nord de la france

flickr

Les Marais de la Marque ( Nord France ) by Méziane RAHEM

“Où est-elle donc passée, cette plaisante culture de l'art de vivre? Cette vie semblable à un long fleuve tranquille [ …], ce vin rouge, ces miches de pain blanc floconneux et ces savoureux ragoûts de la cuisine du nord de la France, où sont-ils donc passés? Ces réunions vespérales du maire, du curé et des autres notables? Cette existence fondée sur une acceptation joyeuse de la vie? Disparus ! Disparus, et peut-être à jamais.”
Ernst Junger,  Orages d'acier

flickr

Calvi, France

Lettre du père Charles de Foucauld à René Bazin de l'académie Française,

le 29 juillet 1916.

“ Ma pensée est que si, petit à petit, doucement, les musulmans de notre empire colonial du nord de l'Afrique ne se convertissent pas, il se produira un mouvement nationaliste analogue à celui de la Turquie : une élite intellectuelle se formera dans les grandes villes, instruite à la française, sans avoir l'esprit ni le coeur français, élite qui aura perdu toute foi islamique, mais qui en gardera l'étiquette pour pouvoir par elle influencer les masses  ; d'autre part, la masse des nomades et des campagnards restera ignorante, éloignée de nous, fermement mahométane, portée à la haine et au mépris des Français par sa religion, par ses marabouts, par les contacts qu'elle a avec les Français (représentants de l'autorité, colons, commerçants), contacts qui trop souvent ne sont pas propres à nous faire aimer d'elle.

Le sentiment national ou barbaresque s'exaltera dans l'élite instruite : quand elle en trouvera l'occasion, par  exemple lors de difficultés de la France au dedans ou au dehors, elle se servira  de l'islam comme d'un levier pour soulever la masse ignorante, et cherchera à créer un empire africain musulman indépendant. L'empire Nord-Ouest-Africain de la France, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique occidentale française, etc., a 30 millions d'habitants; il en aura, grâce à la  paix, le double dans cinquante ans. Il sera alors en plein progrès matériel, riche, sillonné de chemins de fer, peuplé d'habitants rompus au maniement de nos armes, dont l'élite aura reçu l'instruction dans nos écoles.

Si nous n'avons pas su faire des Français de ces peuples, ils nous chasseront. Le seul moyen qu'ils deviennent Français est qu'ils deviennent chrétiens. Il ne s'agit pas de les convertir en un jour ni par force mais tendrement, discrètement, par persuasion, bon exemple, bonne éducation, instruction, grâce à une prise de contact étroite et affectueuse, oeuvre surtout de laïcs français qui peuvent être bien plus nombreux que les prêtres et prendre un contact plus intime.

Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ?

Exceptionnellement, oui. D'une manière générale, non. Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s'y opposent ; avec certains il y a des accommodements; avec l'un, celui du medhi, il n'y en a pas : tout musulman, (je ne parle pas des libres-penseurs qui ont perdu la foi), croit qu'à l'approche du jugement dernier le medhi surviendra, déclarera la guerre sainte, et établira l'islam par toute la terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les non musulmans. Dans cette foi, le musulman regarde l'islam comme sa vraie patrie et les peuples non musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants; s'il est soumis à une nation non musulmane, c'est une épreuve passagère ; sa foi l'assure qu'il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l'engage à subir avec calme son épreuve; ” l'oiseau pris au piège qui se débat perd ses plumes et se casse les ailes ; s'il se tient tranquille, il se trouve intact le jour de la libération “, disent-ils; ils peuvent préférer telle nation à une autre, aimer mieux être soumis aux Français qu'aux Allemands, parce qu'ils savent les premiers plus doux  ; ils peuvent être attachés à tel ou tel Français, comme on est attaché à un ami étranger  ; ils peuvent se battre avec un grand courage pour la France, par sentiment d'honneur, caractère guerrier, esprit de corps, fidélité à la parole, comme les militaires de fortune des XVIe et XVIIe siècles mais, d'une façon  générale, sauf exception, tant qu'ils seront musulmans, ils ne seront pas Français, ils attendront plus ou moins patiemment le jour du medhi, en lequel ils soumettront la France.

