mais mec

anonymous asked:

puis je te parler de mon crush intense pour Christophe Castaner ??? (porte parole gouv) C'est lui qui tient son twitter et c'est un peu gold. Et ses interviews aussi. Je le trouve intéressant et drôle, et puis très fidèle à Macron (là depuis le début). Il disait lui-meêm qu'il serait un peu déçu s'il avait pas de poste après l'élection de Macron mais finalement !!! PP en plus on le voit tout le temps. Bref voila.

Oui !

Il est beau, il est charismatique, il est drôle, il est un peu désastre ambulant sur les bords parfois, il n’a pas un job facile, c’est l’un de mes macronistes préférés, je te rejoins Nonny !

(Par contre je ne suis pas sensible à son charme ? Objectivement parlant, je le trouve beau, mais *en même temps* il m’indiffère ? Mais tous les hommes m’indiffèrent à l’exception de Valli, remarquez.)

(Et en plus ils sont choupi ensemble :

Regardez-les !! Oui, je réussirai à caser une photo de Valli même en plein post sur la Macronie, try and stop me.)

Anyway, son Twitter est , son expression préférée est “au boulot”, et il drag le MJS quand son président publie un sondage pour savoir s’il est con ou non, donc bonus points à Casta.

2

ZOU BISOU BISOU

Je regarde une émission sur l'aéroport de Bogota, et là les policiers fouillent la valise d'un type au hasard, ouvrent sa valise, voient plein de bouffe et… Ouvrent tout pour vérifier qu'il n'y a pas de drogue dedans.

Heureusement qu'ils n'ont pas fait ça à Mexico quand j'ai pris l'avion, y'avait tellement de bouffe que j'aurais raté mon avion avant qu'ils aient fini de tout vérifier.

Mon coach s'appelait Bukowski

Parfois je me rappelle de mon prof de sport du lycée. Il hantait les couloirs avec un vieux survêt trois fois trop large‚ mal rasé il se parfumait au Jack Daniels. Il notait sur des critères qui n'appartenaient qu'à lui: “n'a pas souri”, “manque d'élégance durant la passe”… Tout le monde le méprisait‚ surtout les sportifs. Moi je l'aimais bien‚ il était pianiste de jazz.

À 17ans j'étais pas sportif pour un clou et j'avais quelques problèmes nerveux qui me provoquaient insomnies‚ démangeaisons et de très forts maux de tête. Il a été le seul à penser que ça pouvait m'aider pour sa discipline.

Entre midi et deux heures il laissait discrètement la porte du gymnase ouverte pour que j'aille m'entraîner. Il m'avait fait un programme d'entraînement très salé et m'avait refilé sa playliste de jazz. Que des standards. Donc j'allais me défouler tout seul‚ 5 jours sur 7 sur du Charlie Parker‚ du Bill Evans… Je crois que ça m'a bien plus aidé que tous les cachetons et autres IRM que j'avais pu passer.

Au bout de quelques mois en dépit de mon gabarit de crevette je pouvais soulever tous les poids de toutes les machines de la salle. Il laissa alors généreusement son pied trainer sur la charge pour la freiner un peu plus et ce vieux fou m'obligeait à lui dire “merci” à chaque fin de série.

Quand est venu le moment de l'évaluation‚ le jour du bac‚ le prof qui m'inspectait n'a évidemment pas cru un traître de mot de ce que j'avais noté sur ma fiche. D'après le quota je devais avoir dans les 28/20. Il m'a donc obligé à refaire tous les exercices en sa présence. Au final cette enflure m'a mis 18 tout en sous-entendant que le dopage à mon âge ne devrait pas être une solution et que j'étais encore assez jeune pour progresser naturellement blablabla.

Ce qui est drôle‚ (enfin pas si drôle que ça) c'est que depuis ce jour on ne me dit que ça. Il n'y a pas une seule salle de sport ou j'ai pu m'entraîner sans avoir droit à un “Tu te fournis ou?” “Qu'est ce que tu prends ?”.

Parfois je leur tends mon casque sur un solo de Miles Davis mais en général les mecs me le rendent en me regardant de biais.

Aujourd'hui je suis content de pouvoir m'entraîner tranquillement dans les bois ou sur la plage. Et parfois à bout de souffle‚ étalé dans l'herbe‚ je regarde passer les nuages et je repense à mon coach alcoolique et je lui dit merci.

