menotter

Steve-O inculpé : Sa dangereuse cascade pour les orques lui cause de gros ennuis

On ne plaisante pas avec les forces de l'ordre, quand bien même sa cause est noble. Steve-O en fait de nouveau les frais.Stephen Glover, alias Steve-O de la bande de Jackass, est parti en guerre contre les parcs aquatiques SeaWorld, accusés de maltraiter ses animaux et en particulier leurs orques. Pour marquer un grand coup, Steve-O a grimpé sur une grue, accompagné d'un orque en plastique, avant de lâcher des feux d'artifice. Une action coup de poing et périlleuse retransmise en direct sur Facebook pour que le plus grand nombre prenne conscience des conditions dans lesquelles les orques de SeaWorld seraient contraints de vivre. C'est évidemment la police et une paire de menottes qui attendaient notre casse-cou à la descente.

Le site TMZ.com nous apprend que Steve-O a été formellement inculpé par la justice pour avoir créé une fausse situation d'urgence (les policiers croyaient à une menace de suicide et avait donc déployé les grands moyens pour le recueillir), pour utilisation de feux d'artifices non enregistrés, possession et stockage de ces mêmes feux sans le moindre permis et, pour finir, violation de propriété privée. Steve-O risque jusqu'à quatre ans et demi de prison.

SeaWorld est dans le collimateur des associations de protection des animaux depuis de nombreuses années. En 2010, Dawn Bracheau, une dresseuse, perdait la vie, tuée par un orque après un spectacle. Selon le documentaire Blackfish, sorti en 2013, l'incident n'est pas isolé. En cause : des animaux arrachés à leur élément naturel, à leur famille, puis isolés dans des bassins minuscules. Le doc, aussi puissant qu'effrayant mais aussi controversé, suit le parcours de l'orque Tilikum depuis sa capture en 1983 en Islande. Cet animal a été conservé dans plusieurs parcs et a été impliqué dans la mort de trois de ses soigneurs, dont celle de Brancheau. Depuis mars 2011, l'animal a repris les représentations au SeaWorld d'Orlando.

Retrouvez cet article sur purepeople.com

Steve-O : Le Jackass se lâche complètement, c'est du grand n'importe quoi
Steve-O de Jackass : Arrêté pour des faits remontant à… huit ans !
Télécharger gratuitement l'application (iPhone, iPad et Android) PurePeople

Menottes en Plume “Marabout Love”: Menottes recouvertes de plume marabout avec fermeture par clips\nL'un des accessoires les plus prisés pour les jeux érotiques, ces menottes sont recouvertes de plumes marabout d'une extrême douceur et sont ajustables par clips.\n http://dlvr.it/Bx9PMQ #sexeshop #suisse

Menottes cou – cuisses avec chaînes – Sexxx-Shop.ch

Menottes et collier cuir avec chaînes et rivets, réglables par boucles\nCes menottes cou et cuisses sont reliées par des chaînes, et sont réglable à l’aide de boucles. Plus d’infos ici! Sexxx-Shop.ch

The post Menottes cou – cuisses avec chaînes – Sexxx-Shop.ch appeared first on Annonces-Sexy-Suisse.ch. http://dlvr.it/C1pFwV

Credits:
Flower Crown: Head Accessory - Snapdragon by Lode (Gacha Item)
Earrings: Vigee Statement Earrings by LaGyo
Yellow Butterfly: Flower silhouette - Headpiece by LaGyo
Neck Cuff: Milan Leather Belt Choker by Ryvolter
Jacket: Biker Jacket Over Shoulders by Coco
Dress: Sofia Dress by Teefy
Hand Cuff: Menotte Deuxieme by Epoque
Watch: Vipera Watch by Ison
Shoes: Flutter Heels by Ison

Wave.

iTélé mise en garde pour avoir diffusé la photo du tireur du Thalys
Au nom de la présomption d'innnocence, la chaîne d'information en continu n'aurait pas dû montrer à son antenne la photo d'Ayoub El Khazzani, même floutée.

Le parquet de Paris a mis en garde la semaine dernière la chaîne d'information iTélé, lui reprochant la diffusion d'images du tireur présumé du Thalys, Ayoub El Khazzani, les mains menottées dans le dos, une pratique illégale en France, a-t-on appris mardi du parquet.

