moindres

Vous voyez, j’me sens un peu en trop, inutile. J’me sens comme une fille qu’on a jamais voulu avoir. Un accident de parcours, Une désespérée désespérante. Un cas dévastateur. J’me sens comme une oratrice que personne n’écoute: sans le moindre intérêt. Transparente. J’existe sans vivre réellement. J’respire mais j’suis morte. J’sers pas à grand chose, pardonnez-moi.  

Pensées brouillon 8

parce que sur tumblr y'a des oubliés, des fous amoureux, des tristes, des joyeux, des mélancoliques. y'a ceux qui se posent beaucoup trop de questions sur la vie, ceux qui n'osent pas faire le moindre truc, ceux qui manquent un peu trop de confiance en eux.
mais dans l'fond, on a tous un truc de brisé en nous. alors on se réunit ici, pour se prouver qu'on n'est pas seul, qu'on va réussir, qu'on va s'en sortir. que cette douleur n'est qu'éphémère.
—  luneimmortelle
- Va falloir te faire à tout ça.
- Et si j'en ai pas la moindre envie, d'me lever tous les matins en sachant que je le verrai pas ?
—  Dialogue entre moi et moi.

anonymous asked:

Salut ! I'm not sure who else to ask this question, because you're the expert on French that I know, but perhaps someone you follow could also know the answer? En anglais, je dis que je suis "agender" et je préfère les pronoms "they/them." Comment est-ce que je dois m'identifier en français ? Certainement il y a des francophones "agender"; comment est-ce que vous vous identifiez ? Lesquels pronoms utilisez-vous ? Merci d'avance !

Tu peux dire “agenre” ! “Non-binaire” fonctionne aussi, c’est à l’appréciation de chacun :) 
Par contre, en ce qui concerne les pronoms, c’est un peu plus compliqué. Nous n’avons officiellement aucune solution pour exprimer la neutralité, compte-tenu du fait que le français, par nature, est binaire dans ses moindres détails. Le pronom “on” par exemple, est bien neutre mais dans un sens objectifiant. C’est à dire qu’il ne donne pas le sentiment de parler d’une personne, mais plutôt d’un objet. Je trouve ça infiniment irrespectueux de l’employer pour une personne seule. Je suis très partisane du néologisme “iel”, combinaison “il+elle”, qui permettrait plus de fluidité, sans altérer la structure grammaticale française. En ce qui concerne les adjectifs, je valorise la déclinaison, comme ceci : “vous êtes joli.e”, “vous êtes charmant.e”. Ce n’est pas idéal, mais c’est toujours mieux que rien. 

Moi, je crois au bonheur. Je pense que c'est pas possible de passer sa vie à être triste, dans ce cas là quel est le but de la vie ? Chacun de vous aura droit à des moments de bonheur. Je sais que c'est dur d'y croire, mais faut pas perdre espoir. Si tu abandonnes avant même d'avoir réellement commencé à vivre comment peux-tu espérer la moindre chose en retour ?
—  Royalumos

Si vous pensez encore que l’Indice de Masse Corporelle est un repère-santé ayant la moindre valeur, sachez que Teddy Riner et Emilie Andéol ont chacun un IMC correspondant à une obésité modérée et Tony Yoka est en surpoids en suivant les calculs. Mais les médecins s’y réfèrent encore. Voilà voilà.

pendant les grandes vacances (principalement), je prends toujours des nouvelles de tout l'monde. genre même des gens avec qui je traine au lycée, pcq on s'entend bien mais on n'est pas les meilleurs potes au monde, même parfois avec des gens où je leur parle quasi plus.
je trouve que c'est la moindre des choses prendre des nouvelles, parfois j'en oublie certains mais j'essaie de prendre un max de nouvelles de tout l'monde.
j'sais pas si c'est bien ou mal, mais je trouve ça respectueux.

2016 - Placement

Sans tenir compte de mon avis, elle a décidé qu'au prochain naufrage professionnel nous quitterions la région.
Depuis, elle consulte les prospectus de ventes des départements à l'immobilier en berne pour acquérir à moindre frais une demeure aux dimensions disproportionnées.
Elle oublie qu'au pire nous y serons deux, mais qu'au mieux elle y sera seule.

Ça me désole de voir toute ces filles qui rêveraient de manger tout ce qu'elles veulent sans prendre de poids. Vous savez pas ce que c'est. Vous comprenez pas.
Moi je sais.
Je sais ce que c'est de regarder la courbe du carnet de santé et de voir qu'on est bien en dessous de la moyenne. Je sais ce que c'est de savoir que les gens n'appuyent pas leur tête sur votre épaule parce que “ton os il ressort”. Je sais ce que c'est de porter des slim en 34 et de devoir mettre une ceinture serrée au maximum. Je sais ce que c'est de se regarder dans le mirroir depuis vos onze ans et de ne jamais voir la moindre forme sur votre corps. Je sais ce que c'est d'avoir des gens qui font le tour de votre poignet avec leur main et qui vous demandent “t'es anorexique?”.
Alors non je suis pas anorexique, l'anorexie c'est une maladie dans laquelle on sombre. Et tu vois, si les gens apprenaient avant de parler, j'aurais pas eu autant de doute sur moi-même. Je me plaint pas, j'ai jamais été insultée, mais y'a juste ces petites phrases, des remarques innocentes qui me rappelle comment je suis.
Alors à toute ces filles qui se plaignent, qui me disent que j'ai de la chance. Non. A vous, avec vos 55 kilos qui m'envient, sachez que j'aimerais bien en avoir quinze de plus. À vous toutes, que vous soyez un petit muffin avec des jolies formes, que vous portiez du 40 ou que vous soyez comme moi, aimez-vous comme vous êtes, parce qu'il n'y a pas de poids parfait, il y a toujours des défauts, des choses qui vous font envier les autres.
Je tiens à dire que je suis bien dans ma peau aujourd'hui, que j'ai su passer au dessus des remarques.

