nous

Je suis forcée de l'admettre et de le dire. Je t'ai aimé. Beaucoup. Bien plus que ce que j'aurais dû, et bien trop longtemps. Tu as fait partie de mon coeur, et tu as été mon coeur. Mais j'aimerais tellement aujourd'hui, pouvoir dire que je ne t'ai jamais aimé. Ca me ferait du bien. Ca me conforterait. Après tout ce que je sais.
—  Inconnu
J'aurais voulu t'aimer de tout mon être, plutôt qu'avec des parcelles d'infinités d'un coeur remplis de sentiments déchus par les événements du temps.
—  P.J. Baeron
Summer S.Cole