photographies

10

Ces photos de John Carder Bush sont connues. Ce qui les rend particulièrement touchantes pour une fan de Kate Bush comme moi, c'est de voir, à travers l'attention d'un grand frère pour sa petite sœur, une personnalité rêveuse et créative en devenir. J'adore la photo où elle est avec Paddy, son autre frère, musicien et poète (et druide pourrait-on croire!) ; affublés de tenues improbables, on sent une complicité entre ces trois-là, dans une famille où l'imagination est encouragée, comme une plante que l'on arrose généreusement. Les poses de la jeune Cathy, souvent très sérieuse, rêveuse, alanguie ou même ennuyée, quand on sait ce qu'elle a ensuite été capable de créer, révèlent le terreau de son univers. Une ferme, une bonne paire de bottes, des gilets en peau de mouton, des instruments folkloriques, de la poésie, deux frères fantasques, du temps. Au-delà du document pour “fans”, ces photos sont belles parce qu'elles disent cela ; elles montrent l'environnement fertile dans lequel a grandi l'esprit de Kate Bush, et dans son petit minois boudeur, on reconnaît déjà le dessin de ses narines, sa moue caractéristique, ses yeux doux ou frondeurs, bientôt mis en scène et reproduits pour la planète entière. Tout semble déjà là.