musique douce

Ma petite Bretagne, mon petit paradis.

Ton air salé qui colle à la peau, accompagné de ce vent qui me fouette.

Et la douceur de tes couleurs et la chaleur de ton alcool, ce contraste d’une nature douce et sauvage est comme une valse Chopin.

Cette musique mélancolique, douce, une douceur assaillante de spasmes de plaisir.

Ta mélodie constelle la mer d’éclats de liberté.

Ce qui me manque du Japon

Voici donc une liste de ce qui me manque depuis que je suis rentrée en France:

  • Matsuya. Chaîne de restauration rapide que vous trouverez un peu partout au Japon. Pourquoi on y va ? Pour les gyûdons. Un bol de riz avec du bœuf et des oignons caramélisés sur le dessus, accompagné d’un bol de soupe miso. Petit, moyen ou grand bol, vous en aurez pour entre 250 et 450 yens (entre 2 et 4 euros), pour un repas plus que complet.
  • La musique sur le quai quand le train/métro arrive. Quand vous attendez sur le quai, une (douce) musique vous annoncera que le train arrive, et qu’il faut donc vous éloigner de la bordure du quai.
  • Pouvoir garer son vélo sans le verrouiller. Je ne pense pas avoir jamais fermé mon vélo à clé avec un quelconque anti-vol. Et je n’ai jamais eu de problème.
  • Pouvoir laisser traîner ses affaires sans avoir peur de se les faire voler. Cela rejoint le point ci-dessus. Je n’ai jamais eu aucune crainte de me faire voler mes affaires au Japon (à moins qu’il n’y ait des étrangers autours héhé). Par exemple, lorsque vous rentrez dans un café (type Starbucks), avant de commander, vous irez vérifier si il reste des places libres. Lorsque vous en aurez trouvé une, vous pourrez laisser votre portable sur la table ou votre sac sur le siège pour signifier que la place est prise, et retourner tranquillement faire la queue au comptoir pour commander votre boisson. Et personne ne vous piquera vos affaires. Et encore moins votre place.
  • Les combinis. Comprenez convinience store. Magasins que l’on trouve dans de nombreux pays asiatiques et anglophones, mais pas dans les pays européens. Ce sont des petites supérettes, ouvertes 24h/24h et 7jours/7. Et pourtant, les produits proposés ne sont pas plus chers qu’ailleurs (alors que dans notre chère France, dès qu’une boutique est ouverte le dimanche ou à plus de 21h, les prix grimpent très vite). On y trouve de tout. Notamment des bentos et des onigiris pour le repas du midi. Un micro ondes est souvent à disposition, ainsi qu’une bouilloire si vous souhaitez vous faire des nouilles instantanées. Vous trouverez aussi de nombreux snacks, des fruits et légumes, un large choix de boissons et même des produits « cuisinés » sur place, tels que les immanquables nikumans (brioches fourrées à la viande) ou encore les odens (sorte de ragoût très sain et qui réchauffe lors des soirs d’hiver, même si je ne suis pas plus fan que ça). Bref, les combinis, c’est la vie.
  • Les nomihoudais. Voici un concept que l’on ne pourra probablement jamais exporter en France. En effet, pour en moyenne 2 000 yens (et 2 500 si vous voulez quelques snacks tels que des frites, du karaage ou du riz frit avec), c’est-à-dire environ 18 euros, vous pourrez, pendant deux heures, boire jusqu’à plus soif. En illimité. Toutes les boissons offertes par l’établissement telles que (liste non exhaustive) : de la bière, des cocktails, du vin, des shots, des softs, du saké. Ambiance garantie.
  • Voir des japonais bourrés dès 20h. C'est un peu étrange de dire que ça me manque, mais ça fait partie de l’ambiance.
  • Pouvoir passer de la ville, à la mer, à la montagne en moins d’une heure. Ça ne doit pas être le cas pour tout le Japon, mais d’Osaka, c’est possible et j’adore ! Si, un matin, vous avez envie de partir pour une petite balade dans la montagne, que cela ne tienne. En deux changements de train, vous vous retrouverez sur un chemin de randonnée qui vous mènera vers des beaux paysages. Si au contraire, vous avez envie d’étendue bleue, n’hésitez pas et partez pour Kobe ou alors Shirohama (un peu plus loin) et promenez-vous sur la plage.
  • Être roi. Ici, le client est roi. Vous aurez toujours raison. Et tout le monde sera au petit soin pour que vous passiez un bon moment. Et surtout, surtout, vous ne tomberez jamais sur un serveur désagréable. En France, si le serveur est un peu fatigué, on se dit que c’est normale qu’il ne soit pas si souriant et qu’il jette les cartes sur la table sans un mot. Au Japon, ce serait inacceptable et ça ne m’est encore jamais arrivé.
  • Ce mélange de culture traditionnelle et moderne. Il suffit que vous vous perdiez dans les rues d’Osaka, grande ville moderne si il en est, aux écrans lumineux, grands immeubles et boutiques designs, et que vous tourniez au coin d’une rue, qui, tout d’un coup, vous emportera  des années en arrière. Vous longerez des maisons traditionnelles en bois, d’où sortira une dame, entre deux âges, habillée d’un yukata et de tong en bois. Au bout de l’allée, un temple, comme isolé du monde. Vous le traverserez et ressortirez par une autre entrée. C’est la fin de votre voyage dans le temps, vous voici de retour dans la rue, grouillante de salary man et d’écoliers, accrochés à leurs smartphones.