La chaîne télévisée avait diffusé le 25 août une vidéo montrant le jeune Marocain à son arrivée au palais de justice de Paris pour être présenté à un juge d'instruction. Entouré par plusieurs policiers, il apparaissait pieds nus, les yeux bandés et les mains menottées. La chaîne avait flouté les menottes, une précaution inutile selon le parquet, dès lors qu'Ayoub El Khazzani était nommément désigné et que les images laissaient clairement apparaître ses mains entravées. La loi sur la liberté de la presse interdit, au nom de la présomption d'innocence, la diffusion d'images d'une personne identifiée portant des entraves lorsqu'elle est réalisée «sans le consentement de l'intéressé» et tant que le mis en cause n'a pas fait l'objet d'une condamnation.

Le parquet de Paris n'a pas engagé de poursuites pénales, tout en prévenant iTélé que ce serait le cas à l'avenir, en cas de nouveaux faits. La mise en garde, signée du procureur de la République François Molins, a également été transmise au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). Contacté, le gendarme des médias ne s'est pas encore prononcé. Aucune date n'est, pour le moment, fixée pour cette prise de position. De son côté, iTélé a supprimé sur son site l'extrait où l'on voit le tireur.

Ayoub El Khazzani a été mis en examen la semaine dernière pour tentatives d'assassinats, association de malfaiteurs et détention d'armes, le tout en relation avec une entreprise (…)

Lire la suite sur TVMag.com

Audiences : Mentalist largement leader, Secrets d'histoire en forme
Tennis : une interview en plein match
France Télévisions : Delphine Ernotte «se bat» pour «plus de redevance et plus de pub»
Olivier Delacroix au milieu des «nés sous x»
Inscrivez-vous à la newsletter du TVMAG.com
Menottes en Plume « Marabout Love » – Sexxx-Shop.ch

Menottes recouvertes de plume marabout avec fermeture par clips\nL’un des accessoires les plus prisés pour les jeux érotiques, ces menottes sont recouvertes de plumes marabout d’une extrême douceur et sont ajustables par clips.\n Plus d’infos ici! Sexxx-Shop.ch

The post Menottes en Plume « Marabout Love » – Sexxx-Shop.ch appeared first on Annonces-Sexy-Suisse.ch. http://dlvr.it/ByWcY0

Liban: la police évacue de force les militants occupant le ministère

La police a évacué de force des dizaines de militants occupant mardi le ministère de l'Environnement à Beyrouth, les organisateurs du mouvement de contestation l'accusant d'avoir battu plusieurs protestataires.
“La police a commencé à évacuer les occupants du ministère”, a indiqué à l'AFP un responsable des services de sécurité.
Sur les dizaines de jeunes qui étaient présents à l'intérieur du bâtiment depuis le début du sit-in entamé dans la matinée, “il en reste 14”, a affirmé de son côté une source au ministère de l'Intérieur.
“Le ministre de l'Intérieur Nouhad Machnouk a envoyé un émissaire pour négocier avec eux mais ces derniers ont affirmé qu'ils ne sortiraient que les menottes aux mains”, a ajouté cette source.
La campagne citoyenne “Vous puez” a affirmé de son côté sur sa page Facebook que plusieurs de ses partisans à l'intérieur du bâtiment avaient été “frappés” par les forces de l'ordre durant l'évacuation.
L'un des organisateurs de la campagne, “Lucien Bourjeily, et un groupe de jeunes participant au sit-in ont été frappés dans la bâtiment et ils sont tous injoignables”, a-t-elle ajouté.
Un responsable de la Croix-Rouge libanaise a affirmé que celle-ci avait “soigné sur place 15 personnes évacuées du bâtiment, dont un pour suffocation et 14 pour coups” reçus. Une 16e personne, Lucien Bourjeily, a été hospitalisée, selon lui.

Le parquet de Paris met en garde i-Télé pour avoir montré Ayoub El-Khazzani menotté

Les mains menottées dans le dos, Ayoub El-Khazzani, l’auteur présumé de l’attaque contre le Thalys reliant Amsterdam à Paris, arrive le 25 août au palais de justice de Paris pour être présenté à un juge d’instruction. Entouré par plusieurs policiers, il apparaît pieds nus, les yeux bandés et les membres supérieurs entravés.

