maurice thorez

Non, non, rien n’a changé (Les Poppys, 1971)

Cela faisait quelques lurettes que je m’en étais allé traîné ma morosité, mon alcoolisme rampant et mon ironie sous d’autres cieux, laissant ce tumblr, et son cousin, en friche. 

Le temps de tourner quelques feuillets d’éphéméride, de me faire oublier, de voir venir. Le temps de laisser passer la campagne présidentielle, laquelle, pour paraphraser un camarade de comptoir, a beaucoup plus ressemblé à la campagne des betteraves à Nangis (Seine-et-Oise) qu’à celle des Corps-francs de la Baltique (1918-1920).

J’en ai profité pour lire (beaucoup), picoler (avec un sens de la modération que le ministère de la santé réprouve), tenter d’aligner vingt lignes dignes de passer à la postérité (à la relecture, passés les premiers paragraphes, je me suis empressé de m’écrire une lettre d’injures) et essayer d’agrémenter la morosité de ma vie avec la compagnie de quelque sauterelle primesautière, histoire d’oublier dans la parenthèse de ses cuisses veloutées (Guillaume Lévy, Toutes ces choses qui seraient à refaire parce que je t’aime sept ans déjà) que j’ai déjà l’équivalent d’un demi-alexandrin dans la tombe.

Inutile de vous dire que les deux dernières tentatives se sont soldées par des échecs retentissants, libérant d’autant plus de temps pour me consacrer aux activités précédentes. Lesquelles ont le mérite de n’engager à rien, si ce n’est une cirrhose précoce et les regards réprobateurs de l’aide-bibliothécaire emploi d’avenir à mi-temps à la bibliothèque municipale Maurice-Thorez lorsque je lui demande, l’air ingénu, si par hasard elle n’aurait pas en réserve un exemplaire des Beaux Draps, Nouvelles Editions Françaises, 1941.

Bref.

Y a pas à dire, mais la France en marche, c’était mieux avant.

I am not burying myself in a narrow particularism. But neither do I want to lose myself in an emaciated universalism. There are two ways to lose oneself: walled segregation in the particular or dilution in the universal.

My conception of the universal is that of a universal enriched by all that is particular, a universal enriched by every particular: the deepening and coexistence of all particulars.
—  Aimé Césaire, Letter to Maurice Thorez

A.P.C. overstock sale in Paris.

Thursday 11th / Friday 12th May, 11 am to 8.30 pm,

Saturday 13th May, 11 am to 6.30 pm.

Credit card and cash only.

72-74 av Maurice Thorez, 94200 Ivry.

Métro : Line 7 – Pierre et Marie Curie.