livres books

Séparée d’autrui, je n’avais plus de lien avec le monde : il devenait un spectacle qui ne me concernait pas. J’avais renoncé successivement à la gloire, au bonheur, à servir ; maintenant je ne m’intéressais plus même à vivre. Par moments, je perdais tout à fait le sens de réalité : les rues, les autos, les passants n’étaient qu’un défilé d’apparences parmi lesquelles flottait ma présence sans nom. Il m’arrivait de me dire avec fierté et avec crainte que j’étais folle : la distance n’est pas très grande entre une solitude tenace et la folie. J’avais bien des raisons de m’égarer. Depuis deux ans que je me débattais dans un traquenard, sans trouver d’issue ; je me cognais sans cesse à d’invisibles obstacles : ça finissait par me donner le vertige. Mes mains restaient vides ; je trompais ma déception en m’affirmant à la fois qu’un jour je possèderais tout et que rien ne valait rien : je m’embrouillais dans ces contradictions.
—  Simone de Beauvoir, Mémoires d’une jeune fille rangée.
3

September 1, 2016.
I found some very lovely old books. Some for reading, others just to look in and others again for creative projects!

“Quand une chanson vous fait pleurer, mais que vous n'avez plus envie de pleurer, vous cessez de l'écouter.
Mais échapper à soi-même, c'est impossible. On ne peut pas décider de ne plus se voir. De couper le son à l'intérieur de sa tête.”

(Auteur : Jay Asher
Livre : “13 reasons why”)