lettriste

Du 27 mars 2013 au 13 juillet  à la BNF se tiendra l'exposition l'art de la guerre consacrée à Guy Debord.

“Paris, 1953, au fond de la rue de Seine, un jeune homme écrit sur un mur en hautes lettres : NE TRAVAILLEZ JAMAIS !
Guy Debord n’a jamais travaillé. Il a beaucoup marché dans les rues de Paris, bu certainement plus que d’autres et a surtout développé dans ses œuvres, écrites ou filmées, les armes théoriques d’une critique sans concession de la société moderne”  Introduction  de l'exposition l'art de la guerre.


Chef de file de l'internationale lettriste, puis situationniste, Guy Debord a toujours développé une pensée singulière sur la société contemporaine. Il fut un véritable électron libre au cœur des courants révolutionnaires effervescents. Inventeur de la dérive , qui consiste à adopter une démarche sans but pour ainsi remettre en question la ville , il développa ainsi des réflexions sur l'urbain qui n'ont pas fini de nous aider à mieux comprendre notre environnement comme il se présente et comme il se représente à nous.

Exposition à ne pas manquer

Paul.B

Crédits photographiques : cliché n°1 Critique de la séparation 1961

                                                     n°2-3-4 Société du spectacle 1973

Vidéo de l'exposition

Ses films