parrainages

Parrains, Marine. En meeting dimanche 12 février à Strasbourg, Marine Le Pen, candidate du Front national, a fustigé le président Nicolas Sarkozy, “monsieur plus de l'immigration”. Un discours musclé devant plus de 2000 sympathisants. Côté parrainages, elle en serait à 400 : il lui en faudra 500 pour pouvoir mettre le cap sur le premier tour de l'élection présidentielle.