oreils

2

BLING BLING 2 Earrings

Voici bling bling 2. Boucles d'oreilles. Sims 4.
Pour elle.
Donc la version 2.
anneaux , or, argent ou rosie gold. avec Sont crystal precieux.
Toujours un look bling bling!
Happy simming Zone accessoires

http://www.jomsimscreations.fr

Here bling bling  2. Earrings. Sims 4.
For her.
So version 2.
rings, gold, silver or gold rosie. with are precious crystal.
Always a bling bling look!
Happy simming Zone accessories

http://www.jomsimscreations.fr

Pulder Necklace

Voici Pulder, collier sims 4. Pour elle
collier bleu roi. ornement. or jaune, or blanc, or gris, or rose.
Avec sont pendentif. pierre precieuse bleu. Petit cylindre , et crochet, assortit.
Un bijoux precieux.
Happy simming  Zone accessoires

http://www.jomsimscreations.fr

Here Pulder necklace sims 4. For her
royal blue necklace. ornament. yellow gold, white gold, white gold, rose gold.
With are pendant. precious stone blue. Small cylinder, and hook matches.
A precious jewelry.
Happy simming!  Zone accessories

http://www.jomsimscreations.fr

Combien de temps pour évacuer la colère ? Combien de temps pour oublier la meurtrissure du corps ? Combien de temps pour oublier la violence des paroles cinglantes ? Combien de temps pour mettre des mots et oser avouer le moche à des oreilles amies ? Combien de temps pour laisser fleurir le désir et dessiner en corps ?

© Rita Renoir, 2016  

(Mes illustrations sont mises à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.)

Instagram - Twitter - Boutique Etsy

Quand je demande des nouvelles du taff à clochette qui a repris avant moi et qu'elle me dit : “ ben rien de spécial ,tiens mr M. (monsieur sexy) est venu au boulot avec une nouvelle voiture, il m'a dit que c'était la voiture de sa femme. ”

Sa femme.sa femme ? SA FEMME ?!?!?! est-ce que monsieur sexy ne se serait pas foutu grandement de ma gueule ? Et voilà. Je me suis encore emballée pour rien avec un connard qui m'a menti juste pour avoir mon cul. Je suis déçu à un point si vous saviez…

Originally posted by vicookieus

C’était hier, à la gare, ce genre de lieu de passage où l’on ne fait pas attention à son prochain. Les yeux rivés sur les tableaux d’affichage sur lesquels défilent les trains au départ et à l’arrivée. Les voyageurs marchent vite et droit devant eux.

Je me suis installé dans ce lieu en attente de mon train, de la musique dans les oreilles, perdu au milieu du flot intarissable des voyageurs pressés. Chacun a son rythme, et le mien est plutôt passif, devant le hall, une cigarette à la bouche, j’observe les gens et m’imagine leurs vies au son de la musique qui me passe dans les oreilles.

Comme d’habitude - tout fumeur connaît ça - des gens viennent nous aborder pour nous demander une cigarette. J’aime en offrir une de temps à autres quand une personne fait preuve de suffisamment de politesse.

Ce jour-là, toujours perdu dans mes pensées, je remarque un groupe de trois filles souriantes et semblant apprécier ce dimanche ensoleillé à proximité des quais. Une des trois était châtain avec quelques reflets blonds et portait une jupe avec un haut assez ample, perchée sur des talons hauts. Une autre portait une robe légère adaptée à la saison, à l’aise dans des espadrilles les cheveux en bataille, et riait à gorge déployée. La dernière, un peu en retrait, une brune d’apparence un peu timide jouait avec ses cheveux et semblait apprécier la compagnie de ses amies. Alors que je les observais marcher le long de la voie de tramway passant devant la gare, le regard de la dernière a croisé le mien et ne m’a pas lâché. Je n’ai pas osé soutenir son regard, et l’ai détourné sur ma cigarette qui se consumait.

