piteux

Et ils sont là, devant toi, te fixant avec un regard aussi piteux que la tronche que tu tires devant eux. Et te rassure avec ces deux mots : “ça passera” parce que tout ne dure qu’un temps. Mais, ça ne passe pas, non, ça ne passe pas.