place: geneve

One of the oldestCafé-Crêperie Saint-Pierre, Geneva, Switzerland 2016

Wow! Today I’m wearing a 1943 Universal Geneve Tri-Compax Triple Date Moonphase Reference 22279 in Eversteel Stainless Steel. A beautiful vintage example. (Store Inventory # 11209, listed at $7050, available now for purchase online & in store.)

someone too excited to take the train..

- Geneva Aeroport station, 23032017

it only took 10minutes from Geneva Airport to the Geneva city.. and the train was quite frequent..

if you need to go to the restroom, do so at the Airport..once you arrived in the city.. you have to pay CHF 1.5 to use the restroom…

but here.. let me tell you a fairly penny-pinching trick…

if you don’t want to spend money on restroom, you can always ride the train from Geneve City back to the airport and use the restroom in the train..

its not really clean though, but desperate time calls for desperate measures..

Aujourd'hui j'ai senti que la question n'était pas de faire ou de ne pas faire, d'agir ou de me reposer, de trouver un équilibre entre l'action et l'inactivité, mais de prendre conscience que dès que je suis en mode opératoire, dès que je passe à l'action, tout se fait dans une sorte de tension et d'impatience extrêmes. Qui sont aussi là quand je m'arrête en fait, à peine déguisées. Sentir ça, faire de la place à ça. Identifier de quoi c'est fait, peu à peu.

Le pêcheur (capturé sur le quai des Bergues) représente ces longues heures de présence que j'avais enfant en Scandinavie tandis que je pêchais - priant pour qu'aucun poisson ne morde jamais ! ;)

Virées suisses

Aujourd'hui, je tenais à vous parler d'une destination qui me tient à coeur : la Suisse. Je m'y suis rendue à deux reprises. Chaque voyage était fort différent. J'adorerais visiter Berne ou la Suisse italienne. Ca se fera très certainement dans l'avenir. Après tout, ce n'est pas si loin de la Belgique.

La première fois que j'ai mis les pieds en Suisse, je devais avoir 12 ans. Comme beaucoup d'écoles primaires, on partait en « vacances de ski » en dernière année. Pendant plusieurs semaines, les professeurs nous avait enseigné la géographie de la Suisse et tout ce qu'il y avait à savoir sur notre voyage. On était tous très impatients.  Le départ était prévu à la mi-janvier. Dix jours à la montagne était prévu. Première étape de ce voyage : prendre le train jusqu'en Suisse. Après une nuit difficile dans les wagons, un bus nous attendait. C'était parti pour les routes en zigzag de la montagne ! Après 1670 mètres de montée, nous étions enfin arrivé à notre station : Zinal. Ce petit village se situe dans le canton du Valais, dans le sud de la Suisse. Avec ma classe, nous avons participé à toutes sortes d'activités typiques de la région : ski, patinage, luge, randonnées, raquettes, visites ou encore fondue. Je n'ai pas de photos à vous présenter pour cette partie du récit. Vous imaginez bien qu'à cet âge-là, je n'avais pas d'appareil photo. Enfin si, un jetable. Tout ce que je peux vous dire est que le retour sur les bancs de l'école a été difficile.

Genève, Suisse, août 2009


Another time

Mon second voyage n'est pas réellement plus récent mais j'ai au moins une photo à vous montrer. Vous l'aurez deviné, ça se passait à Genève. J'y suis aillée durant l'été 2009. Si je calcule bien, je devais avoir 14 ans. La particularité de ce voyage est que c'était la première fois que je voyageais seule en avion. C'était un peu la panique mais tout c'est au final très bien passé. Une amie m'a accueillie chez elle durant deux semaines. Encore merci à elle d'ailleurs si elle lit cette chronique. Lors de ces vacances, je n'ai pas énormément visité. J'ai énormément vu le lac Léman. Vu que j'étais partie en août, c'était toujours agréable de s'y promener autour. Cependant, je trouvais ce paysage splendide et atypique. J'avais en face de moi cet immense étendue d'eau et en arrière-plan des montagnes. En bref, je garde un très bon souvenir de cette aventure. Ca me ferait plaisir d'y retourner et prendre plus de temps pour visiter la ville. Il est clair que je ne pensais pas réellement au côté culturel durant mon adolescence. Mais finalement, je pense qu'on peut parler d’expérience car pendant deux semaines, j'ai vécu la vie d'une adolescente suisse avec mon amie. Il est clair que ça change de toutes ces vacances prévues à l'avance et bien calculées.


Ces deux petites histoires clôturent ce que j'ai à vous raconter sur la Suisse. Même si j'espère sincèrement revenir très bientôt avec d'autres chroniques sur ce pays. La semaine prochaine et d'ailleurs dès ce mardi, on commencera une nouvelle semaine à thème. La région où s'écoule l'Arno sera mise à l'honneur !