murailles

Attention Toronto Area Theatre Enthusiasts

My school, Canadore College, is performing in Toronto for our graduating show with our Rep21 company. We are putting on Sarah Rhul’s Passion Play, a three part extravanganza focusing on reincarnation, faith, prejudice and community. The play focuses on an acting troop reincarnated at three important times in history as they struggle to perform the Passion of the Christ. Act One takes place in 1500s Northern England, as Queen Elizabeth works to destroy the Catholic faith, Act Two in 1930s Bavaria as Hitler rises to power, and Act Three in 1960s South Dakota with the Vietnam War raging. 

The show discusses sexuality, race and prejudice, the corrupt government, and the intricacies of personal relationships. It is being put on over two nights, with Acts One and Two performed on the first night and Act Three on the second. We are performing at Theatre Passe Muraille in downtown Toronto from July 29 to August 1, with shows starting at 7:30 each night. Admission is a pay-what-you-can donation to the Canadian Actors Fund.

If you’re a theatre enthusiast in the Toronto Area, or know someone who might be, please reblog this! Come for one night, or both! Support local theatre and local young talent, we promise to provide a night of laughs, tears, and a lot of fish!

Danser la vie?

“Le pire, c'est qu'on se demande comment le lendemain on trouvera assez de forces pour continuer à faire ce qu'on a fait la veille ? Ou on trouvera la force pour ces démarches imbéciles, ces milles projets qui n'aboutissent à rien, ces tentatives pour sortir de l'accablante nécessité, tentatives qui toujours avortent et toutes pour aller se convaincre une fois de plus que le destin est insurmontable, qu'il faut retomber en bas de la muraille chaque soir, sous l'angoisse de ce lendemain toujours plus précaire, toujours plus sordide ?… C'est l'age aussi qui vient peut-être et nous menace du pire… On n'a plus beaucoup de musique en soi pour faire danser la vie…”                                                                               Voyage au bout de la nuit                                                                                        Louis Ferdinand Céline  

Entre le vol manifeste de la place Fürstenberg et les dégâts relevés dans les larmes l’autre matin à Noilhan, la pleine végétation en partie déchiquetée, séchée en deux heures et éparpillée au grand vent comme si de rien n’était — quelle misère d’être trop peu et le savoir à tout bout de champ, je ne me souviens guère du déroulement exact de mon été. Le point fixe des images part du coin de la table, au bout de la terrasse, plein est sur l’aire d’un hectare au moins, de blé ; il m’avait tout de suite semblé que cela formait un cercle, assez étrange d’ailleurs en ce pays de cultures intensives. Ici on aurait suivi la ligne imposante des arbres de hautes futaies, doublée par derrière, pas bien loin, du moutonnement désordonné de la haie qui longe le ruisseau. En tout : une minuscule parcelle artistiquement disposée, ronde, blonde et richement plane, puis sa muraille de Chine protectrice, incroyablement touffue et habitée, pour un royaume en miniature au trône de bois —  ma chaise au coin de la table. À chaque fois que j’en suis sortie, avec la dernière faiblesse irréfragable d’une croyante, c’était pour aller au-devant de dangers misérables, appelée que j’étais, commandée, séduite ou en simple curiosité pour le théâtre des rues ; dès que possible le retour en chaudes larmes —  ni blessures prises, ni l’habituelle compagnie des hommes, mais comme au premier jour : d’être troublée par l’amour du lieu.

Isabelle Sancy

Argentique


Au nord ouest de la Chine, dans le Gansu, se trouve les contrées barbares d’au-delà de la muraille. Ce sont ces paysages, ces dunes que les explorateurs, commerçants, religieux et autres aventuriers traversaient sur la route de la soie.

On the extreme north of the Gansu of the province, before the famous Xinjiang, you can find these dunes. And experience the same view as the multiple explorers who took the Silk Road…

Fantaisie

On se faisait la réflexion hier avec une copine, Paris est terne, Paris n’ose pas, Paris manque d’audace ! Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que les gens jouent les passent murailles, qu’il est super rare de voir de la couleur, de la vraie (en dehors des personnes d’origines africaines, qui eux savent y faire) et que le paysage n’est pas d’une gaieté folle (bon ok, on a déjà de superbes monuments, on ne peut pas tout avoir).

