passages

Je vivais de projets ; elle niait l’avenir ; tout effort lui semblait méprisable, la prudence une mesquinerie, la persévérance un mensonge à soi ; elle n’accordait de prix qu’à ses émotions : ce qu’on comprend avec sa tête ne l’intéressait pas.
—  Simone de Beauvoir, La force de l’âge. 

Professor Umbridge stood up. She was so short that this did not make a great deal of difference, but her fussy, simpering demeanor had given place to a hard fury that made her broad, flabby face look oddly sinister.
“Potter has no chance whatsoever of becoming an Auror!”

Professor McGonagall got to her feet too, and in her case this was a much more impressive move. She towered over Professor Umbridge. 
“Potter,” she said in ringing tones, “I will assist you to become an Auror if it is the last thing I do! If I have to coach you nightly I will make sure you achieve the required results!”

– Harry Potter and the Order of the Phoenix.

La vérité était qu’il ne supportait plus, physiquement, ni les murs ni le plafond, il respirait mal, les objets l’agressaient, une vibration nocive le harcelait. Le pire, c’était encore la présence des gens autour de lui. Il sentait leur misère, leurs douleurs, leur peur panique de ne pas être à la hauteur, d’être démasqué, puni, de manquer ; il avait l’impression que c’était comme un pollen : ça s’infiltrait en lui et le gênait pour respirer.
—  Virginie Despentes, Vernon Subutex II.

“Avoir un chagrin d'amour, on le sait, c'est comme avoir le mal de mer sur un bateau : les gens trouvent votre état amusant, mais vous, vous vous sentez mourir.“

(Auteur : Rosa Montero
Livre : "L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir”)

Elle se refuse toujours à comprendre, à entendre,
Elle rit pour cacher sa terreur d’elle-même,
Elle a toujours marché sous les arches des nuits
Et partout où elle a passé
Elle a laissé
L’emprunte des choses brisées.
—  Paul Éluard, Capitale de la douleur, poème : Les petits justes VIII. 
3

Hazy figures walk towards the viewer in John Wentz’s new series of oil paintings, their faces muddled as if conjured from some distant memory or last night’s dream. His solo show “Passages,” opening alongside Mike Davis’s “A Blind Man’s Journey” (see our recent studio visit with Davis here), is set to debut at San Francisco’s 111 Minna Galleryon October 3. Read more on Hi-Fructose

Today marks the passing of another star, the inimitable Ruby Dee. Following her success on Broadway, she captured the hearts of film audiences with her portrayal of Rae Robinson in “The Jackie Robinson Story”.

Photo: Ruby Dee and Jackie Robinson, July 11, 1950

Herald-Examiner Collection, Los Angeles Public Library