Pour avoir montré ces images, la chaîne d’information en continu i-Télé a reçu une mise en garde du parquet de Paris, la semaine dernière. La loi sur la liberté de la presse interdit, au nom de la présomption d’innocence, la diffusion d’images d’une personne identifiée portant des entraves lorsqu’elle est faite « sans le consentement de l’intéressé » et tant que le mis en cause n’a pas fait l’objet d’une condamnation.

I-Télé avait flouté les menottes, mais le parquet a estimé cette précaution inutile : les images laissant clairement apparaître ces dernières et le jeune Marocain étant nommément désigné.

Pas de poursuite pénale

Aucune poursuite pénale n’a été engagée à l’encontre de la chaîne, mais la justice l’a prévenue que ce serait le cas à l’avenir si un tel manquement se reproduisait. La mise en garde, signée du procureur de la République François Molins, a également été transmise au Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Ayoub El-Khazzani a été mis en examen la semaine dernière pour tentatives d’assassinats, association de malfaiteurs et détention d’armes, le tout en relation avec une entreprise terroriste. Le 21 août, il avait été maîtrisé par des passagers alors qu’il sortait des toilettes du Thalys, armé notamment d’une kalachnikov et de neuf chargeurs pleins, contenant quelque deux cent soixante-dix balles.



Retrouvez cet article sur lemonde.fr

Télévision : que les diffuseurs se réveillent
Inscrivez-vous aux newsletters du Monde.fr
Tireur présumé du Thalys filmé : iTELE mise en garde par le Parquet de Paris

Ayoub El Khazzani menotté, les yeux bandés, bras dans le dos et pieds nus avant sa mise en examen. Cette image exclusive du suspect présumé de l'attaque du Thalys, tournée par les caméras d'iTELE, a été multidiffusée le 25 août dernier. Mais la loi sur la liberté de la presse interdit aux médias de proposer “par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support, l'image d'une personne identifiée ou identifiable mise en cause à l'occasion d'une procédure pénale mais n'ayant pas fait l'objet d'un jugement de condamnation et faisant apparaître, soit que cette personne porte des menottes ou entraves”. La chaîne a flouté les entraves du suspect présumé mais cette précaution ne suffit pas car sa posture suffit à comprendre que ses mains sont menottées. Alors que la chaîne aurait pu être poursuivie, elle écope d'une simple mise en garde du Parquet de Paris, révèle l'AFP. Le Parquet rappelle que cette pratique est illégale au nom du respect de la présomption d'innocence. La mise en garde, signée du procureur de la République François Molins, a également été transmise au CSA. Ce n'est pas la première fois que ce cas se présente. Lors de l'arrestation de DSK en 2011, les images de l'ex-patron du FMI menotté avaient fait le tour du monde, même sur les médias français. Aucune des chaînes n'avait été condamnée, toutes écopant d'une simple mise en garde du CSA. Les Sages avaient alors rappelé que “le principe de la liberté d'expression et le droit à l'information ne doivent pas méconnaître le fait que de telles images sont susceptibles de porter atteinte au respect de la dignité de ces personnes”.

Retrouvez cet article sur Puremedias

Secret Story : Aymeric quitte le plateau du Débrief après un accrochage avec Leïla
MTV Awards 2015 : Nicki Minaj insulte Miley Cyrus après avoir reçu un prix
On n'est pas couché : Marc-Antoine Le Bret imite Laurent Ruquier pour sa première
Secret Story 9 : Karisma accusée d'avoir menti sur son secret
Audiences : Première réussie pour Yann Moix dans On n'est pas couché

New Post has been published on

New Post has been published on http://www.congoflash.com/violences-policieres-usa-wiz-khalifa-arrete-pour-avoir-utilise-un-objet-futuriste/

VIOLENCES POLICIERES. USA: Wiz Khalifa arrêté pour avoir utilisé un objet futuriste

VIOLENCES POLICIERES. USA: Wiz Khalifa arrêté pour avoir utilisé un objet futuriste
Wiz Khalifa s’est fait arrêter et menotter à l’aéroport de Los Angeles par des policiers pour ne pas avoir voulu descendre de son hoverboard.
Le rappeur est un féru de technologie. A tel point qu’il s’est procuré un prototype de skateboard à lévitation magnétique. Wiz Khalifa s’est amusé avec dans le hall de l’aéroport de Los Angeles samedi relate tmz.com. Ce qui a fortement déplu aux policiers présents qui lui ont demandé de descendre de l’engin. Refus d’obtempérer. En réponse, il a été plaqué au sol et menotté par les agents.
Source: http://allainjules.com/2015/08/26/violences-policieres-usa-wiz-khalifa-arrete-pour-avoir-utilise-un-objet-futuriste/

Jean Pierre Kandolo K.