La publicité ciblée sur Facebook (+appel à contribution)

Un beau matin, alors qu'elle se baladait sur Facebook une de mes meilleures amies est tombée sur une publicité pour de la lessive Ariel. Jusque là à priori rien d'anormal, Ariel a tout à fait le droit d'essayer de vendre sa lessive. Sauf qu'il y avait aussi ce petit message dont voici la capture d'écran:

Vous imaginez son ravissement à la lecture de cette information.

Merci Facebook. Merci vraiment. Avec en plus la petite question “foutage de gueule” qui va bien: Cette explication nous a-t-elle été utile?

Est-ce utile pour nous savoir que l'âge de 25 ans est celui à partir duquel Ariel prend les femmes pour des boniches? (allez les filles la fête est finie, va falloir devenir des vraies fââmmes dévouées maintenant)

Malheureusement, oui.

Est-ce une source de satisfaction pour autant?

Clairement, NON.


J'étais déjà au courant du phénomène de publicité ciblée j'avoue cependant ne pas m'être penchée là-dessus, mais là ça m'a donné envie de m'amuser. De préférence, sur un terrain de jeu prolifique, à savoir youtube.

Je pense que tout le monde à remarqué à quel point la publicité sur youtube est devenue infernale depuis des années. Il y a de la pub avant les vidéos, il y a de la pub interrompant la vidéo, parfois il y a même plus de pub que de vidéo, le jour où ça sera rentable ils feront même des pubs après la vidéo, et bientôt il y aura probablement une pub géante avant que vous puissiez accéder à youtube lui-même et choisir une vidéo. Bref, la pub youtube c'est très chiant et c'est surtout ciblé à mort.

Je pense en effet que les hommes n'ont jamais droit aux pubs clearblue pour “estimer depuis combien de semaines vous êtes enceinte” et que eux n'ont pas eu à subir la bande-annonce de 50 nuances de Grey 2 quand celle-ci est sortie quatre fois par jour (Dieu que c'était chiant).

Mais pour en avoir le cœur net on va faire une petite expérience. Et pour cela, je vais dire une chose que vous lirez pour la première et dernière fois sur ce blog donc sexistes de tout bords profitez en bien parce que c'est maintenant: je vais avoir besoin d'un homme. Entre 20 et 30 ans (plus il est proche de mon âge à savoir 25 ans mieux c'est), ayant un usage assez régulier et généraliste de youtube (le juste milieu entre celui qui y va 1 fois par mois et celui qui y va 50 fois par jour), et surtout qui prend ça sérieusement.

L'idée étant de relever pendant une période de temps donné (allant de deux semaines à un mois) qu'on définira selon ce qui nous arrange, toutes les pubs youtube qui apparaissent et leurs liens (il est toujours en dessous des vidéos), le nombre de fois où on voit la même pub, bref un recueil complet qui exige de ne pas appuyer sur le bouton “passer la pub dans 5 secondes”. A la fin je visionne toutes les pubs, j'en fais des stats que je présente sous la forme d'un article qui je pense peut être sympa et marrant (vous commencez à me connaître un peu). Je sais que c'est relou ce que je vous demande, donc vraiment ne me dites oui que si vous comptez le faire sérieusement.

Ca serait fabuleux d'avoir plusieures filles et plusieurs mecs, mais je pense que ça va être compliqué. Donc voilà, si vous êtes un homme n'hésitez pas à m'envoyer un gentil message sur la page tumblr ou Facebook du blog et si vous êtes une femme n'hésitez pas à partager.

En attendant, un nouvel article va arriver d'ici une semaine ou deux. (oui!!!! je me suis remise à écrire souvent!! j'ai retrouvé l'inspiration!! Trop cool!!)

anonymous asked:

Je suis tellement contente que tu ne "vénères" pas JeremStar comme tant de gens qui aiment la téléréalité.. J'ai regardé une de ses itw l'autre jour avec Smaïl de la VDCB et le gars essaie de faire genre "il nous passe un magnifique message sur la tolérance et l'homosexualité" tout en lui demandant s'il faut l'homme ou la fille dans le couple.. Ca m'a attérée d'entendre ça surtout avec tous ces gosses qui regardent

Urgh, ne m’en parle pas… Quand tu vois la plateforme qu’il a et ce qu’il en fait, c’est d’une tristesse… Il n’y a pas de “mauvais gay” mais c’est typiquement le mec qui se foutait à poil à la gay pride pour avoir de l’attention et aujourd’hui qu’il est connu, il ne fait rien pour la cause. Ça me désole un peu car il est suivi par des jeunes qu’il pourrait éduquer mais il préfère jouer la carte du “gay bruyant rigolo”.
Concernant sa dernière vidéo, j’étais atterré face à ce discours bourré de stéréotypes. Je pense vraiment que c’est juste quelqu’un de très ignorant qui ne se rend pas compte de la portée de ses propos. 
Il y a aussi ses articles et ses tweets… Slut shaming, outing, je ne peux pas consentir ce “journalisme”.
En tout cas, il gagne de l’argent, c’est très bien pour lui, j’espère juste qu’il pourra un jour utiliser sa voix de manière utile.

