me sen

Ton regard . Ta voix.
Tu parais.

Ton regard s'empare du mien,
M'enveloppe de silence et de tendresse.

Ta voix garde l'empreinte
De ce qui t'a meurtrie.
Et pourquoi naguère n'ai-je pas été là
Pour empêcher que survienne
L'épreuve qui t'a laissé cette fêlure ?

Tu parais.
Mes cinq sens se mettent à l'affût
Se tendent avidement vers ta bouche,
Tes seins tes flancs,
Tes mains prometteuses .

C'est toi qui donnes sens et saveur
A ma vie
Et pourtant tu es ma blessure,
C'est toi qui me fais grandir.

— 

Charles Juliet

On dirait que ma présence la fait chier, et je supporte pas d'infliger ça donc je me sens vraiment mal quand je suis avec elle. Son comportement porte à croire qu'elle préférerait être partout plutôt qu'en ma compagnie, et dès qu'elle trouve quelqu'un d'un peu mieux, elle saute sur l'occasion. Je sais que c'est pas vrai mais c'est l'impression qu'elle renvoie en tout cas.
—  Royalumos

anonymous asked:

Ô Grande Prêtresse, parle moi de l'hypergamie. J'ai fais l'erreur de me balader sur Reddit et forcément, ces messieurs considèrent que c'est un mal typiquement féminin, qu'elles ne sont que des grosses salopes. C'est perturbant, ca me semble comme une stratégie de survie tout à fait acceptable ou du moins, un simple bon sens. Ca me rappel cette gentille blague de Louis CK - socialement, mieux vaut l'ascension ou le même niveau. Je n'y vois rien de mal. Pourquoi donc un soudain "shaming" ?

Dans un monde où les femmes sont bien moins payées que les hommes à un niveau de compétences égales, l’écart de niveau de vie entre conjoints est juste… logique? Après, l’obsession pour les croqueuses de diamant et autres “gold diggers” est vieille comme le monde misogyne qui maintient les femmes en position d’infériorité et hait celles qui s’en sortent par le peu de moyens qu’elles ont! C’est donc pas très soudain, c’est plutôt un vieux crincrin qui ressort régulièrement!

Moi célibataire : je suis une personne à part entière je suis cool et forte et je me sens bien dans mes chaussures, à l'aise dans la vie -
Moi rencontrant quelqu'un : aaahhhhh je ahhhhh pourquoi j'existe !!!!!

Okay guys, I normally don’t go into politics but this is really really really really important. You might have heard of it, but the election of our next President is currently taking place in France, so I’ll write this quick words, in both English and French, in hope that a lot of you will read it.

This is me begging you to go vote on May 7th. I kept scrolling on twitter today and all I could see was hashtags terrifying me. #JamaisMacron (Never Macron) #SansMoiLe7Mai (Without me on May 7th)…
On April 25th, we voted for 2 candidates. Despite our hopes, the two names that came out were Emmanuel Macron and Marine Le Pen. You might not know them if you’re not french, but both those names held different stories.
While, yes, Emmanuel Macron is a guy that can’t keep his mind straight, change his words every five seconds, is said to be too young to be President, have some « peculiar »  and stupid ideas , he is nothing compared to Le Pen.
She is the leader of the far right, the « Front National », and she is a fraud. a political leader behind a party you should be scarred of. Racist, antisemitic, homophobic, anti-immigration, anti-multiculturalism are some of the words that could be used to describe them.

Truth is, I don’t want either of them to become my President, but we have to put pride and hatred aside. We are French, guys, we are free, we are a nation, we are a beautiful madness, WE are France.
Terrorists attacks can’t divide us. I know I’m scarred, I don’t feel safe, and I don’t trust our politicians, but never, NEVER, will I give up my freedom and my identity to elect someone like Marine Le Pen. No, she’s not Hitler, she’s not the devil, she’s just a woman, a human being, and we have the power to keep her from ruling our country. That won’t be done by sitting on your couch on May 7th, or by giving an empty envelope when you’ll go vote, or by putting the hashtag « Sans Moi le 7 Mai ».
You have more than a right to vote, you have an obligation, toward yourself and toward your country. You might not like it, you might hate Macron even, but you have a voice, and we all know one voice can change everything. So go vote on May 7th, vote for Emmanuel Macron, not because you like him, or because you like his ideas, but because giving him your voice means blocking the way to a party that will destroy our country, our beliefs and most certainly our life.
Please, please, please, don’t sit this one out. Go vote, because if you don’t, then you’ve made your choice, you chose the National Front and everything it stands for. It’s not voting for, but voting against. Who’d you rather have, a weird liberalist with no party and early alzheimer (and a very bad way with words), or a woman who’s going to destroy everything being french means ?
It is not easy, but necessary. Choose life, guys, choose France.