De là vient que nos Algériens musulmans sont si peu empressés à demander la nationalité française : comment demander à faire partie d'un peuple étranger qu'on sait devoir être infailliblement vaincu et subjugué par le peuple auquel on appartient soi-même ? Ce changement de nationalité implique vraiment une sorte d'apostasie, un renoncement à la foi du medhi…”.

Vu Aujourd’hui : “Nos ancêtres les Gaulois”

Alors, oui, c’est la réaction que j’ai failli avoir en entendant cette phrase sortir de la bouche de notre cher ancien président, qui a encore une fois manqué une occasion de se taire.

M. Sarkozy a en effet, entre deux interrogatoires, fait un discours de campagne durant lequel il promettait de remettre les origines de la France et l’histoire de notre pays au centre du programme d’histoire, parce que avant non.

Ah ? Autant pour moi, je savais pas que la Révolution française avait eu lieu autre part qu’en France :v. My bad.

Originally posted by procrastinationismyfriend

Bon, déjà, ça c’est fait. “Mais pourquoi s’arrêter là ?!” a-t-il dû se dire en rédigeant son discours entre deux séances de garde à vue. Bah oui, pourquoi ? Alors du coup, il a décidé de rappeler que les Français ont pour origine les Gaulois, et a sous-entendu que si on ne reconnaissait pas les Gaulois comme ses ancêtres, on n’est pas vraiment français.

Oh mais mon p’tit Sarko, si j’avais pu mieux me relater aux Gaulois, je serais devenu un hérétique bien plus tôt, crois-moi. Bon, après avoir failli m’étouffer avec mon soda en entendant cette phrase, j’ai commencé à faire une liste des raisons pour lesquelles cette insinuation est stupide.

Déjà, les Gaulois ne sont PAS nos ancêtres

Originally posted by sonysakura

Déjà, ce qu’il faut bien retenir, c’est que le terme “Gaulois” a été inventé par Jules César dans ses mémoires La Guerre des Gaules, afin de désigner les peuples habitant la Gaule cisalpine (qui correspond à une grande plaine au nord de l’Italie) et la Gaule transalpine, qui recouvre non seulement la France, mais également les territoire des actuels Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Suisse et même un peu du nord de l’Allemagne.

Cela voudrait donc dire que nous, Français, partageons des origines avec les Flamands, les Wallons, les Allemands etc. Donc eux aussi sont Français en fait ? Eh beh, on en append tous les jours.

En réalité, le terme “Gaulois” est la preuve de l’ignorance de César pour ce peuple qu’il voulait à tout prix envahir (parce que le laurier ça fait sentir bon les cheveux quand t’en mets une couronne sur la tête <3). En réalité, il n’y a pas un seul peuple gaulois. En fait, à l’époque, la Gaule transalpine était peuplée de plusieurs peuples différents, de culture celte. Pour ceux qui auraient du mal à visualiser, c’est UN PEU semblable à la Grèce antique, qui fut longtemps divisée en plusieurs cité-états qui partageaient néanmoins la même langue, la même religion (à quelques nuances près), en bref la même culture.

Sauf que en fait, ces populations gauloises sont au final assez proches des autres populations celtes, qui s’étendaient depuis le nord de l’actuelle Espagne jusque vers les Balkans (tout ce qui est Croatie, Serbie etc.). Du coup, nous serions cousins avec les Espagnols, les Serbes, les Croates, les Hongrois etc.

Remarque, ça arrangerait sûrement M. Sarkozy de dire que les Hongrois sont très proches des Français, ça pourrait lui donner beaucoup de légitimité.

Néanmoins, les Français sont aussi Celtes que les Américains blancs sont Amérindiens. En réalité, “l’identité française” (si toutefois il n’y en a qu’une) est issue de plusieurs événements liés à des mélanges et de mouvements de populations au cours des siècles : il y a eut l’invasion romaine et la romanisation des populations de Gaule transalpine ; puis les invasions germaniques, notamment celles des Francs. Donc au final, les Français sont issus de populations celtes qui furent romanisées (et qui furent assimilés finalement à la population romaine après des métissages etc.) puis envahies par d’autres populations, de culture germanique.