Les punchlines de mon prof de philo, chapitre Devoir
  • “Je préfère un acte de liberté, plutôt qu’un piétinement de la liberté”
  • “Je sens de lourdes tensions là, dont certains ne sont que des témoins, dirais-je, des complices”
  • “J’ai fait mon bilan avec les L, et il est négatif: c’est l’année où j’ai le plus raté”
  • “Vous savez que vous avez une personnalité de matir ? “Saint Etienne”“
  • Vous êtes vraiment un martyre paranoïaque”
  • “C’est gratuit, c’est la beauté du geste”
  • “Messieurs, vous n’êtes que quatre dans cette classe, vous êtes la honte de cette classe”
  • “Il reconnaissait que tout n’était pas parfait dans sa vie, qu’il était un homme. Qui lui jetterait la pierre ?”
  • “J’aime beaucoup le rire, mais quand il devient idiot, il devient gênant”
  • “”En ES nous la surnommasses  “Miss Dossier”“. Mon collège comprendra”
  • “Kant et Bergson ne passent pas leur vacances philosophiques ensemble”
  • “Et vous m’arrêtez la musique. En plus, elle est très mauvaise”
  • “On n’a plus le droit à l’hymne à la joie aujourd’hui ?”
  • “Il va mal, il va mieux. OK ?”
  • “Remettez vous en question, ou bien vous ne vivez pas dans le même monde que moi”
  • “Ce qui était interdit aux moins de 18 ans est maintenant interdit aux moins de 4 ans”
  • “J’irai le voir, puis je reviendrai, je vous le raconterai, et je vous dirai s’il est pour vous”
twitter.com
Yannick Jadot on Twitter
“#SoireeElectorale Je serai à 20h30 sur @Europe1, puis à 21h30 sur @franceinfo et 21h45 sur @franceinter avant d'être sur @LCI à 23h15”

J’me disais, aussi, une soirée électorale sans Yannick, c’est pas une soirée électorale.

@galetteausaumon @mylifeisaserie

@un-lapin mon chat je crois que tu voulais savoir s’il y aurait des invités ce soir?

"Mais tu comprends c'est qu'un homme..."

Je n'ai pas le temps d'écrire énormément en ce moment mais j'ai un petit coup de gueule à pousser. Il se trouve que j'ai une vie sentimentale et que dernièrement un homme auquel j'étais (je suis malheureusement) très attachée a eu un comportement dépassant les abysses de la médiocrité envers moi. J'en dirais pas plus parce qu'on rentre dans l'ultra-personnel mais il y a un des arguments qu'on m'a sorti sous toutes ses formes pour le défendre qui rendre largement dans le cadre de ce blog et c'est “Ouais mais les mecs tu vois…” “Non mais faut pas lui demander de s'excuser c'est un mec ils aiment pas ça… ”, Ouais mais tu comprends c'est qu'un homme"

Ben non je comprends pas non.

ETRE UN HOMME N'EST PAS UNE EXCUSE JUSTIFIANT UN COMPORTEMENT DE MERDE

Ce n'est pas une excuse pour mentir, manquer de respect, ne pas tenir compte des sentiments de l'autre, être lâche ou ne pas assumer.

Si vous trouvez le comportement d'un homme défendable donnez de VRAIS arguments parce qu'en matière de sentiments rien est jamais blanc ou noir.

Mais pitié arrêtez de sortir cet argument à chaque fois que l'un d'entre eux se comporte mal envers une femme, parce que ça ne fait que le légitimer et perpétuer la tradition que le respect d'une femme ça vaut décidément pas grand chose.

