mortaise

Sur la petite échelle de soie qu'il déroule dans sa chanson il s'évade de sa prison
La marotte du fou c'est le spectre du roi et sa marotte à lui c'est celle de l'amour le seul roi de la vie
Ma petite reine de cœur ma petite sœur de lit
Le ramoneur parle de sa belle
chacun l'écoute tous sourient aucun ne rit de lui
Je suis son œillet
elle est ma boutonnière
Je suis son saisonnier elle est ma saisonnière
Elle est ma cloche folle et je suis son battant
Elle est mon piège roux je suis son oiseau fou
Elle est mon cœur je suis son sang mêlé
Je suis son arbre elle est mon cœur gravé
Je suis son tenon elle est ma mortaise
Je suis son âne elle est mon chardon ardent
Elle est ma salamandre je suis son feu de cheminée
Elle est ma chaleur d'hiver je suis son glaçon dans son verre l'été
—  Jacques Prévert