J'aime écrire, mais pas que. J'aime écouter, et tenter d'aider. J'aime mentir et inventer des histoires, pour me délecter des émotions que je crée en mon interlocuteur. J'aime manger, surtout des sushis, du fromage de chèvre, du miel. J'aime boire de la bière, du vin, du jus de cranberry, du café. J'aime regarder le monde autour de moi quand je marche, les écouteurs dans les oreilles, la musique à fond. J'aime la musique douce et la musique forte, le rap et le rock, la pop et le jazz. J'aime regarder des séries et des animés, vautré dans mon lit, des gâteaux à portée de main et une clope au bec. J'aime le cinéma. J'aime revoir des films, comme Old Boy, V pour Vendetta. J'aime lire, des livres, des comics. J'aime la justice, surtout celle de Batman, d'ailleurs. J'aime rêver, et pour ça, Lovecraft et Rowling sont de bons compagnons. J'aime sortir avec des amis tout comme j'aime me cloitrer. J'aime la franchise à l'extrême, et insulter mes amis en leur gueulant dessus pour qu'il voit comme leur entêtement à ne pas faire face à leurs problèmes me met en colère. J'aime rire, des gens, de moi, de la mort, du terrorisme, du nazisme, du racisme et de bien d'autres choses. J'aime le sexe, partagé entre deux corps et deux âmes complices, dévorés par le désir. J'aime construire des argumentaires dans lesquels mon seul but est de détruire les arguments de mon adversaire, pour le forcer à finalement être d'accord avec ma vision, qui n'est pourtant pas forcément la bonne. J'aime gagner des débats imaginaires que je tiens dans ma salle de bain. J'aime inventer des histoires parallèles aux livres, animés ou films que j'aime, et dans lesquelles je suis présent, et actif. J'aime les jeux vidéos, à n'en plus finir, à ne plus voir le temps passer. J'aime l'eau tellement chaude, lors d'une douche, que ça en brûle ma peau et la rougit. J'aime des tas de choses. Voilà qui je suis.

Pour mes abonnés angoissés par ce qui se passe en ce moment à Paris

Depuis deux jours et particulièrement aujourd'hui plane un fort sentiment de peur et de chaos en France à cause des récents événements, de leur couverture permanente dans les médias, et des polémiques qui apparaissent… Cela fait donc deux jours que je suis au bord de la crise d'angoisse, et je pense à mes abonnés qui pourraient être dans la même situation:

Éteignez quelques temps la radio et la télévision, et faites une pause pour prendre soin de vous et vous détendre. Faites-vous un thé bien chaud ou un chocolat, mettez une musique douce ou que vous appréciez. Je vous mets dans ce posts quelques trucs qui m'aident à me calmer lorsque je me sens angoissée.

Essayez de respirer en suivant ce gif:

Pour une raison que je ne m'explique pas, regarder “the calming cat” est très relaxant pour moi.

Si vous sentez l'angoisse monter, essayez la position de cook, elle créé un sentiment de sécurité et de calme et relaxe naturellement (vous pouvez la faire assis, allongé ou debout, et la garder autant de temps que nécessaire)

Voici une vidéo expliquant cette position: http://youtu.be/tIuTNkBKmYE

Voilà, j'espère que cela pourra aider une ou deux personnes. Prenez-soin de vous, créez-vous une petite bulle de calme, je suis avec vous. Love.