ma petite vie

Et à chaque début de semaines, chaque début de journée c'est la même chose. Je me demande ce que je fou ici. Ce que je vais faire de ma petite vie minable. Et je trouve jamais de réponse.

Quand je repense à ma vie (ce petit chaos) en me demandant ce que je vais devenir. Sur tous les plans. Genre si par miracle j'ai mon bac, je fais quoi après? Comment je vais vivre? Qu'est ce que je vais faire? Je vivrais où? Et j'en suis où avec ab? C'est bien hier soir mais ça veut dire quoi? Devrais je repostuler à MacDO, peut être que cette fois il me prendront? Est ce que je vais me faire exclure cette année? Est ce que les profs voient que je galère? Est ce que mon père va s'en sortir financièrement? Et ma mère? Faut il vraiment que je change de banque? La mienne est chiante, mais pas si mal au fond… Est ce que je vais finir seul sur un carton sous un pont avec 9 chats à manger les restes que les gens jettent dans les poubelles?

Quand tout le monde commence à se mettre en couple autour de moi.

J'ai toujours hésité dans tous les choix de ma vie.
À 5 ans, j'hésitais entre les coloriages ou la pâte à modeler.
À 9 ans, j'hésitais entre les différents paquets de bonbons colorés pour mon goûter d'anniversaire.
À 12 ans, j'hésitais pour choisir mes vêtements, chaque matin.
À 16 ans, j'hésitais pour le choix de mon lycée et de mes options.
À 18 ans, j'hésitais sur ma vie entière, petit copain, étude, appartement, tout.
À 23 ans, j'hésitais sur ma vie amoureuse.
À 25 ans, j'hésitais pour faire un prêt à la banque, histoire d'acheter cette maison où je fonderai ma famille.
À 27 ans, j'hésitais sur le prénom de ma fille.
À 31 ans j'hésitais sur ma carrière.
À 35 ans, j'hésitais sur l'éducation que je donnais à mes enfants.
À 40 ans, j'hésitais sur ma vie.
À 50 ans, j'hésitais sur ma vie.
À 60 ans, j'hésitais sur ma vie.
À 70 ans j'hésitais sur ma vie.
À 80 ans j'hésitais sur ma vie.
Et à 96 ans, je suis morte, après hésitation.
J'ai passé ma vie à hésiter, et c'est ainsi qu'elle s'est terminée.
—  sublimedouleur
J'ai envie d'avoir de beaux ongles, une peau douce, d'avoir un appart, de faire mes courses à biocop, de ne pas avoir d'embrouilles, d'être une solitaire, j'ai envie d'avoir ma petite vie tranquille, d'être à la fac, de faire ce que j'aime, de prendre des photos, d'être en été, de visiter l'Australie et la Californie, j'ai envie de supprimer mes tâches de rousseurs, d'avoir les cheveux longs, de ne plus avoir mon appareil dentaire, de pouvoir aller courir quand je veux, j'ai des envies étranges mais possibles, j'ai envie de vivre comme je le veux et d'être bien
—  lespiquresaines

Last Friday, I had to make my own logo, with my first name, by using Illustrator and Photoshop. I was so afraid because I can’t even draw a stick man. Here’s the result:

It’s like I made it with my own blood. I made each letter one by one. It was so hard to do this and I don’t even know if it’s good. People in my class do amazing things with Photoshop, you can’t even imagine. I feel like I’m really bad compared to them (But I can make gifs bwahaha).

I’m still proud of my logo. (And yeah I forgot the thing on the first é but I don’t caaaaare).