longue route

Promets-moi aujourd’hui même
Promets-moi maintenant,
Alors que le soleil est juste au-dessus de nos têtes,
Juste au zénith
Promets-moi :

Alors même qu’ils te terrassent
Sous une montagne de haine et de violence,
Alors même qu'ils te piétinent et t'écrasent comme un ver,
Alors même qu'ils te démembrent et t'éventrent,
Souviens-toi, mon frère,
Souviens-toi :
L’homme n’est pas ton ennemi.

La seule chose digne de toi est la compassion - invincible, illimitée, inconditionnelle.
La haine
Ne te permettra jamais d'affronter
La bête tapie dans l’homme.

Un jour, quand tu feras face à cette bête,
Ton courage intact,
Tes yeux pleins de bonté,
Sereins
– même si personne ne les voit –
De ton sourire
Une fleur s'épanouira.

Et ceux qui t’aiment
Te verront
par-delà dix mille mondes de naissance et de mort.

Seul de nouveau,
J'irai tête baissée,
Sachant que l'amour est devenu éternel.

Sur la route longue et difficile,
Le soleil et la lune continueront de briller.

- Thích Nhất Hạnh

J'suis une ptite conne, jveux tout savoir tout comprendre tout essayer tout entreprendre. Je veux survivre à l'amour à la perte à la douleur à l'amitié à mes doutes à la peur, je veux avancer je veux profiter. Putain je veux vivre, y'a un feu qui brûle en moi si tu savais, je l'ai allumé et aujourd'hui il s'éteint plus, il s'éteint plus jte dis. Il est en train de me consumer, cette envie de profiter est en train de me bouffer. Jvais vivre jte jure, jvais foncer vers le bonheur sans faire gaffe et si j'écrase le passé c'est pas grave. Y'a tellement de choses que je veux voir, tellement de beauté tellement d'espoir. Jveux sentir l'adrénaline dans mes veines, le goût de la liberté sur mes lèvres. Peu importe si ma route est longue ou courte, jte garantis que je la ferais à cent à l'heure, je m'arrêterais que pour faire des détours, et je sentirais battre mon coeur. Promis, tu me verras vivre avant de partir.

Le mépris des miens, l'amour des vôtres
On trouvera toujours l'énergie pour s'investir
On juge par le respect, j'me méfie des tiens
Nos cœurs meurtris par le temps vagabondent mais ne respirent plus
J'pense aux grandeurs et leur disparition qui nous laissent des vestiges
Lorsque notre espoir transparaissait, je contemplais ton ombre
J'ai vu que son arc-en-ciel périssait
Oui, ta danse parait sombre, j'vois c'que les cieux m'infligent
On apprend par l'essai, on avance par l’excès
Le plafond des ténèbres éblouit c'que l'destin fige
On en a des vertiges, oui le temps nous afflige
Ça nous rend paresseux, l’orgueil enterré sous
Quelques brumes de sommeil
L'orage gronde et m'oblige à
Pleurer sur les tombes, oui je sais qu'la route est longue
Traverse seul des lacs de sels sous des pluies de cendres dans le blizzard

10

Après près de 10000 kms parcourus depuis notre depart, une longue route dans le désert nous attend pour aller à Uluru !
Nous essayons de trouver des points d'eau pour se rafraîchir sur le trajet.

On fait une halte à Edith Falls puis aux sources d'eau chaude de Mataranka, deux endroits magnifiques !

Sur la route nous faisons un stop aux Devil Marbles. Ce sont des gros rochers ronds empilés les uns sur les autres au milieu du désert. Impressionnant !

La chaleur est insoutenable !

Nous arrivons enfin à Alice Springs où une piscine nous attend !
Demain c'est le depart pour Uluru (Ayers Rock), le fameux rocher.

See you

M & T

9

Nous voilà à Darwin pour quelques jours. Nous decouvrons les crocodiles. Ici personne ne prend le risque de se baigner. Ils sont partout ! Nous en profitons pour visiter un sanctuaire de crocos où Tommy se fait 2 amis à sang froid.
Mais le plus impressionnant c'est le jumping crocodiles dans la riviere. Les crocos sautent hors de l'eau a quelques mètres de nous. C'est incroyable !
Il fait toujours aussi chaud : 40° le jour et 30° la nuit !
Nous voulions absolument manger du croco sur le marché de Darwin mais malheureusement une tempête nous en a empêché…
Maintenant nous attaquons la longue route vers le sud de l'Australie, le desert nous attend.

A+

M&T

anonymous asked:

Elle vient d'où en fait la haine de Copé envers Sarko?

I’M GLAD YOU ASKED ANON, ARE YOU READY FOR SOME BACKSTORY ? (this is fanfiction material)

Plus sérieusement, ça fait trèèèès longtemps que c’est compliqué entre Jeff et Nico, donc installez-vous bien, et faites vous un thé. Au passage, certes Jeff déteste Sarkozy, mais c’est complètement réciproque, il me semble. Aussi, je me base en partie sur cet article, plus des documentaires et d'autres. Leur première rencontre, avant 1995 ne s’était… pas trop mal passée, I guess ? Ils ont toujours nourri la même ambition, finir président, mais bon Jeff, à l’époque, il est rien du tout, il est ni maire, ni député, il sort à peine de l’ENA donc Sarko, étoile montante de la droite, devait pas être trop inquiet, à la limite bienveillant et amusé.

