oh mai bbs

Quand un documentaire très sérieux™ poursuit notre œuvre d’objectification de MV

MV le matador est un must-see des vallsistes et a son lot de moments gold. Je vais une nouvelle fois m’attarder sur une question pertinente qui est celle de l’objectification à outrance de MV qui est faite tout au long du doc, parce qu’elle le vaut bien. (Ce moment où je m’applique plus pour rédiger mes posts ici que mes travaux pour mon avenir)

Florilège de citations tirées du doc, avec preuves en images par votre serviteuse (ce mot est laid) :

“Toujours tendu, il a le romantisme d’une barre de fer, mais il y a chez lui quelque chose de ténébreux qui nous rappelle son pays d’origine”

Pas de romantisme ? Très bien, personnellement, je ne suis pas venue pour ça 😏😏😏 (voilà je n’ai pas tenu 15 lignes sans verser dans le graveleux, c’est merveilleux). Mon genre c’est plutôt “tendu” et “ténébreux”, alors…

“C’est un homme qui a l’oeil bleu, mais un regard noir”

Okay donc quand Catherine Nay a dit ça j’ai eu envie de hurler “high five”. Les contrastes, c’est Ma Vie, et cette formulation est tellement parfaite pour décrire bb MV !

(sa cicatrice (?) sur le sourcil gauche me rend de plus en plus dingue btw)

Mais il n’a pas toujours le regard noir, comme face à l’amour de sa vie et ses ‘loulous’ préférés :

(suite sous le cut car on entre dans du très, très lourd)


Keep reading

Pardon mais regardez comme mon bb est fit à 54 ans passés et après un nombre incalculable d’échecs de toutes sortes !!

@salutmapoulecestmanu @riennemaffecte il n’y a probablement que nous trois que ça intéresse, donc c’est cadeau pour vous