Lorsqu’on va à Londres ou à New York, on croise fréquemment des excentriques, des personnes aux looks qui interpellent, pas forcément de ceux que l’on porterait mais qui forcent le respect (ou au moins le sourire) par leur singularité. Ici, en dehors des abords de la fashion-week, il ne se passe pas grand chose. Paris s’est embourgeoisé, se drape dans un snobisme bien-pensant où la fantaisie devient vulgaire. Nos représentantes de “la parisienne” que sont Inès de la Fressange, Charlotte Gainsbourg ou encore Emmanuelle Alt et Caroline de Maigret ne sont pas des exemples de folies. Elles sont classes et gracieuses, ont une allure mais en matière de style, elles ne prennent pas beaucoup de risque non plus. Peut être est-ce cette célèbre arrogance à la française qui fait que l’on se prend bien trop au sérieux ? Hey faut rigoler un peu, les filles ! L’humour et le second degré ne font pas de mal. Toujours est-il que même si Paris reste LA capitale de le mode grâce à l’excellente créativité de ses designers prestigieux, elle mérite le titre de la Capitale la plus boring lorsqu’on descend dans la rue.

Personnellement, je ne me classe pas parmi les plus effrontées en cherchant à me faire remarquer à tout prix mais je vais sans crainte à la rencontre de mes envies sans penser à la bienséance. Toutefois, j’aimerais aller encore plus loin en adoptant un style plus fort qui ferait fi des tendances et des marques dans l’air du temps. Comme un style victorien/gothique ou romanticul (romantique mais un peu sexy ah ah n’importe quoi) ou orientalo-gitano (bon j’arrête, je dis n’importe quoi). Mais c’est vrai que j’aimerai vieillir en étant un peu foldingue, c’est quand même plus drôle, non ? (si tant est que le fait de vieillir soit quelque chose de drôle hein !).

Chemise et claquettes Isabel Marant, jupe vintage, sac Chloé, lunettes Céline, collier Sharing


Vous ne trouvez pas que, globalement,  la rue est tristoune ?

Coloramage XXX

“Presque tout ce que notre goût accepte de tenter le fut déjà dans le monde des formes ; je passais à celui de la couleur : le jaspe vert comme les profondeurs marines, le porphyre grenu comme la chair, le basalte, la morne obsidienne. Le rouge dense des tentures s’ornait de broderies de plus en plus savantes ; les mosaïques des murailles ou des pavements n’étaient jamais assez dorées, assez blanches, ou assez sombres. Chaque pierre était l’étrange concrétion d’une volonté, d’une mémoire, parfois d’un défi. Chaque édifice était le plan d’un songe.”

Marguerite Yourcenar, Tellus Stabilita in Mémoires d’Hadrien

Le passe muraille. XVIII°

#streetart #street #streetphotography #paris #sprayart #urban #urbanart #urbanwalls #wall #wallporn #graffitiigers #stencilart #art #graffiti #instagraffiti #instagood #artwork #mural #graffitiporn #photooftheday #stencil #streetartistry #stickerart #pasteup #instagraff #instagrafite #streetarteverywhere (à Montmarte - Abbesses)

Ciel rose

Image du blog Herald Dick Magazine Sur fond de grand ciel rose, une muraille blanche : Celle du fier palais du Seigneur Lion d’Azur. Cinquante charpentiers ont élevé ce mur, Dressant, aux quatre coins, des bouquets de pervenches. Le roi des animaux se plaît en sa demeure, Un logis de silence et de délectation ; De la lecture, un peu, quelques méditations, Du café le matin, des tartines de beurre.…

View On WordPress

OMAR EL-BÉCHIR "CRACHE" ENCORE sur la CPI : depuis hier, IL EST EN MAURITANIE...

OMAR EL-BÉCHIR “CRACHE” ENCORE sur la CPI : depuis hier, IL EST EN MAURITANIE…

Visé par un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) depuis 2009, le président soudanais Omar el-Béchir ne devrait pas être inquiété lors de son déplacement en Mauritanie, lundi, pour participer à un sommet sur la Grande muraille verte, un projet pour stopper l’avancée du désert.

(more…)

View On WordPress

Soudan : Omar El-Béchir nargue de nouveau la CPI et se rend en Mauritanie
Le président soudanais, Omar El-Béchir, est arrivé en Mauritanie ce dimanche 26 juillet pour assister à un sommet africain sur l’environnement lundi à Nouackchott. Quelques semaines après avoir échappé aux mailles du filet de la Cour pénale internationale (CPI), lors du sommet de l’UA en Afrique du Sud, l’homme fort de Khartoum a quitté à nouveau son pays alors qu’il est poursuivi par la juridiction internationale pour crimes de guerre et crime contre l’humanité.  

Le président soudanais, Omar El-Béchir, est arrivé à Nouakchott dans la capitale mauritanienne ce dimanche pour assister à un sommet sur l’initiative de la Grande Muraille Verte, destinée à freiner l’avancée du désert en Afrique. Avec ce nouveau voyage à l’étranger, le président Omar El-Béchir vient de braver la Cour pénale internationale (CPI) qui le soupçonne de crimes contre l’humanité.

