louis-aragon

Ağzınızdan çıkanlara daima dikkat edin.
Çünkü bir sözü unutmak,
Bir yüzü unutmaktan, çok daha uzun zaman alır..
—  Louis Aragon
Que ce soit dimanche ou lundi
Soir ou matin minuit midi
Dans l’enfer ou le paradis
Les amours aux amours ressemblent
C’était hier que je t’ai dit
Nous dormirons ensemble
C’était hier et c’est demain
Je n’ai plus que toi de chemin
J’ai mis mon cœur entre tes mains
Avec le tien comme il va l’amble
Tout ce qu’il a de temps humain
Nous dormirons ensemble
Mon amour ce qui fut sera
Le ciel est sur nous comme un drap
J’ai refermé sur toi mes bras
Et tant je t’aime que j’en tremble
Aussi longtemps que tu voudras
Nous dormirons ensemble
—  Louis Aragon
Light is meaningful only in relation to darkness, and truth presupposes error. It is these mingled opposites which people our life, which make it pungent, intoxicating. We only exist in terms of this conflict, in the zone where black and white clash.
—  Louis Aragon (1897-1982, French)
Il y a des choses que je ne dis a Personne Alors
Elles ne font de mal à personne Mais
Le malheur c’est
Que moi
Le malheur le malheur c’est
Que moi ces choses je les sais
—  Louis Aragon
Crachons sur l’amour
Sur nos lits défaits
Sur notre silence et sur les mots balbutiés
Sur les étoiles fussent-elles
Tes yeux
Sur le soleil fût-il
Tes dents
Sur l’éternité fût-elle
Ta bouche
Et sur notre amour
Fût-il
Ton amour
Crachons veux-tu bien
____
Let’s spit on love
On our unmade beds
On our silence and on our mumbled words
On the stars even if they are
Your eyes
On the sun even if it is
Your teeth
On eternity even if it is
Your mouth
And on our love
Even if it is
your love
Yes let’s spits
—  Fin du poème à crier dans les ruines / End of the poem to shout in the ruins, Louis aragon, extrait de/ extract from “La grande gaieté” (1929)