P*tain… je viens de voir le prix du logiciel que je suis censée apprendre à utiliser l’année prochaine…

Je pleure…

C’est juste impossible que je me l’achète, ce qui signifie que je vais devoir tout apprendre avec les quelques heures de cours qu’on aura sur ordinateur… ce qui signifie également que, s’il y a le moindre boulot à faire sur ce logiciel, je devrais me taper tout le chemin jusqu’à l’université (je mets 1h30 quand même pour y aller) pour bosser là-bas sur mon temps libre… si les salles sont disponibles évidemment!

je vais trop mourir…

p*tain

Originally posted by raburabujutsu

Vous avez bien dit "Pardon"... ?

« Pas d'pardon, non, pas d'rédemption possible. “L'erreur est humaine” , qu'ils disent… Mon cul, ouais ! Tu fais un pas sur le côté, une erreur, t'auras beau regretter toute ta chienne de vie, ils l'oublieront pas, ça te suivra partout, comme une odeur de merde. Ils te pardonneront pas. La moindre erreur, la plus petite connerie, et t'es foutu, c'est comme ça. Bienvenue dans la réalité, mon gars ! T'sais, les erreurs servent à se construire, ce pourquoi je pense qu'on peut les pardonner. Seulement, bonhomme, tout le monde ne pense pas comme moi. Il est des gens qui sont tellement blessés par les erreurs que tu auras fait, que jamais ils ne t'accorderont de prochaine chance. Voilà pourquoi elle t'en veut autant, voilà pourquoi elle ne te pardonne pas, ne te parle plus.Tu t'es foiré, et ça restera en toi comme une plaie ouverte qui saignera toute ton existence. Et puis, faut dire que t'es con : tu t'es foiré avec la mauvaise personne… Pourtant tu savais bien à quel point elle est brisée ! Là, gars, c'est foutu. Tu peux plus rien. Elle te hantera toute ta vie, cette fée. T'auras beau faire n'importe quoi pour elle, son opinion sur toi n'évoluera pas. C'est fini. T'es un salaud, un putain de salopard qui l'a trahie et blessée presqu'à mort. Un sale connard, un enfoiré. T'auras beau écrire, lui offrir la lune, qu'elle trouve si belle, rien, rien, tu entends, ne changera. Pour elle, la rédemption n'existe pas. Tu pourrais t'ouvrir les veines en lui gueulant ton amour, tes remords d'avoir agi de la sorte, elle ne broncherait pas. Elle te regarderait calmement crever, souffrir comme un con que tu es, et agoniser la bouche ouverte dans une mare faîte de ton propre sang. T'es un salaud, et pour elle, ce sera à jamais gravé sur ton front. C'est foutu, bonhomme. T'as tout foutu en l'air, et ça te revient en pleine gueule. C'est fini. Pas d'pardon, d'rédemption possible. L'erreur a beau être humaine – à moins que ce soit l'humain qui est une erreur… - on ne te la pardonnera pas.

 

 

Bienvenue dans le monde réel, bienvenue dans la société, bienvenue dans la vie ! »

 
La réclusion dans les bois lui avait donné une étrange conception du monde. Il croyait les objets animés de forces incorporelles, les éléments chargés de signes, le monde matériel fondé sur un ordre mystérieux, les animaux et les plantes dépositaires de secrets immémoriaux. Dans la partitions de son univers, le moindre événement - le vol d'un oiseau, le froissement d'un serpent ou le rythme des vagues -  était un signal que le cosmos envoyait à la surface de la Nature, à destination des âmes initiées. Les Hommes, eux, et même ce sacré Pavel, n'étaient que des automates, tristes esclaves de leurs passions, abrutis de désirs et prisonniers de leurs codes. Des machines avec lesquelles il fallait bien converser de temps en temps pour que ne s'atrophient pas les maxillaires.
—  Sylvain Tesson. Une vie à coucher dehors.

On aime d’abord par hasard
Par jeu, par curiosité
Pour avoir dans un regard
Lu des possibilités

Et puis comme au fond de soi-même
On s’aime beaucoup
Si quelqu’un vous aime, on l’aime
Par conformité de goût

On se rend grâce, on s’invite
À partager ses moindres mots
On prend l’habitude vite
D’échanger de petits mots

Quand on a longtemps dit les mêmes
On les redit sans y penser
Et alors, mon Dieu, on aime
Parce qu’on a commencé

Méditation

Je suis dur
Je suis tendre
Et j’ai perdu mon temps
À rêver sans dormir
Partout où j’ai passé
J’ai trouvé mon absence
Je ne suis nulle part
Excepté le néant
Mais je porte accroché au plus haut des entrailles
À la place où la foudre a frappé trop souvent
Un cœur où chaque mot a laissé son entaille
Et d’où ma vie s’égoutte au moindre mouvement
—  Pierre Riverdy
Thank you so much !

i dont know since how long i done my blog but i think i done this since few months (maybe 3 or 2 )

but i have already over 60 followers , its huge to me !

i’m glad you seem like my art ,

i dont know how could i Thank you for for support !

—————————

jai pas la moindre idée de depuis combien de temps jai fait ce blog , a mon avis 3 ou 2 mois a peine !

mais jai déjà plus que 60 abonnés ! et croyez moi c'est juste énorme pour moi !

Ça me rend heureuse que vous semblez aimer mon art et tout …

je ne sais comment vous remercier !