On nait pas goujat, on le devient. Surtout si on vous encourage à l'être…

Partie

Mais je te jures mec, je l’avais jamais vu comme ça. Je me doutais qu'elle allait pas très bien. Elle avait maigri mais je me suis dit que c’était l’été, le sport et tout ça. Mais il y avait autre chose. Je m’en suis pas rendu compte tout de suite. C’est au bout de quelques jours, de quelques nuits. J’avais l’impression que ses cernes s’agrandissaient de plus en plus. Et c’est vrai qu’à chaque fois que je me réveillais, je la trouvais réveillée aussi, en train de fixer le plafond d’un regard absent. Mais ça ne m’a pas alerté. J’aurais du commencer à m'inquiéter pourtant. Mais en journée, elle allait bien. Elle m’a juste dit un soir “ c’est tellement facile de faire semblant.” Mais j’ai pas relevé, elle disait souvent des trucs comme ça, un peu déprimé, sans lien avec le reste de la conversation. Mais il y a ce soir. J’étais revenu dans la chambre, juste après en être sorti parce que j’avais oublié quelque chose. Je l’ai trouvé assise en tailleur sur le lit, fixant le mur face à elle. En m’entendant, elle a tourné son visage vers moi. Elle a essayé de sourire. Mais il y avait tellement de vide, de douleur, de tristesse qu’elle n’a même pas réussi à faire sourire ses lèvres. Je ne te parle même pas de ses yeux, vides comme morts. Je l’ai regardé, choqué. Et les larmes ont commencés à couler le long de ses joues. Elle s’est effondrée, comme une poupée désarticulée. J’ai flippé mec, j’ai rarement eu aussi peur. Elle renvoyait tellement de douleur que je ne savais pas quoi faire. C’est comme si elle n’allait jamais s'arrêter. Je me suis approché doucement et je l'ai prise dans mes bras. Mais je ne suis même pas sûre qu’elle s’en soit aperçue. Elle n'était plus là. C’était comme si elle évacuait les vingts années de sa vie, c’était comme si elle quittait sa propre vie. Le pire dans tout ça, c’est que je l’ai laissé faire. Je n’ai rien dit, rien fait. Je ne lui ai pas dit qu’elle n’était pas toute seule, qu’elle pouvait compter sur moi. J’étais pétrifié. Au bout d’un long moment, ses sanglots se sont apaisés. Elle a finit par s’apercevoir de ma présence. Elle s’est levée, s’est essuyée les yeux et elle est partie. Je l’ai perdue à ce moment. Elle s’est retournée une dernière fois avant de quitter la pièce. Elle avait des fantômes dans les yeux. Je ne voyais plus d’amour, de futur, il n’y avait plus que de la destruction, du passée. Je suis resté immobile pendant un long moment encore avant de réellement m’inquiéter. Ce n’est que quand j’ai vu que la nuit était tombée que j’ai réagit. Je l’ai cherché dans tous les endroits qu’elle aimait mais je ne l’ai pas trouvé. Quand je suis rentrée, elle était là, comme si rien ne s’était passé. Elle faisait tout comme d’habitude, elle avait les mêmes sourires, le même rire particulier. Puis quelques jours plus tard, elle n’était plus là. Elle était partit pour de vrai. Elle avait repris toutes ses affaires et m’avait même redonné les miennes. Elle m’avait laissé un mot “Je suis désolée, tellement désolée. Tu mérites mieux qu’une fille détruite comme moi. Merci d’avoir essayé de recoller les morceaux mais il en manque beaucoup trop. Ne t'inquiète pas, j’irais bien. J’ai tout repris, je t’ai tout rendus. Ce sera comme si je n’avais jamais existé. Je t’aime.” C’est qu’une putain de menteuse ! Comment tu veux faire comme si elle n’avait jamais existé ? Je peux pas, j’avais besoin de plus, plus d’amour, plus de temps, plus de tout. J’ai essayé de l’appeler mais elle n’a même pas gardé son numéro. J’ai essayé d’aller chez elle, elle n’y était plus. J’ai même été voir chez ses parents. Elle a disparu pour eux aussi sans laisser plus de traces que pour moi. Je ne sais même pas si elle est en sécurité, si elle va bien, si elle est en vie. Elle m’a rendue fou, complètement fou.

J’ai l’impression que mon voisin de SES tente trop un rapprochement, genre il arrête pas de me parler, et fait même des BLAGUES ! Mais mec, dans un mois je ne te verrai plus jamais, alors tu vas te calmer sur la sociabilisation de dernière minute

Des fois les gens me demandent ce que j’ai fais de ma journée et je répond “oh bah j’ai lu, je suis contente j’ai bien avancé mon bouquin !” et ils sont en mode “ouais t’as rien fais quoi” mais mec si putain j’ai lu, j’ai stimulé mon cerveau et soigné mon coeur et entretenu mon imagination, alors toi peut-être que t’es pas capable d’apprécier un livre mais moi si donc tais-toi va te faire une limonade.