Les Francs seraient donc nos ancêtres. Peut-être. Plus que les “Gaulois” comme semble l’affirmer M. Sarkozy.

En fait, je pense que l’identité française est née assez récemment

En un sens, je peux comprendre pourquoi le FN a choisi Jeanne D’Arc comme référence quasi-systématique. Car selon moi, c’est vraiment à la fin de la Guerre de Cent Ans que la notion de “peuple français” s’ancre dans l’inconscient collectif. Jusque là, le Royaume de France était divisé, aussi bien politiquement (avec divers duchés aux allégeances vacillantes) que culturellement (avec une division Nord/Sud, visible notamment avec la distinction entre langues d’oïl et langues d’oc), sans parler de l’indépendance de la Bourgogne et d’autres territoires aujourd’hui appartenant à la France.

Mais là encore, on ne peut pas dire que le “peuple français” est resté statique. Des divisions culturelles sont restées apparentes, avec la distinction encore fréquente des Bretons, des Corses, et des Ch’tis. Il faut également se poser la question de la colonisation. La France a envahit plusieurs territoires et garanti au autochtones de ces régions la citoyenneté française (d’abord en Louisiane française et aux Antilles, puis en Afrique du Nord et en Indochine)(et eux non plus ils descendent pas des Gaulois), et c’est ce qui a causé tant de soucis durant notamment la Guerre d’Algérie avec les pieds-noirs : eux qui étaient jusqu’à présent Français mais vivant en Algérie, ils étaient vus comme des étrangers sur leur terre natale comme en métropole.

C’est à mon avis à partir de la décolonisation que la France a connu une crise identitaire, qui continue voire empire de nos jours.

“Le Français descend du Gaulois”, un témoin du racisme ordinaire ?

Originally posted by thepatwa

Maintenant, je pense que ce problème qu’ont beaucoup de Français (bonjour Nadine Morano, membres et représentants du FN etc.) à penser à la France avant tout comme un pays de Blancs, de “culture judéo-chrétienne” (darling, il va vraiment falloir que tu expliques ce que tu comprends comme étant une “culture judéo-chrétienne”, ça m’intrigue) etc. est dû à un plus gros problème.

Une mauvaise éducation de ce qu’est l’identité française. La France, c’est depuis le début une histoire de mouvements de populations, de métissages, et autres modification de la géographie humaine. La France, c’est une métropole, mais également ses territoires d’outre-mer, qui ne sont que très peu habités par des Caucasiens. La France, c’est un pays qui a connu de multiples religions, et qui s’est étendu sur d’autres territoires, longtemps considérés comme partie intégrante de ce même pays. Dès le moment où la France a envahit l’Afrique, l’Indochine et l’Amérique, elle a fait que des Noirs, des Arabes, des Asiatiques etc. sont devenus Français. Les Français, en plus de ne pas descendre du Gaulois, n’ont pas des origines uniques.

Je terminerais en rappelant à ceux qui dénoncent une “invasion arabe” que c’est nous qui sommes le plus venus les faire chier. Certes c’est un peu eux qui ont commencé avec les incursions musulmanes en Ibérie, mais ce n’est rien comparé aux colonisations successives (croisades, empires coloniaux) dont ils ont été victimes. En fait, si les Français n’avaient pas tant voulu régner sur le plus grand territoire possible, vous vous seriez peut-être retrouvé avec un pays ressemblant un minimum à ce que vous souhaiteriez qu’il soit.

Cependant ce n’est pas le cas, et mes compatriotes aux origines plus diverses les unes que les autres ont autant le droit de revendiquer leur nature française que vous, voire plus, vu que vous n’êtes même pas foutus de vous rappeler au quotidien que la France, ce n’est pas qu’un hexagone au bord de l’Europe.

Je vous fais quand même des bisous parce que le tout c’est de comprendre les erreurs, et je fais un gros big up à mes compatriotes non-Caucasiens et/ou non-chrétiens etc. parce que bordel, vous avez vraiment besoin d’amour dans ce monde de brutes.

Originally posted by sandra-san

A la prochaine tout le monde :D