moindres

(more) random french phrases and expressions i’ve picked up from watching movies in french all night

continuation of this post and this post 

  • ne pas avoir la moindre idée = to not have the faintest idea, not have the slightest idea
  • garder son calme = to stay calm
  • je vous donne la parole = i’m giving you a chance to speak, i’m allowing you to speak
  • prendre une décision = to make a decision
  • faites-moi confiance = trust me, have confidence in me
  • rester calme = to keep calm
  • sois prudente = be careful
  • sables mouvants = quicksand
  • je n’arrive pas à croire = i can’t believe
  • soeur jumelle = twin sister
  • je m’en veux = i feel bad, i feel guilty
  • de toutes mes forces = with all my strength
  • être au courant = to be informed, be aware
  • je me réjouis de = i’m very happy about, i’m very pleased with
  • s’emparer de = to seize, capture, take possession of
  • en ruines = in ruins
  • vous vous trompez = you’re making a mistake, you’re mistaken
  • commettre une erreur = to make a mistake
  • d’une manière ou d’une autre = somehow, one way or another
  • fort possible = very likely
  • mettre fin à = to put a stop to, put an end to
J'ai jamais oublié, jamais rien. Je me souviens d'absolument tout, de tout ce que tu m'as dis, tout ce que tu m'as fais, dans les moindres détails. Si tu crois qu'un jour je pourrais oublier tout ça, tu te trompes, sur toute la ligne..
Les êtres humains sont amusants. Ils aspirent à être avec la personne qu’ils aiment, mais refusent de l’admettre ouvertement. Certains sont effrayés de témoigner le moindre signe d’affection à cause de cette peur. Peur que leurs sentiments ne soient pas reconnus, voire pire, partagés. Mais une des choses qui m’intrigue le plus de la part des êtres humains, c’est leur effort conscient pour être connectés avec l’objet de leur affection, même si cela les tue lentement à l’intérieur.
—  Freud
Son cœur ressemblait à cette plante qu'on nomme Sensitive, qui se déploie pour un instant, à la chaleur du soleil, pour se rouler sur elle même dès qu'un doigt l'effleure ou que la moindre brise l'agite.
—  Anne Brontë

Quand y a une série d’ados venant faire des heures d’intérêt générales qui débarquent et que tu n’en peux déjà plus de les entendre parler le wesh-wesh-cousin-racaille-de-la-téci.

anonymous asked:

Il se passe quoi avec helshades?

En gros, elle tient des propos transphobes sous couvert de “vous faites du tort aux féministes et aux lesbiennes”, avoue clairement ne pas comprendre la transidentité, accuse les mecs trans d’être des meufs qui veulent échapper au patriarcat et les meufs trans d’être des prédateurs de lesbiennes. 

En plus de ça, son comportement saoule de plus en plus de gens : condescendante dans chacune de ses réponses, des pavés de 3km avec deux mots disparus depuis 1857 par phrase (elle refuse d’abaisser son niveau à celui de gens qui “feraient mieux d’ouvrir un livre une fois par semaine” alors que bon, tout le monde n’a pas la capacité de manier tout le vocabulaire compliqué de la langue (sans parler des non-francophones de base)), “j’ai raison et t’as tort”, “si vous pensez pas comme moi vous êtes débiles”, attaque les gens sur la moindre faute d’orthographe, de grammaire ou de style, en profitant pour faire diversion et/ou décrédibiliser la personne en face, etc… 

Enfin bref, plein d’autres trucs encore, mais soit. Nous avons simplement décidé de faire notre petit tag dans notre coin pour avoir la paix, voilà tout.

(Et si tu voulais savoir par rapport à mon post, c’est juste que j’étais plus ou moins le premier à la confronter ouvertement sur le sujet de la transphobie, mais je n’ai pas été bloqué par elle, tandis que c’est le cas de pas mal d’autres personnes qui n’ont (quasiment) rien dit/fait (Clem avait juste répondu à un post entre nous (non tagué ou quoi que ce soit) en l’imitant). Du coup j’suis étonné, mais en vrai m’en balec.)  

Et t'auras beau chercher autant de temps que tu veux et dans les moindres recoins de l'univers, au petit matin et sous la pluie battante, dans l'ombre des rayons du soleil et au lever de la lune, tu ne trouveras jamais quelqu'un qui t'aimera autant que moi je t'aime.

Je suis dur
   Je suis tendre
   Et j'ai perdu mon temps
   A rêver sans dormir
   A dormir en marchant
   Partout où j'ai passé
   J'ai trouvé mon absence
   Je ne suis nulle part
   Excepté le néant
   Mais je porte caché au plus haut des entrailles
   A la place où la foudre a frappé trop souvent
   Un coeur où chaque mot a laissé son entaille
   Et d'où ma vie s'égoutte au moindre mouvement.
—     Pierre Reverdy
Mais on ne vit pas sur des non-dits. Les questions jamais abordées et les mots jamais dits jonchent le sol comme des débris de verre. Après quelques années, le moindre pas fait mal.
—  Marie-Sabine Roger
youtube

Je tiens à rappeler qu’en 2015 Taubira traitait Ciotti de branleur sans la moindre espèce de pression.