Une bouteille chez sa mère

Je viens de prendre une note sur mon iPhone : « Acheter une paire de menottes ».

Fétichisme ? Non, prudence.

Cette histoire entretient un rapport croisé avec mon état du dimanche matin deux fois sur trois au brunch de 11h. 

Frais et guilleret j'étais pour venir éclairer de ma présence une de ces soirées de l'ambassadeur où le concept de jardinerie verticale existe encore (véridique) et où les mojitos défilent plus vite que les mecs dans le lit de Liz Taylor version première fraîcheur, quelque part du côté de la porte d'Auteuil (faut le faire, pour m'amener jusque là-bas). Mais que voulez-vous ma bonne dame, parfois les liens d'amitié vous emmènent dans des contrées inexplorées ; d'ailleurs, je le confesse, depuis je m'interroge pour savoir si ces liens sont suffisamment proches pour justifier de devoir flirter avec la frontière de Paris, car toi même tu sais qu'au-delà du périph’, c'est le tiers-monde ; et même si les Hauts-de-Seine sont un PVD, ça reçoit quand même son pactole du FMI. Fin de l'aparté culturel, ça va bien deux minutes.

Ce qu'il y a d'intéressant dans une soirée un peu bobo-chic organisée par des amis, c'est que, outre l'alcool dont tu n'as pas à te soucier, les rencontres de l'entre-soi toujours intéressantes mais convenues, tu rencontres aussi des personnes que tu ne connais pas parce qu'elles sont les n+1 de n+1 d'un n+1 d'un de tes amis. Alors en fait, ça stratifie vachement en termes d'alcoolémie, j'ai observé. En gros, il y a trois catégories de gens dans ces soirées :

  • Celui qui est venu parce qu'on lui a dit de venir, et qui ne connaît personne : curieusement celui-là il a du mal à se coller une mine, comme disent les jeunes, rapport qu'on sait jamais, une réputation est vite carbonisée, toussa toussa
  • Celui qui connaît un peu de monde, mais pas beaucoup, genre il est un ami proche d'un des organisateurs de la soirée, mais genre le super pote de la pelote basque du dimanche en 15, le gars sympa que tu vois pas souvent. Lui, il va passer une soirée über naze, parce qu'il se demande à tire-larigot s'il peut se lâcher ou pas
  • Celui qui est ami de tout le monde. Pas de risque, lui peut boire, sa réputation n'en souffrira pas, kestucrois. Les amis, ça ne juge pas (sauf si c'est une fille, le gène de la médisance étant congénital comme tu t'en doutes)

Tout ça, ça nous dit pas pourquoi les menottes. Ça digresse, Hubert !

Bon, il se trouve qu'à ladite soirée, frais comme la rosée du matin je suis resté, et aux sujets inversés durant cette soirée beaucoup je recourus, pendant que d'autres terminaient dans un français trop pas so syntaxous. Faut dire que mon oncle, c'est maitre Cappello, ceci explique cela. Sobre je fus, car la gent sociale de Paris ayant la bonne idée d'organiser ses soirées en fin de semaine, il se trouvent toujours deux fêtes pour se chevaucher. Non mais les gens connaissent pas Facebook ou quoi ?

J'ai donc dû partir prématurément, pendant que l'assitance alcoolisée commençait à avoir des problèmes de conjugaison au conditionnel. Je dénonce : j'ai entendu un « si je dirais ça ».

(Bon, ça vient cette histoire de menottes, oui ou bien ?)

Les mains pleines je partis, c'est qu'il fallait apporter quelques bouteilles de vin. On est élégant ou on l'est pas, tu comprends ?

Claquer des doigts, je n'ai plus eu qu'à. Un taxi, qui passe par la porte d'Auteuil aussi souvent qu'une comète devant Hubble, s'est pointé, qu'une rombière enfourrurée a entrepris de me subtiliser. Haha.

