lovemalife

2

Live from Japan, jour 1

Nous voilà à Tokyo sous une pluie d’automne, après 12 heures d’un vol sans encombres. Dès notre arrivée nous sommes rassurés : nous sommes bien dans le pays le plus sûr du monde : il y a même un plan à l’entrée des toilettes de l’aéroport pour vous dire ce que vous y trouverez et où.

Premier repas dans un petit resto de curry. On a l’impression d’être installé non dans un restaurant mais dans le salon de notre hôte, sur un coin de table à la bonne franquette, avec la télé branchée sur un jeu évidement incompréhensible. Et le résultat dans l’assiète est à la hauteur : simple, efficace, roboratif et de bon goût, pour un prix défiant toute concurence.

La découverte des premières ruelles de Harajuku est un vrai moment de bonheur : en sortant d’une artère bruyante et surpeuplée, on tombe dans un adorable entrelacs de calme, de verdure, de petites maisons plus biscornues les unes que les autres qui se rejoignent par des chemins de gravier. On aimerait habiter là, tout de suite. Ces petites maisons semblent comme imbriquées les unes dans les autres, elles ne semblent pas avoir été construites, elles ont tout simplement poussé là.

Maintenant la journée de 36 heures commence à se faire sérieusement sentir…