oeuf dur

Jour 6

Le grand-père d’Emelie est parti tôt le matin pour un championnat du golf de la Bretagne. Puis Gisèle est aussi partie dans le matin pour aller chez le notaire dans une ville voisine. Il n’y avait donc qu’Emeline, Iwenn et moi à la maison. On s’est levées tôt, mais on a trainé tout le matin. Emeline ne voulait pas prendre sa douche, du coup elle procrastinait en chantant et dansant autour du salon pendant au moins une demie heure. 

A midi on a fait une bonne salade composée dans laquelle on a mis de la salade, des carottes, des tomates, du jambon cru et des oeufs durs. Emeline a fait la sauce avec de l’huile d’olive, du vinaigre aux fruits rouges, de la moutarde et du sel. On a regardé BFM TV sur la tablette puis à la TV pour voir quel serait le Premier ministre nommé par Macron. 

On a encore traîné, mais bon vers 16h on est sorties pour faire du vélo. Et bien le toutou capricieux n’a pas voulu être abandonné à la maison, il s’est sauvé quand Emeline ouvert la porte. Impossible de le faire rentrer, il a couru partout dans le voisinage, sous le regard amusé des passants (dont une dame aux cheveux tout blancs et deux garcons qui rentraient du collège ou du lycée - P/S: les garçons bretons ont tous un air gentil mon dieu). Bref Iwenn voulait absolument se promener avec nous. Mais comment peut-on l’emmener quand on est à vélo ? Au début Emeline le tenait en laisse mais c’était trop dangereux car il marchait à côté du vélo, mais il y avait des voitures partout car c’était l’heure quand les gens rentraient du boulot. Et bien finalement Emeline l’a mis dans le panier de son vélo. Je ne pouvais pas arrêter de rire, tellement sa tête était drôle. Et c’est reparti, on descendait la pente du chemin à vélo. Liberté totale. On a refait une partie du sentier qu’on avait fait à pied l’autre jour. Puis on s’est reposé sur l’herbe, sous le bois. 

On est rentrées vers 19h, et on a décidé de préparer le dîner pour Gisèle car elle rentrait de sa classe d’espagnol et ça lui ferait plaisir de voir que le repas soit prêt. J’ai fait cuire les légumes et des nems (enfin j’ai réchauffé), Emeline a fait une salade avec une sauce super bonne au goût du citron pour l’entrée. 

Quand je suis montée dans la chambre cette nuit-là, j’étais tellement fatiguée (mais juste physiquement) que je me suis endormie dans mon lit avec les écouteurs sur mes oreilles. Emeline a été la maman, comme d’habitude, elle a enlevé mes écouteurs et éteint la lumière pour moi. 

Jour 7, on rentre à Paris.