op'art

2

Pionnier de l'« Op’art » dans les années 60, figure historique de l’art cinétique, artiste anticonformiste par excellence, l'argentin Julio Le Parc est omniprésent à Paris ce printemps, avec deux expositions au Palais de Tokyo et à la galerie Lélia Mordoch.

2 000m2 du Palais de Tokyo seront dédiés à une exposition monographique de cet artiste octogénaire, rassemblant des oeuvres phares des années 1950 à nos jours :  peintures, sculptures et installations monumentales, d'une étonnante contemporanéité. 

Palais de Tokyo - 13, avenue du Président-Wilson, 75016 Paris. Du 27 Février au 13 Mai.

Galerie Lélia Mordoch - 50 Rue Mazarine, 75006 Paris - Vernissage le mercredi 27 Février.