paces

instagram

Unique MRI view of identical twins💕
#premed #premedlife #medicalschool #medschool #medicalstudent #medstudent #paces #médecine #medicina #medecine #saturday

Made with Instagram
2

04th december (2016) - 10.28 pm // when you want to have a productive day but mother nature stabs you in the uterus // i got my periods today and as usual : it hurts like hell. // (fr) ok alors j'ai pas fait tout ce que je voulais travailler aujourd'hui, il me reste la RMN et les lysosomes. bref, je vais continuer à bosser jusqu'à 23h30, j'espère avoir fini ce que je veux finir à ce moment là. //

Formations de cellules multinuclées

Il existe physiologiquement des variations de nombre de noyaux selon le type de cellule, même si les cellules mononucléées sont plus courantes. Ainsi certaines cellules sont dites anucléées car ne possèdent pas de noyaux, comme les globules rouges ou les plaquettes.

Elles peuvent avoir parfois plusieurs noyaux : on parle de cellules binucléées lorsqu'ellse en ont deux : citons par exemple les cellules de la paroi de la vessie (cellules urothéliales), certaines cellules du foie (hépatocytes) ou certaines cellules du muscle cardiaque (cardiomyocytes). On parle ensuite de cellules plurinucléées ou multinucléées si elles en ont plus de deux, comme les cellules qui détruisent l'os (ostéoclastes), les cellules du placenta (syncitiotrophoblaste), ou les cellules des muscles striés squelettiques (rhabdomyocytes).

Les cellules plurinucléées ont deux grands modes de formation. Elles peuvent faire par exemple une mitose sans cytodiérèse, c'est-à-dire qu'elles répliquent leurs ADN, divisent leurs noyaux pendant la caryodiérèse mais ne divisent pas leurs cytoplasme ce qui fait qu'on retrouve deux noyaux identiques dans une seule cellule. Une autre façon de faire est de fusionner plusieurs cellules mononucléées. C'est ce qui se passe en embryologie pendant l'implantation de l'embryon : le cytotrophoblaste prolifère et les cellules produites fusionnent entre elles, formant une méga-cellule pleine de noyau entre l'endomètre de la mère et le cytotrophoblaste de l'embryon, appelé syncitiotrophoblaste.

Ces schémas ont été faits pour mes ED du Tutorat à partir des cours que j'ai retranscrit quand j'étais en première année de médecine. Ma seule source est le professeur de l'époque, et je peux avoir mal compris certaines choses, faire des approximations fausses, etc même si je fais de mon mieux. Croiser les sources permet d'avoir des informations plus fiables. N'hésitez pas à commenter pour discuter des sujets abordés ! Schémas et explications faits entre 2015 et 2016.

Régulation : transition métaphase - anaphase

Il est primordial pour la cellule d'éviter toute erreur de répartition d'ADN entre les deux cellules filles lors de la mitose car avoir des chromosomes manquant ou en trop est souvent peu viable pour elles. Il y a deux check-points essentiels : l'un en entrée de mitose, et l'autre entre la métaphase et l'anaphase.

Le but du check-point métaphase/anaphase est de s'assurer que tout les chromosomes soient rattachés à leurs microtubules pour passer au clivage des centromères en anaphase, sans quoi on aurait une asymétrie de répartition de l'ADN entre les cellules filles. Pour ça il y a une cascade d'interactions complexe entre différentes protéines qui entre en jeu.

Pendant la métaphase, la cohésine (cohésion + protéine) maintient les deux chromatides du chromosome : cette cohésine est inhibée lors de l'anaphase permettant le fameux clivage, et c'est donc le chainon déterminant de cette cascade de réactions. Il y a deux couples de protéines qui s'inhibent entre elles pendant la métaphase : MAD2 inhibe le complexe APC + CDC20, et la sécurine inhibe la séparase.

Lorsque tout les chromosomes sont reliés à leurs microtubules, la protéine MAD2 est détruite, ce qui met fin à l'inhibition du complexe APC + CDC20. Ce complexe peut alors exercer son action, qui consiste à détruire la sécurine. La séparase n'est donc plus inhibée, détruit la cohésine, et donc les chromatides peuvent se dissocier : la cellule entre en anaphase.

Ces schémas ont été faits pour mes ED du Tutorat à partir des cours que j'ai retranscrit quand j'étais en première année de médecine. Ma seule source est le professeur de l'époque, et je peux avoir mal compris certaines choses, faire des approximations fausses, etc même si je fais de mon mieux. Croiser les sources permet d'avoir des informations plus fiables. N'hésitez pas à commenter pour discuter des sujets abordés ! Schémas et explications faits entre 2015 et 2016.