Maintenant, je sais pas si c'est dans le gène du taxi ou si je joue de malchance, mais il se trouve qu'à chaque fois que je suis dans un taxi, quelqu'un me passe un coup de fil. Et ça n'a pas manqué. Alors que je donnais les instructions au chauffeur, j'étais en même temps en train de parler longue traîne et roadmap, à moins que j'aie demandé au chauffeur de se rendre Quai de Roadmap tandis que je parlais Jemmapes avec mon interlocuteur en lui disant de ne pas trop longue-traîner car j'étais pressé. Je ne sais pas, je ne sais plus.

Et donc, je parlais, je parlais, je parlais, pendant que lui roulait, roulait, roulait.

Ah, quai de Jemmapes-Roadmap. Descendons.

Je descends donc.

(Ellipse)

Sans ma bouteille, et sans mon 48h.

[J'autorise 12 secondes de rires gras, d'epic fail, de VDM et autres rires en boîte, mais après ça va bien !]

Je vous le confesse, moi aussi j'ai ri. Ça m'a fait penser au book dropping. Un Pomerol 2002 qui voyage dans Paris, sera ramassé par quelqu'un et englouti (là j'ai pleuré). Ou peut-être que le chauffeur de taxi va la voir et la récupérer, la remonter chez lui, dans son petit 30m² qu'il partage avec sa mère dans le 18e avec des tapisseries et des casseroles à motif floral, la poser sur sa table en formica et la siphonner devant un plat de macaronis-fromage pendant que Dominique Chapatte essaie une Aston Martin.

Et s'il prenait ça pour un message, une fausse déclaration d'amour pendant que l'oreille droite était overstaffée ? Mon Dieu, j'espère que je n'ai pas laissé mon numéro sur la bouteille, des fois que je serais tombé sur un œnographile pervers…

Je pleure encore la perte de mon 48h.

Wiz Khalifa arrêté à l’aéroport pour "menace terroriste" ! (vidéo)

Certaines stars nous ont habitués à leurs frasques en avion, obligeant souvent la sécurité des aéroports à intervenir pour mettre fin à leurs nuisances. Ce n’était pas le cas du rappeur Wiz Khalifa, qui s’est pourtant vu maîtrisé par les agents de sécurité de l’aéroport de Los Angeles ce samedi 22 août 2015, pour un motif des plus surprenants : l’artiste a refusé de remettre aux autorités son hoverboard, sorte de skateboard électrique découvert dans le film Retour vers le futur ! Heureusement pour le rappeur, l’incident s’est bien terminé et lui a permis de répondre avec humour sur les réseaux sociaux.

Wiz Khalifa joue à Marty McFly et finit menottes aux poignets !

Si le rappeur américain, séparé depuis quelques mois de sa compagne Amber Rose, est bien connu pour son caractère explosif et son comportement souvent borderline, son voyage de retour après un concert donné en Finlande s’était pourtant déroulé sans heurt. Jusqu’au moment où, arrivé à l’aéroport, Wiz a décidé de se faire remarquer en se déplaçant sur son hoverboard, un skateboard flottant quelques centimètres au-dessus du sol. L’invention n’a pas vraiment plu aux forces de police qui ont donné l’ordre à la star d’abandonner son engin, ‘’une menace terroriste’’ selon eux. Devant le refus de Wiz Khalifa à obtempérer, les policiers ont choisi de l’interpeller en lui passant les menottes aux poignets ! L’incident a été filmé par l’un des passagers du vol, dans une vidéo tweetée le 23 août par Wiz Khalifa en personne !

Wiz Khalifa ironise sur les réseaux sociaux

L’incident n’a pas privé Wiz Khalifa de son humour ! Sur Twitter, le rappeur n’a pas hésité à diffuser la vidéo de son arrestation ainsi qu’une autre image, le montrant face contre terre, entouré par pas moins de 6 policiers américains ! ‘’Tout ça parce que je n’ai pas voulu renoncer à la technologie que tout le monde utilisera dans 6 mois. Faites ce que vous voulez, les jeunes.’’ A commenté l’artiste avant d’ajouter : ‘’Ils adorent dire : ‘arrêtez de résister’.’’ Wiz Khalifa s’est également amusé de son arrestation : ‘’Ca faisait longtemps que je ne m’étais pas fait menotter. C’était marrant.’’

Tous les articles de Staragora.
Toute reproduction interdite sans la mention Staragora.com.
Contenu original : http://ift.tt/1NvwJrgSuivez les stars de l'actu : Katy Perry, Nabilla , Christophe Beaugrand



from Les infos marquantes de staragora http://ift.tt/1NvwJrg