Du coin de l’œil je l’ai vue glisser un mot à ses amies et s’est dirigée dans ma direction. D’un pas assuré, un grand sourire sur le visage, elle s’est approchée de moi, mes yeux toujours rivés sur ce tube de nicotine faisant des allers-retours entre ma bouche et ma hanche, je continuais à la suivre du regard tout en conservant la tête légèrement baissée dirigée droit devant moi.

Malgré tous les fumeurs qui m’entouraient, elle s’est campée droite devant moi, un grand sourire aux lèvres. Ayant toujours mon casque sur les oreilles, je n’ai pas pu entendre un traitre mot de ce qu’elle me disait. Tellement sidéré qu’une fille aussi belle m’adresse la parole, je n’ai pas fait l’effort de l’enlever.

Elle fit donc mime de fumer une cigarette, toujours avec un sourire désarmant, tellement que j’en ai perdu mes moyens. Je ne savais plus quoi faire ou comment réagir. Un peu béat, je lui ai montré mon paquet presque vide avec une mine désolée. En voyant son visage se décomposer, j’ai compris que ce n’était pas qu’une simple cigarette qu’elle voulait. Elle cherchait à me parler, à prendre contact avec moi.

Je regrette ces instants perdus à jamais, je regrette de ne pas être la hauteur et de perdre mes moyens si facilement, préférant le confort de ma musique et mon petit monde à une conversation désintéressée avec une parfaite inconnue. Sans être un couard, je me déteste parfois. Si tu lis mes mots, je te présente mes excuses les plus sincères. Parce que je n’ai pas eu le courage de te répondre.

J’ai été réveillé en pleine nuit par une odeur infecte, voire putride, qui venait de mon oreiller. Je l’ai changé pendant la nuit sans trop m’y attarder, et ce matin, j’ai regardé de plus près et il s’avère qu’un lézard mort s’y trouvait. Dans mon oreiller.

Voici, bling bling, diamant, cristal boucles d'oreilles. Sims 4. Pour elle
2 style , ornement or jaune, ou or blanc.
cristaux, orné de diamand.
Un bijou, resolument, bling, bling.
Happy simming! zone accessoires

http://www.jomsimscreations.fr

Here, bling bling, diamond, crystal earrings. Sims 4. For her
2 style ornament yellow gold or white gold.
crystals, decorated with Diamond.
A jewel, resolutely, bling, bling.
Happy simming! zone accessories

http://www.jomsimscreations.fr

Les parisiens sont méchants
Lipoutou veut pas rentrer dans ma pokeball
J'ai chaud
Il pleut
Y a des gens
Je suis côté fenêtre
Je vais manger un sandwich au thon
J'écoute du Stromae
J'espère qu'il y aura pas trop de mayonnaise
Mon casque me tient chaud aux oreilles
Je veux rentrer chez moi

Ce soir encor je t’ai vu m’apparaître.
C’était par une triste nuit.
L’aile des vents battait à ma fenêtre ;
J’étais seul, courbé sur mon lit.
J’y regardais une place chérie,
Tiède encor d’un baiser brûlant ;
Et je songeais comme la femme oublie,
Et je sentais un lambeau de ma vie
Qui se déchirait lentement.

Je rassemblais des lettres de la veille,
Des cheveux, des débris d’amour.
Tout ce passé me criait à l’oreille
Ses éternels serments d’un jour.
Je contemplais ces reliques sacrées,
Qui me faisaient trembler la main :
Larmes du cœur par le cœurs dévorées,
Et que les yeux qui les avaient pleurées
Ne reconnaîtront plus demain !

—  Alfred de Musset, Les Nuits, poème : La nuit de décembre. 

clhook  asked:

*crie dans ton oreille* JE T'AIME BEAUCOUP merci de ton attention

Ne crie jamais dans mon oreille, je risque d'être surpris et de te mettre un coup, c'est automatique. D'ailleurs c'est la même chose avec les chatouilles, @lefruitdemapensee en a payé le prix.