Rappelons que le président soudanais a échappé de justesse au mandat d’arrêt lancé contre lui par la CPI lors du dernier sommet de l’OUA qui s’est tenu en Afrique du Sud en juin dernier. Quelques semaines après cette visite tumultueuse qui avait défrayé la chronique, le dirigeant soudanais, poursuivi pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, se rend en Mauritanie qui, jusque-là, n’a pas ratifié le statut de Rome, ce qui de facto exclut toutes poursuites par la CPI sur son propre territoire.

De nombreux pays africains subsahariens assisteront à ce sommet ce lundi qui se terminera en fin de journée, dont le Burkina Faso, le Sénégal, le Mali, le Tchad. Omar El-Béchir dirige le Soudan depuis 1989 et est poursuivi par la CPI pour génocide contre la population civile de la région du Darfour, dans l’ouest du pays, durant le conflit qui a éclaté en 2003. Au début de la crise, une insurrection armée menée par des hommes noirs qui protestaient contre leur marginalisation par le régime arabe d’El-Béchir. La réponse de Khartoum ne s’est pas faite attendre. Des forces armées soudanaises et une milice armée répriment la rébellion dans le sang.

Selon l’ONU, 300 000 personnes avaient été tuées et quelques 2,5 millions d’autres ont été forcées à l’exile. Des chiffres catégoriquement rejetés par le gouvernement d’El-Béchir qui affirme que seuls 100 000 civils ont péri lors de ce conflit.

Source: afrik



from WordPress http://ift.tt/1etm54T
Soudan : Omar El-Béchir nargue de nouveau la CPI et se rend en Mauritanie
Le président soudanais, Omar El-Béchir, est arrivé en Mauritanie ce dimanche 26 juillet pour assister à un sommet africain sur l’environnement lundi à Nouackchott. Quelques semaines après avoir échappé aux mailles du filet de la Cour pénale internationale (CPI), lors du sommet de l’UA en Afrique du Sud, l’homme fort de Khartoum a quitté à nouveau son pays alors qu’il est poursuivi par la juridiction internationale pour crimes de guerre et crime contre l’humanité.  

Le président soudanais, Omar El-Béchir, est arrivé à Nouakchott dans la capitale mauritanienne ce dimanche pour assister à un sommet sur l’initiative de la Grande Muraille Verte, destinée à freiner l’avancée du désert en Afrique. Avec ce nouveau voyage à l’étranger, le président Omar El-Béchir vient de braver la Cour pénale internationale (CPI) qui le soupçonne de crimes contre l’humanité.

Rappelons que le président soudanais a échappé de justesse au mandat d’arrêt lancé contre lui par la CPI lors du dernier sommet de l’OUA qui s’est tenu en Afrique du Sud en juin dernier. Quelques semaines après cette visite tumultueuse qui avait défrayé la chronique, le dirigeant soudanais, poursuivi pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, se rend en Mauritanie qui, jusque-là, n’a pas ratifié le statut de Rome, ce qui de facto exclut toutes poursuites par la CPI sur son propre territoire.

De nombreux pays africains subsahariens assisteront à ce sommet ce lundi qui se terminera en fin de journée, dont le Burkina Faso, le Sénégal, le Mali, le Tchad. Omar El-Béchir dirige le Soudan depuis 1989 et est poursuivi par la CPI pour génocide contre la population civile de la région du Darfour, dans l’ouest du pays, durant le conflit qui a éclaté en 2003. Au début de la crise, une insurrection armée menée par des hommes noirs qui protestaient contre leur marginalisation par le régime arabe d’El-Béchir. La réponse de Khartoum ne s’est pas faite attendre. Des forces armées soudanaises et une milice armée répriment la rébellion dans le sang.

Selon l’ONU, 300 000 personnes avaient été tuées et quelques 2,5 millions d’autres ont été forcées à l’exile. Des chiffres catégoriquement rejetés par le gouvernement d’El-Béchir qui affirme que seuls 100 000 civils ont péri lors de ce conflit.

Source: afrik



from WordPress http://ift.tt/1etlPmr
via IFTTT
Rising China Video

Après 20 jours de voyage et plus de 15 000 km parcourus, District7media nous offre une vidéo époustouflante dévoilant toute la beauté de la Chine. Un rendu aérien principalement réalisé grâce à l’utilisation d’un drone, permettant ainsi de montrer toute la splendeur des lieux visités, et ce malgré des obstacles comme une météo plus que capricieuse. Des montagnes aux différents temples en passant par la Grande Muraille, chaque image devient une invitation au voyage.

http://dlvr.it/Bfg820