pieds nus

101 choses que j’enseignerai à ma fille par Sierra Vandervort

1. Sourire est la plus belle des choses que tu puisses faire.
2. Ne laisse personne te dire que ce que tu écoutes n'est “pas de la musique” si c'est ce que tu aimes.
3. Sache simplement qu’“In the Air Tonight” de Phil Collins est une chanson parfaite.
4. Tu as le droit de trouver qu'une femme est belle.
5. Évite d'être une langue de vipère avec les autres filles. Tu auras besoin d'elles quand nous prendrons le pouvoir.
6. Méfie-toi des hommes qui veulent te faire croire qu'ils vont te faire changer.
7. Même s'il t'a invitée à dîner, tu ne lui dois rien.
8. La fierté que tu ressens pendant 20 minutes dans un bikini qui te met en valeur ne vaut pas un bon restaurant. Je peux te l'assurer.
9. Trouve en toi l'envie de découvrir le monde.
10. Tu as le droit de ne pas vouloir te maquiller ou jouer à la princesse.
11. Mais, si c'est que tu souhaites, c'est aussi ton droit.
12. En tout cas, essaie au moins une fois le rugby pour me faire plaisir.
13. Fais en sorte que ta vie soit aussi amusante que ton profile Instagram le laisse entendre.
14. Ne souris pas si tu n'en as pas envie.
15. Tu n'as pas vraiment besoin de te faire accompagner par une copine quand tu vas aux toilettes.
16. N'aies pas de préjugés liés au genre, à la couleur de la peau, à la sexualité et aux croyances religieuses.
17. Les gens sont comme ils sont.
18. Des bougies et un album de Gainsbourg peuvent résoudre presque tous les problèmes.
19. Ne laisse aucun mec s'en tirer à bon compte s'il te siffle dans la rue.
20. Si tu ne peux pas te balader en jogging et boire des bières avec eux, ce ne sont pas de vrais potes.
21. Fais-toi des copines dont tu te sens vraiment proche.
22. Et sois là pour elles quand elles en ont besoin.
23. L'endroit où tu te trouves n'est jamais une excuse.
24. Tu peux t'épanouir n'importe où.
25. Trouve ta voix, et fais-toi entendre.
26. Ne fais pas les choses pour me faire plaisir. Ta réussite t'appartient.
27. Ça ne te coûte pas grand chose de mettre des talons, même si tu es grande.
28. J'aimerais vraiment que tu lises Jane Eyre.
29. Mais si tu préfères Twilight, ça me va aussi.
30. En revanche, si tu pouvais éviter 50 Nuances de Grey…
31. C'est vraiment de la merde.
32. Je t'en supplie, regarde Friends
33. Et, si ça te dit, pars à l'étranger en mission humanitaire.
34. Fais les puces.
35. Garde tes billets de spectacle en souvenir.
36. Lave-toi toujours le visage avant d'aller au lit.
37. Évite de te parfumer comme une cocotte.
38. Nage toute habillée.
39. Nage toute nue.
40. Évite à tout prix les détox à base de jus.
41. Tu devras regarder Le Roi lion avec moi au moins cinq fois dans ta vie.
42. Sache que les ange-gardiens existent.
43. Fais un vœu quand tu perds un cil.
44. Sois passionnée.
45. Sois excessivement passionnée.
46. Sois tellement passionnée que les gens se demandent si tu n'es pas un peu dingue.
47. Le féminisme n'a rien d'effrayant.
48. Apprends à jouer au Uno.
49. Et au Menteur.
50. Ne te disperse pas.
51. Ose.
52. Ne laisse personne te dire que c'est juste une phase si tu penses que c'est sérieux.
53. Ta sexualité ne te définit pas.
54. Fais-toi un festival de musique au moins une fois dans ta vie.
55. Ne suis pas les conseils des réactrices de modes. Inspire-toi plutôt de la manière dont elles s'habillent.
56. S'il se sent castré par ton boulot ou ton succès, il n'en vaut pas la peine.
57. Trouve-toi un homme qui soit plus courageux que toi.
58. Ou une fille.
59. Tu en as parfaitement le droit.
60. Si un type ne te sort que des clichés, prends tes jambes à ton cou.
61. Ce que tu vaux n'a rien à voir avec ton allure, ton âge ou ta silhouette.
62. Et ça, ce sera toujours vrai.
63. Tu ne vivras pas tes plus belles années au lycée.
64. Mais à la fac.
65. La question “A quoi tu penses?” fera des miracles.
66. Mets ton casque sur les oreilles, et danse comme une tarée dans ta chambre.
67. Je te promets que je ne rirai pas.
68. Je te souhaite de rencontrer quelqu'un qui te fera littéralement pisser de rire.
69. Et de ne jamais le quitter.
70. Marche pieds-nus.
71. Ne sois pas naïve.
72. Avoir de la classe, parfois, on s'en tape.
73. Ne baisse jamais les yeux.
74. La magie, ça existe.
75. Ne regrette pas tes moments de déprime. Ils te permettront d'apprécier les instants de bonheur.
76. Quoi que tu fasses, fais preuve de modération.
77. Même dans la modération.
78. Le café est bon pour ton âme.
79. Sois honnête, et ne t'excuse pas de l'être.
80. Vis la musique sans même chercher à comprendre ce que tu ressens.
81. Lève-toi de bonne heure.
82. Trouve-toi un meilleur pote gay.
83. Il te laissera dormir dans son lit et tu pourras lui emprunter son eye-liner.
84. Ne te laisse pas faire.
85. Entoure-toi de belles personnes.
86. Souviens-toi que tout le monde ne pense pas comme toi.
87. Sois toujours ouverte à de nouvelles expériences. Tu pourras toujours dormir plus tard.
88. La vérité sans fard est toujours préférable au mensonge qui te consume.
89. Bois du champagne et danse sur la table.
90. Fais une liste des choses que tu veux accomplir avant de mourir.
91. Fais une liste de toutes les choses que tu as déjà accomplies.
92. N'oublie jamais de dire “Je t'aime” avant de partir.
93. Profite de ce qui est sous tes yeux au lieu d'en prendre une photo.
94. Trouve le moyen de te glisser au premier rang quand tu vas en concert.
95. Pars faire du camping sans te préoccuper de la coupe que ça te fera.
96. Aime aussi pleinement que tu ris.
97. Ris beaucoup.
98. N'aie pas peur d'être parfois un peu nunuche.
99. Quand tu vis quelque chose de bien, sois dans l'instant présent.
100. Trouve des trésors dans tout ce qui t'entoure.
101. Ne te laisse pas paralyser par la peur.