With all my love,
a very concerned french citizen.
——————————————————————————————————-

Salut tous le monde, je ne parle normalement jamais de politique, mais cette fois c’est vraiment, vraiment, vraiment, vraiment important.

Je vous supplie d’aller voter le 7 Mai. Toute la journée, je n’ai vue que des hashtags qui m’ont fait atrocement peur sur twitter; #JamaisMacron - #SansMoiLe7Mai …
Le 25 Avril, on a voté pour 2 candidats. Malgré nos espoirs, les deux noms qui en sont ressortis sont ceux d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen. Vous ne les connaissez peut-être pas si vous n’êtes pas français, mais ce sont deux noms avec deux histoires bien différentes.
Il est vrai qu’Emmanuel Macron est un homme qui n’a pas l’esprit clair, qui change de mots et d’avis toutes les cinq secondes, qui est dit trop jeune pour être Président, et qui a clairement quelques stupides idées très « particulières », mais il n’est rien comparé à Le Pen.
Elle est le leader de l’extrême droite, le Front National, et c’est une arnaque à elle seule, un leader politique derrière un partie dont vous devriez avoir peur. Racisme, antisémitisme, homophobe, anti-immigration, anti-multiculturalisme sont quelques mots qui pourraient bien les décrire.

La vérité étant que je ne veux qu’aucun des deux ne devienne mon(ma) Président(e), mais nous devons mettre de côté notre fierté et notre haine. Nous sommes français, les gars ! Nous sommes libre, nous sommes une nation, nous représentons une magnifique folie, merde, NOUS sommes la France.
Les attaques terroristes ne doivent pas nous diviser. Je sais que j’ai peur, que je ne me sens pas en sécurité, que je ne fais pas confiance à nos politiciens, mais jamais, JAMAIS, je ne renoncerais à ma liberté et mon identité pour élire quelqu’un comme Marine Le Pen.
Non, elle n’est pas Hitler, elle n’est pas le diable, elle est simplement une femme, un être humain, et nous avons le pouvoir de l’empêcher de gouverner notre pays. Ca ne se fera pas en restant assis sur votre canapé le 7 Mai, ni en rendant une enveloppe vide lorsque vous irez voter, ni même en écrivant ce fameux hashtag « Sans Moi le 7 Mai ».
Vous avez plus qu’un droit de voter, vous avez une obligation, envers vous-même et envers votre pays.
Vous n’aimez peut-être pas ça, vous détestez peut-être même Macron, mais vous avez une voix, et nous savons tous qu’une seule voix peut faire toute la différence. Alors allez voter le 7 Mai, votez pour Emmanuel Macron, pas parce que vous l’appréciez lui, ou même ses idées, mais parce que lui donner votre voix veut dire bloquer la route à un partie qui pourrait détruire notre pays, nos croyances et probablement même nos vies.
S’il vous plaît, à tous ce qui lisent ce mots et ont le pouvoir de bouger les choses, à tous les français, ne faites pas l’impasses sur ces élections. Allez voter, parce que ne pas le faire, c’est déjà faire un choix, le choix du Front National et de tous ce qu’il soutient. Rappelez vous que ce n’est pas voter pour, mais voter contre.
Qui préférez-vous, un libéraliste étrange, sans partie avec un alzheimer précoce, ou une femme qui pourrait détruire tous ce qu’être français veut dire ?
Ce n’est pas facile mais nécessaire. Choisissez la vie, les gars, choisissez la France.

Avec tout mon amour,
une citoyenne française très inquiète.