ne(h)il

H - Tu as toujours de ses nouvelles ? 
M - A ton avis…
H - Il ne te lachera jamais, hein? 
M - J'sais pas. J'ai l'impression qu'il sera toujours là, comme si finalement on était obligé d'avoir des vies en parallèles pour ensuite se retrouver.
H - Dis pas ça, t'as un copain super, il est génial, vous êtes vraiment bien ensemble, tu peux pas dire qu'un jour tu vas retrouver l'autre.
M - Je sais, je sais, mais j'ai beau dire, l'autre est mon âme soeur. Il est la chose vers laquelle je reviens toujours, et lui aussi revient. Tu le sais autant que moi, j'ai l'impression qu'on n'arrivera jamais à s'oublier.
H - Ca fait quoi ? 3 ans qu'il t'a quitté ? Un truc comme ça ? C'est beaucoup. Je pensais pas que ça mettrait autant de temps pour vous oublier. En faite, c'est comme si votre relation avait commencée le jour de votre séparation.
M - Voilà. C'est cyclique, on se retrouve toujours.
H - Pourtant, vous êtes tellement différents. Il est instable alors que toi tu as trouvé ton équilibre. Vous n'avez même pas la même éducation. Lui, il est comme ses parents, instables. Toi tu connais la famille, l'amour. Lui, non. Vous n'êtes pas fait l'un pour l'autre, c'est impossible.
M - Et pourtant… Pourtant on revient toujours l'un vers l'autre, tu y comprends quelque chose toi ?
H - Moi, je pense que le jour où il aura quelqu'un, ça changera tout. Ca va vous briser le coeur à vous deux, mais ce sera comme un adieu. 
M - On se retrouvera un jour.
H -  Tout le monde le sait…
—  Les discussions, soûls, avec mon meilleur ami.