MAIS SINON MOI AUSSI JE T'AIME !!!
Viens, chuchote moi des mots doux au creux de l'oreille. Viens, prends ma main et dis-moi que tu m'aimes. Ne t'en vas pas s'il te plaît, promis je m'effacerai. J'ai besoin de toi à mes côtés, tu me briserai si tu disparaissais. Viens, rapproche-toi et serre-moi dans tes bras. Écoute mon coeur battre la chamade, tu entends comme il t'aime ? Tu entends comme tu le fais chavirer, tu entends comme il t'appartient ? Viens, embrasse-moi comme si j'étais ton dernier souffle, regarde-moi comme si c'était la dernière fois que tu me voyais. Viens, plonge tes yeux dans les miens et noie-toi dans la profondeur de mon regard. Tu vois l'étincelle qui y brille ? Tu vois l'amour qui y réside ? N'abandonne pas tout ça s'il te plaît, reste avec moi tu veux bien ? Je serai ton bouclier contre la vie, et tu seras la lumière de la mienne. Viens, approche toi, je vais te dire un secret très précieux. Ne le répète pas, d'accord ? Je t'aime, ce ne sont pas des mots en l'air, ce sont des mots gravés dans mon coeur alors ne l'oublie pas.
—  © psychosefbw

Ce qui va pas ? C'est une très bonne question ahah. Je sais plus, j'ai peux être jamais su. Il y a 2 ans j'ai fait ce qu'on appelle couramment une dépression. Et je m'en suis sortie. Personne n'a jamais vu mes yeux éteints, ni mon sourire aussi trompeur qu'un iceberg. Personne n'a jamais entendu mes pleurs étouffés par mon oreiller. Personne n'a jamais gouté au sang coulant sur mes poignets. Enfin si je ment. Ils ont vu et entendu. Mais une adolescente triste n'est-est pas banal? Alors je me suis débrouillée comme j'ai pu pour sortir de tout ce merdier. J'ai réussi, jusqu'à cette année. J'ai sans cesse peur de replonger. Je suis un paradoxe indéfini. J'ai peur et pourtant je fais tout pour me rendre mal, alors qu'en comparaison d'il y a deux ans, je me porte pour le mieux. Je sais pas quel est cette force qui me pousse à me rendre triste même quand je vais bien. Mais j'arrive plus à lutter cette fois. Ouais, j'ai peur, réellement peur de moi-même.
Et puis, malgré mes apparences d'une fille ouverte, extravertie, qui n'a peur de rien. Je rage devant mon miroir. Non, je pleure plus. Je sais plus pleurer. Juste je m'énerve à m'en faire mal. À me brûler de ma propre folie. Et là encore paradoxe. Je ne fais rien pour améliorer mon putain de corps. C'est la nourriture qui me domine. J'ai aucune volonté. Alors je m'auto détruit. Comme pour m'auto-punir d'être faible. Et dieu sait comme je déteste la faiblesse.
Mais, relativement, je vais bien.
Sourire.

-vagalame

Voilà comment je vois les choses, tous le monde a droit à son miracle. Moi, par exemple, je ne serai sans doute jamais frappé par la foudre, ni ne remporterai de prix Nobel, pas plus que je ne deviendrai le dictateur d'une petite île d'Océanie, ni ne serai atteint d'un cancer foudroyant de l'oreille et non plus victime de combustion spontanée. Cependant, si l'on envisage ces cas de figure improbables dans leur ensemble, il n'est pas impossible qu'au moins l'un d'eux s'applique à un élu permis nous. J'aurais pu assister à une pluie de grenouilles, marcher sur Mars, être mangé par une baleine, épouser la reine d'Angleterre ou survire plusieurs mois en mer. Mais mon miracle fut différent. De toutes les maisons de tous les lotissements de Floride, il se trouve que j'ai atterri dans celle voisine de chez Margo Roth Spielelman.
—  La face cachée de Margo- J.G
Pour les mains familières,

Sur mon phare bleu et blanc, il neige. C’est une tempête douce, presque tendre. Tout en haut, tout près du ciel, près de la lanterne qu’il nous faudra, un jour, réparer, j’observe notre embarcation de fortune danser sur les flots déchaînés. Tout contre mon oreille, sa voix résonne. “Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.” Je ne peux que sourire.


(@drawabetterworldtoday)