Tout ça change en 1995 : Sarkozy est team Balladur, et trahit Chirac, tandis que Jeff reste fidèle à Chirac. On a le droit à une campagne assez malsaine en interne, selon les témoignages de chiraquiens, avec des balladuriens qui les menacent de fin brutale de carrière politique s’ils ne soutiennent pas Balladur. En gros : ça pue. Baroin dit que Sarkozy lui a dit texto : “François, pour toi, la route est longue. Elle peut s’arrêter maintenant”. (Sur ce sujet, je vous conseille Les fauves, un très bon documentaire sur Sarkozy-Villepin, qui revient entre autres choses sur l’élection de 1995). Copé dit de Sarkozy à cette époque qu’il est son ennemi, et, je cite “Nous sommes tous les deux malpolis, mais moi au moins je suis fidèle.” L’AMOUR DEJA, LA PUNCHLINE.

MAIS MAIS MAIS c’est Chirac qui gagne, les balladuriens, Sarkozy en tête, sont exclus du gouvernement de Juppé, c’est la bérézina. Deux ans après, apparemment, alors que Copé perd son mandat de député (plus jeune député de France à l’époque d’ailleurs), suite à la dissolution, Sarkozy lui envoie des fleurs. Réconciliation ? Vaguement, mais ahahah, l’ambition, c’est chaud quand même, et la campagne de 2004 pour les régionales, où Sarkozy soutient Copé en sachant pertinement qu’il va perdre (et en espérant un peu s’en débarrasser) se passe mal. Jeff perd.

Sarkozy prépare 2007, en face de lui Dominique de Villepin. Apparemment, Copé croyait en Villepin, plutôt qu’en Sarkozy, et quand ce dernier gagne, il ne lui donne aucune poste au gouvernement, mais genre nada, et selon Jeff, c’est vraiment pas par oubli, c’est volontaire. Jeff se retrouve président du groupe UMP à l’Assemblée, une fonction dont il n’a initialement rien à faire, mais because of spite (sa principale motivation) il décide de transformer son poste en arme contre Sarkozy. Il parle de “coproduction législative”, fait passer des lois que le gouvernement réprouve (la loi sur la burqua typiquement), pour faire… iech Sarko, soyons honnêtes. Copé en 2007 : wtf is that, Copé en 2012, beauuuucoup plus connu, et indirectement grâce à Sarko, ptdr. Evidemment, il soutient Sarkozy en 2012 (même si, si j’ai bon souvenir, on dit qu’il aurait mis un bulletin Bayrou dans l’enveloppe concernant son propre vote…).

Sarkozy perd, vous le savez tous. Copé se présente à la tête de l’UMP en face de Fillon : l’histoire, vous la connaissez, ça part en live. Sarkozy soutenait Copé (indirectement, sans vraiment le dire et plus pour emmerder Fillon que par conviction), mais est très en colère face à la situation, et apparemment, c’est engueulade sur engueulade au téléphone. Je cite : “Copé est nul, il ne sait même pas tricher correctement !”. Copé a lui-même défendu le bilan de Sarkozy tout le long de sa campagne, juste pour grapiller des voix sarkozystes. 

Gros saut dans le temps, on arrive à l’affaire Bygmalion, le noeud de leur rancune actuelle. Copé, quand il se fait démissionner par ses collègues en mai 2014, est moyennement défendu par les sarkozystes, moins qu’il ne le pensait. Sarkozy ne l’appelle pas, il le laisse tomber. Quand il fait son grand retour, Sarkozy enterre régulièrement Copé et Fillon dans ses meetings, en parlant de l’élection de 2012. Mais surtout, surtout, quand Sarko passe devant les juges pour Bygmalion, il accuse, en sous-entendus, Jeff. Impardonnable, pour ce dernier. Depuis, Jeff n’a pas été mis en examen, contrairement à Sarko, et il en profite, n’ayant littéralement plus rien à sauver de sa relation avec Sarkozy, et il mitraille régulièrement ce dernier. Il l’a même accusé de vouloir être élu seulement pour échapper à la justice, et il est persuadé que la campagne de 2007 a bien été financée par de l’argent de la Libye. De son côté, Sarko ne le supporte plus, et il aurait refusé de lui serrer la main au 2ème débat. Voilà, voilà.

S'il faut avoir accompli tout ce que l'on avait prévu pour pouvoir se dire qu'on a réussi sa vie alors certains risquent de penser que j'ai raté la mienne. Mais, à mon avis, il ne faut surtout pas laisser nos éventuelles déceptions ou nos regrets nous gâcher la vie. On doit être capable de tirer un trait sur son passé. Être capable d'accepter le fait que le soleil ne puisse pas briller tous les jours et lorsque la tristesse et le malheur obscurcissent l'horizon, il faut se souvenir que l'on aperçoit les étoiles, il faut se laisser guider par leurs lumières. Alors n'ayez pas peur de faire des erreurs, de trébucher ou de tomber parce que le plus souvent, c'est lorsqu'on accompli les choses qui nous effrayent le plus que l'on est le plus fier de soi. Peut-être que la vie vous offrira tout ce dont vous rêviez, ou peut-être qu'elle vous offrira plus que vous auriez jamais imaginé. Qui sait ce que l'avenir vous réserve, la route est longue mais au final, le vrai but, c'est le voyage en lui-même.
—  Les frères Scott.