Voilà, fallait bien que ça arrive de toute façon, tu me manques. Ça y est, c'est revenu tout ça. Moi qui pensais m'en être débarrassée, je me suis souvenue de tout, dans les moindre détails. Je me suis souvenue de ces fameuses roses que tu m'avais offerte ce soir là, puis de nos soirées chez toi blottit l'un contre l'autre, je me suis souvenue de toute ces fois où tu venais me chercher, de ce petit stress que j'avais, je me suis souvenue de cette soirée là, chez moi, rien que toi et moi, où j'étais tellement bien, je m'étais jamais sentit aussi bien putain. Je me suis souvenu de ton regard, de ton sourire, de ton rire, de ta voix, de tes baisers, des mots que tu me disais, des caresses que tu me faisais.. Je me suis souvenue de tout. Et ça me manque bordel, qu'est-ce que ça me manque..
J'ai l'impression d'être née depuis longtemps, très longtemps… de traîner ma vie comme une lourde queue de robe qui n'en finirait pas. Surtout je n'ai pas la moindre envie de vivre. (Elle s'assied). Bien sûr, ce sont des bêtises. Il faudrait me secouer, me débarrasser de tout cela.
—  Tchekhov, La Mouette
Quand rien ne semble fonctionner, je vais observer un casseur de pierres abattant sa masse sur un rocher une bonne centaine de fois sans lui infliger la moindre égratignure apparente. Mais au cent unième coup, le rocher se fendra en deux, et je sais que ce n’est pas seulement le dernier coup qui a fendu le rocher, mais les cent qui l’ont précédé.
—  Jacob Riis

J'en peux plus des nationalistes. C'est un cancer sur les réseaux sociaux, ils sont incapables de capter la moindre nuance ni d'analyse de faits autre que celles amenées par leurs sources. J'ai toujours l'impression de lire des attardés mentaux hargneux.

anonymous asked:

Pourquoi tu voudrais y rester, dans cette explosion ?

Parce que j'en ai marre, jsuis là, jfais rien, sers à rien, jsuis personne. J'ai pas le niveau pour faire je que je veux, j'ai aucun talent, on raconte de la merde sur moi, je vis pas, j'existe juste et j'ai l'impression qu'au moindre faux pas tout va s'écrouler, jvais me retrouver toute seule et jvais tout perdre et c'est juste horrible j'ai l'impression de me noyer, j'ai l'impression qu'on m'agrippe et qu'on m'entraîne vers le fond. Quoique je fasse ça rate, c'est pas le bon choix, quoique je dise c'est pas les bonnes paroles

J'ai toujours été la fille trop gentille qui veut blesser personne et qui se laisse marcher sur les pieds, celle qui veut pas faire de vagues et qui essaye d'être là pour tout le monde. Mais en ce moment y a des jours, de plus en plus d'ailleurs, où j'ai la haine, j'ai envie d'envoyer chier tout le monde, je supporte plus personne, j'ai juste besoin d'être seule, je déteste cette société. En cours j'explose, j'ai besoin de me barrer le plus souvent possible et parfois je crève d'envie de sécher les cours et de monter dans un train mais j'ai peur des conséquences et j'ai pas envie décevoir mes parents et de perdre leur confiance. Comme vous le savez déjà je veux devenir astronome ou astrophysicienne, mais puisque j'ai pas le niveau il faut que jbosse mais j'arrive plus à me motiver. Je veux m'amuser et faire ce dont j'ai réellement envie, jveux briser des règles comme une gamine en manque d'adrénaline, mais le truc c'est que je sais même plus ce que je veux vraiment, je change constamment d'avis, d'envie, de caractère. J'ai envie de tout laisser tomber, mes études, tout, mais faut pas et jvais le regretter alors j'essaye de faire les deux, m'amuser et profiter puis étudier. Le problème c'est qu'en faisant ça ben je fais bien ni l'un ni l'autre. Depuis que j'ai réalisé que j'avais absolument pas le niveau pour faire ce que je veux plus tard j'ai envie de tout abandonner. Jme dis juste que j'ai aucun avenir et que j'arrive pas non plus à profiter du présent, je déteste la fille que jsuis, jvous jure jme hais c'est violent. Je veux plus exister, je veux plus être là, je veux plus être moi. Et j'en peux plus de cette situation. J'étouffe.

On se fout de ma gueule, là ? Un nouveau poste d’ATER en histoire moderne vient d’être publiée, pour lequel il faut pouvoir assurer un TD de paléographie moderne. Poste pour lequel je ne suis donc pas qualifiée, parce que, justement, quand moi, avant de commencer ma recherche, je m’inquiétais de savoir si j’allais pouvoir lire les manuscrits, on ne m’as pas donné l’occasion de suivre un cours de paléographie, on s’est contenté de me dire qu’on s’y habitue après quelques semaines.

Originally posted by astrology-zone