youtube

The third post in this African Music series is about the great diva from Cape Verde, Cesária Évora.

AFRICA DIVAS

She was born in Mindelo in Cape Verde on 27 August 1941. Her parents were poor, and after her father’s death (probably due to alcoholism), her mother placed her in an orphanage. Here she was introduced to music when she joined the orphanage choir.

When she was older, she started singing in the local bars of Mindelo, a glass in one hand, a cigarette in the other. She became well-known locally for her interpretation of coladeras and mornas, the traditional songs of Cape Verde (heavily influenced by Portuguese music, since the islands used to be a Portuguese colony).

Her first international success was in 1988 with the release of her first commercial album La Diva Aux Pieds Nus, recorded in France. She eventually won a Grammy for World Music in 2003 for her album Voz d'Amor. She died in 2011.

The song I’ve selected is Sodade, the Cape Verde version of the Portuguese word saudade, which refers to a deep nostalgia or a profound melancholic longing (for something or someone unattainable).

PS: If you want to listen to more African divas, I recommend the late great Miriam Makeba from South Africa and Angélique Kidjo from Benin.

Enjoy! - Today in Tokyo (who lives in Tokyo but grew up in South Africa)

Quand j'suis arrivé sur la plage au petit matin avec mon surf sous le bras, y avait une fille qui était déjà là, qui fixait l'horizon. J'étais surpris, normalement j'suis toujours tout seul. Et j'te jure mec, tu l'aurais vu. Elle était dans un sale état. Elle était pieds nus, elle portait une robe blanche à moitié transparente qui lui collait à la peau, elle avait du sable partout sur le corps, des grosses cernes sous les yeux, les lèvres gercées, les cheveux emmêlés par la houle et collés sur ses joues creuses. Elle était vraiment pas belle à voir. J'sais pas ce qu'elle foutait là à six heures du mat, elle avait l'air complètement perdue, elle avait probablement passé la nuit ici, fin j'en sais rien, j'comprenais pas ce que pouvait bien faire une gamine ici aussi tôt. J'savais pas trop si j'devais aller lui parler ou pas, puis tu comprends c'était pas vraiment mes affaires. Elle avait l'air assez jeune, pt'être dans les dix huit ans, ou un peu moins. Elle avait aussi l'air tellement triste pour ses dix huit ans, tellement mal. Elle faisait peine à voir. Quand j'me suis retrouvé à sa hauteur elle s'est tournée lentement vers moi. C'est là que j'ai pu voir l'état de ses lèvres, mais ce sont surtout ses yeux qui m'ont frappés en premier. Des yeux plus bleus que l'océan. Tu vois la couleur de l'eau au petit matin, quand le jour s'lève à peine ? Ben c'était exactement la même couleur. D'un bleu foncé, pur, profond, pénétrant. Ouais, c'était exactement ça, pénétrant. Tu t'perdais dedans, un truc de malade. Ils m'attiraient autant qu'la mer, ils étaient tout aussi captivants et ils avaient la même lueur dangereuse et indomptable. C'est super cliché ce que j'te raconte là, mais j'te promets ils te transperçaient, t'avais l'impression qu'ils sondaient ton âme. J'sais pas combien de temps j'suis resté là à la regarder comme un idiot, incapable de bouger. Mon cerveau était comme en bug tu vois, j'étais pas en mesure de réfléchir, de commander à mes membres d'avancer. J'pouvais juste la dévisager, la bouche entrouverte. On est resté immobiles à s'regarder dans le blanc des yeux pendant un bon bout d'temps, et j'aurais pu continuer encore longtemps si elle avait pas explosé de rire d'un seul coup. Et son rire mec, son rire. La plus belle chose que j'ai jamais entendu. Il t'faisait l'effet d'une claque dans la figure, d'un coup d'fouet dans l'dos, d'un coup d'pied au cul. J'avais jamais entendu un truc pareil de ma vie, c'était le truc qui te retournait les tripes le cerveau tout. J'sais pas comment t'expliquer, c'est impossible t'façon. Après ça j'savais plus ce que j'étais venu foutre sur cette plage. Puis elle s'est détournée, et elle avait pas l'air d'avoir trop envie d'me parler, alors j'ai tant bien que mal repris mes esprits et mon surf, reconnecté mon cerveau à mes membres puis j'me suis enfoncé dans l'eau et j'ai nagé jusqu'aux vagues. Quand j'me suis retourné pour voir si elle m'observait ou pas, elle avait disparu. Comme ça, en moins de cinq minutes elle s'était volatilisée, et je l'ai jamais revue. J'y retourne tous les matins sur cette foutue plage, mais j'suis à nouveau tout seul. Ça fait deux ans maintenant, et j'me demande toujours ce qu'elle est devenue.
—  ouragandsentiments