le-mariage-de-Figaro

Parce que vous êtes un grand seigneur, vous vous croyez un grand génie ! … Noblesse, fortune, un rang, des places, tout cela rend si fier ! Qu’avez-vous fait pour tant de biens ? Vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus. Du reste, homme assez ordinaire […]
—  Figaro dans La Folle journée ou le Mariage de Figaro de Beaumarchais (1778 ; première à la Comédie-Française, 1784), acte V, scène 3.
‪Boire sans soif et faire l'amour en tout temps, madame, il n'y a que ça qui nous distingue des autres bêtes. ‬
—  Antonio, Le Mariage de Figaro, Beaumarchais.
Forcé de parcourir la route où je suis entré sans le savoir, comme j’en sortirai sans le vouloir, je l’ai jonchée d’autant de fleurs que ma gaieté me l’a permis.
—  Beaumarchais, Le Mariage de Figaro
Figaro is the last of the valets, the inheritor of countless generations of clowns, but the first incarnation of the man of the Revolution, the individual bent on self-betterment and without prejudice or scruple, the challenger of the establishment, and the shining apostle of the free man who makes his own destiny as best he can. A man of infinite resource, he appears to be dangerous, yet is deeply human and ultimately attractive.
—  Robert Niklaus, A Literary History of France: The 18th Century (1970), 328