fois cette affaire jugée, il restera encore à Nabilla et Thomas à s'expliquer de l'agression d'une femme à la sortie d'un cinéma d'Aix-en-Provence. Quelques semaines plus tôt, Nabilla et Thomas ont non seulement été aperçus ensemble alors que cela leur est interdit, mais ils auraient eu une altercation avec une spectatrice qui leur avait demandé de parler moins fort dans la (…) Lire la suite sur purepeople.com

Nabilla : toujours aussi accro de son Thomas
Nabilla : sexy pour la promotion d'un produit pour cheveux
Nabilla, toujours aussi sexy sur Instagram : elle se prend pour Jennifer Lopez
Nabilla : elle déclare son amour pour François Hollande

ProD2 - Le LOU se sort du piège biterrois !

ProD2 - @LeLOURugby se sort du piège biterrois ! #ASBHLOU #J3

On pensait l’ex-pensionnaire de Top14 se diriger vers une victoire fleuve quand en début de seconde période, Toby Arnold plantait un second coup de poignard en contre, mais c’était sans compter sur l’envie biterroise de ne pas mourir au Stade de la Méditerranée devant son public.

Les lyonnais ont accentué les impacts tout au long de la première période, les locaux eux, ont dans un premier temps…

View On WordPress

Le Stylo

Lorsqu’un long couteau, pointu et métallique, se met à graver sur une feuille de papier des mots volants et incohérents, c’est qu’il est contrôlé par une inspiration extérieure. Le sang au bout de sa lame tranchante blesse les gens en s’exprimant, elle peut aussi les réconforter en rayant les fautes commises et en les remplaçant par des mots qui les contredisent.
Aussitôt la lame tremble sous son manche. Il faut l’arrêter…
D’autre fois, le crime vient de vous-même. Quand vous y êtes tenté, la différence aimablement menaçante entre la fermeté du poignard et la fluidité du manche. Quel envoûtement alors de voir, dès la ligne finie, la calligraphie diaboliquement surprenante qui vous apprend, prête aux quelconques exigences de votre œil, les incomptables récits du monde entier !
Il faut remuer la cartouche d’encre, puis patienter, après avoir pris connaissance de la mine criminelle et innocente qui transperce l’imagination de votre écrivain, une tempête de mots peut alors tomber, le mythique « clic » qui vous offre sa douleur, remplacée aussitôt par des aventures ou des énigmes…
Mais ici finit l’ensorcèlement et commence la liberté.


-Lily-

Je ne sais pas trop qui ou quoi m'a mis la mais on m'amis :) dans ce corps et bien souvent j'oublie le contrôle et la responsabilité que j'ai envers moi même j'oublie que c'est à moi de me guider que tout ne se fera pas tout seul c'est à moi de me protéger de me pardonner de me faire avancer. De regler mes problèmes de m'aimer. Je ne sais pas c'est bizarre, j'ai l'impression de mettre trahi, abandonné quand pendant plusieurs années je me suis nié en confiant mon destin, en confiant ma vie aux autres. Je l'ai ai laissé décider de ce que j'étais et dee pour quoi j'étais ici qur terre.

Alors que moi / enfin mon moi, mon enfant intérieur ou je ne sais quoi criais au secours.

Ne pas s'ecouter reviens se poignarder s'autodetreuiea poignarder une petit enfant sans aucune defense. Ou a l'ettoufer. Aux choix.

Cette semaine sur L'Ivre de Lire #Littérature “Henri IV est tombé sous le poignard de Ravaillac. Louis XIII n’a que neuf ans et une mère, Marie de Médicis, qui entend bien conserver le plus longtemps possible, au profit du Florentin Concini, la réalité du pouvoir… Le chevalier Pierre-Emmanuel de Siorac est le témoin des sept années au cours desquelles l’enfant-roi, qu’il sert avec un dévouement absolu, va en secret tisser son réseau, s’initier aux affaires du royaume, jusqu’au coup de force qui lui donnera le trône à quinze ans et demi.” Une critique de Ambroise Raymond

(via L’Ivre de Lire - Fortune de France, tome 8 : L’Enfant Roi - Robert Merle)

Tabakoto (Kéniéba) : Un jeune orpailleur tué à cause d’une chaise

Une histoire de chaise autour d’une table de jeu de cartes à mal tournée entre deux jeunes orpailleurs, des amis venant tous d’un même village. C’était ce lundi à Tabakoto dans le cercle de Kéniéba.

External image

L’un des jeunes orpailleurs a été volontairement égorgé par son intime ami, qui l’accusait d’avoir occupé sa place. Après l’intervention des autres joueurs, une accalmie était intervenue entre les deux personnes, qui avaient tous deux gardé le silence.

Après, c’est l’un des belligérants qui s’était retiré des lieux. Au moment où les autres étaient concentrés sur le jeu de belote, il est revenu avec un couteau et surpris son adversaire en le poignardant.

Ce dernier a rendu l’âme sur place. Ce qui a été choquant, c’est que le défunt serait arrivé à Tabakoto à l’adresse de son tueur. Les deux travaillaient en parfaite entente. Le présumé assassin est aux frais à la brigade de gendarmerie de Kéniéba.

Alou Badra Diakité

Source: L’Indicateur du Renouveau



from WordPress http://ift.tt/1NZ5CUX
Tabakoto (Kéniéba) : Un jeune orpailleur tué à cause d’une chaise

Une histoire de chaise autour d’une table de jeu de cartes à mal tournée entre deux jeunes orpailleurs, des amis venant tous d’un même village. C’était ce lundi à Tabakoto dans le cercle de Kéniéba.

External image

L’un des jeunes orpailleurs a été volontairement égorgé par son intime ami, qui l’accusait d’avoir occupé sa place. Après l’intervention des autres joueurs, une accalmie était intervenue entre les deux personnes, qui avaient tous deux gardé le silence.

Après, c’est l’un des belligérants qui s’était retiré des lieux. Au moment où les autres étaient concentrés sur le jeu de belote, il est revenu avec un couteau et surpris son adversaire en le poignardant.

Ce dernier a rendu l’âme sur place. Ce qui a été choquant, c’est que le défunt serait arrivé à Tabakoto à l’adresse de son tueur. Les deux travaillaient en parfaite entente. Le présumé assassin est aux frais à la brigade de gendarmerie de Kéniéba.

Alou Badra Diakité

Source: L’Indicateur du Renouveau



from WordPress http://ift.tt/1hVrWTa
via IFTTT